Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #243

Lundi Saint – 29 mars 2021

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


 

« Vous ne m'aurez pas toujours » (Jean 12, 1-11)

Six jours avant la Pâque,
Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare,
qu’il avait réveillé d’entre les morts.
          On donna un repas en l’honneur de Jésus.
Marthe faisait le service,
Lazare était parmi les convives avec Jésus.

          Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur
et de très grande valeur ;
elle répandit le parfum sur les pieds de Jésus,
qu’elle essuya avec ses cheveux ;
la maison fut remplie de l’odeur du parfum.
          Judas Iscariote, l’un de ses disciples,
celui qui allait le livrer,
dit alors :
                   « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum
pour trois cents pièces d’argent,
que l’on aurait données à des pauvres ? »
          Il parla ainsi, non par souci des pauvres,
mais parce que c’était un voleur :
comme il tenait la bourse commune,
il prenait ce que l’on y mettait.
          Jésus lui dit :
« Laisse-la observer cet usage
en vue du jour de mon ensevelissement !
                   Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous,
mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »

          Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là,
et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus,
mais aussi pour voir ce Lazare
qu’il avait réveillé d’entre les morts.
          Les grands prêtres décidèrent alors
de tuer aussi Lazare,
          parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui,
s’en allaient, et croyaient en Jésus.


 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« La maison fut remplie de l’odeur du parfum. »

Je commence cette semaine sainte en consacrant à Jésus ce que j’ai de plus précieux.

 

LA MÉDITATION DU JOUR

« Le Seigneur n’attend pas ! Les pauvres, eux, ont tout leur temps ! ». Voilà comment nous pourrions comprendre cette phrase quelque peu énigmatique de Jésus qui, à quelques jours de sa passion, nous exhorterait à nous détourner des pauvres pour retourner vers lui ? Quel contresens !

Le Christ en effet, en se faisant homme, s’est fait pauvre. Lui le tout-puissant, s’est abaissé pour devenir la créature la plus fragile qui soit : le bébé d’un humble charpentier, qui naît dans une mangeoire ! Ainsi Jésus est en quelque sorte LE pauvre. Et il nous invite à le reconnaître en eux : « ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40).

Alors si on aide les pauvres, on honore Dieu ? C’est vrai ! Mais est-ce suffisant ? Si on porte aux pauvres l’attention la plus poussée qui soit, est-ce que cela remplace l’honneur dû à Dieu ? Autrement dit, est-ce que la charité dispense de la Messe ? Il n’est pas logique de prétendre à aimer les pauvres sans éprouver d’amour et de reconnaissance pour le Créateur qui s’est fait pauvre pour nous prouver son amour. L’amour des pauvres sans l’amour de Dieu ne conduit qu’à la "philanthropie anthropocentrique", qui ne s’attache qu’à des choses qui passent. En agréant l’hommage de Marie, Jésus nous invite avant tout à nous attacher à ce qui ne passe pas. 

Ce que Jésus voit, ce devant quoi il s’émerveille, ce n’est pas le prix exorbitant d’un parfum utilisé seulement pour laver des pieds, mais l’amour et la reconnaissance de cette femme pour son Dieu. Et c’est ce même amour, cette même reconnaissance que nous lui témoignions à chaque eucharistie. Ainsi l’encens utilisé dans nos liturgies n’est pas seulement là pour nous piquer les yeux et nous faire tousser ! L’encens exprime l’honneur rendu à Dieu de la même manière que le parfum de Marie de Béthanie. Oserions-nous lui refuser cet honneur au seul motif que c’est inutile et désagréable ?

« Ce n’est point quitter Dieu que quitter Dieu pour Dieu ». Non ! Saint Vincent de Paul ne nous fournit pas une excuse pour faire l’église buissonnière ! Au contraire il nous invite à puiser dans le culte rendu à Dieu de quoi nous mettre en route. Ensemble, soyons des "missionnaires eucharistiés" !

 

Baptiste ANTOINE
Séminariste

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 26 (27)

R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut.

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

Si des méchants s’avancent contre moi
pour me déchirer,
ce sont eux, mes ennemis, mes adversaires,
qui perdent pied et succombent.

Qu’une armée se déploie devant moi,
mon cœur est sans crainte ;
que la bataille s’engage contre moi,
je garde confiance.

J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

 

Musique du jour :

"L'invisible"  – Sens Unique

 

ART ET FOI

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose durant la Semaine Sainte un itinéraire jusqu'à Pâques.

_______________________

 

L'OEUVRE DU JOUR :

"Christ sur le Mont des Oliviers" (1889)
Paul Gauguin – Huile sur toile, West Palm Beach, Norton Museum of Art, Floride

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Le carême, chemins d'intériorité

Du 17 février au 1er avril 2021

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous