Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #146

Mardi 22 décembre – "Mon âme exalte le Seigneur !"

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


« Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! » (Luc 1, 46-56)

En ce temps-là,
Marie rendit grâce au Seigneur
    en disant :
« Mon âme exalte le Seigneur,
            exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !   
    Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
    Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
    Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
    Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
    Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
    Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
    Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour
    de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

    Marie resta avec Élisabeth environ trois mois,
puis elle s’en retourna chez elle.
 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. »

Les riches, se sont toujours les autres… Et moi ?
Qu’est-ce qui m’encombre et m’empêche de désirer Dieu de tout mon cœur ? "

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Cet Évangile nous livre le Magnificat, le chant de la Visitation interprété en Église de générations en générations. Reliée à l’Esprit Saint, notre compréhension actuelle nous dévoile toujours ses aspects lumineux, cachés aux sages de ce monde. Nous entrons dans ce texte trois jours avant la venue dans la pauvreté du monde du Libérateur d’Israël ; trois jours d’attente qui sont bien courts quand Marie est restée trois mois avec Élisabeth avant l’heureux événement attendu du libérateur du peuple de Dieu et donc de l’Église d’aujourd’hui évoquée alors sous le nom d’Israël qui était ce peuple élu en attente depuis des siècles. Et quelle profession de foi dans cet Évangile, dans le programme de ce Libérateur annoncé !  Il n’est besoin d’aucun service d’ordre musclé afin d’accepter de pénibles contraintes aux futurs adhérents pour qu’ils en apprécient les bienfaits, mais d’un véritable engagement de tout notre être dans ces paroles.

« J’exalte le Seigneur, exulte mon Esprit en Dieu mon Sauveur… »
Si, des siècles auparavant, les scribes les avaient déjà écrites, Marie se les réapproprie uniquement parce qu’elles trouvent leur accomplissement en elle, dans cette joie de la venue annoncée par l’ange Gabriel. La présence du Christ au dedans d’elle est déjà reconnue sans encore l’avoir vue par Jean le Baptiste et sa mère Élisabeth, toujours sous l’ombre de l’Esprit Saint, véritable accompagnateur au cours des temps bibliques (Isaïe, Habacuc) jusqu’à aujourd’hui, jusqu’à la grâce de notre présent immédiat.

Il nous reste désormais à vivre le terme de l’attente, dans la foi de ce qui nous a été promis et que nous ne voyons pas encore. L’Événement s’est produit il y a deux mille ans ; l’avènement pour nous est encore à vivre : le verrons-nous, l’inviterons-nous, l’accueillerons-nous ?

Christian Aubert
Responsable du Service évangélique des malades pour la paroisse de Cornimont

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Cantique 1 S 2

R/ Mon cœur exulte à cause du Seigneur :
c'est lui qui me sauve.

Mon cœur exulte à cause du Seigneur ;
mon front s’est relevé grâce à mon Dieu !
Face à mes ennemis, s’ouvre ma bouche :
oui, je me réjouis de ton salut !

L’arc des forts est brisé,
mais le faible se revêt de vigueur.
Les plus comblés s’embauchent pour du pain,
et les affamés se reposent.

Le Seigneur fait mourir et vivre ;
il fait descendre à l’abîme et en ramène.
Le Seigneur rend pauvre et riche ;
il abaisse et il élève.

De la poussière il relève le faible,
il retire le malheureux de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes
et reçoive un trône de gloire.

 

Musique du jour :

"Magnifique est le Seigneur" – Épiclèse

 

SE PRÉPARER À NOËL AVEC LA COMMUNAUTÉ DES BÉATITUDES

Redécouvrons le sens de Noël et préparons-nous à l'approche de Noël avec un temps de prière quotidien proposé par la communauté de Béatitudes de l'Abbaye d'Autrey, en vidéo, de ce dimanche 20 au jour même de Noël. Une manière de rester connectés ensemble et de partager l'Esprit de Noël aussi les jours qui précèdent l'accueil de la naissance de l'enfant Jésus.  Retrouvez notre dossier :  "Fêtons Noël avec nos proches !"

_______________________

JOUR 3

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Fêtons Noël avec nos proches !

Noël 2020 – #ConnectésEnsemble

En Avent toute !

Vivre le temps de l'Avent autrement

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous