Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #206

Samedi 20 février 2021 – Suis-moi !

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


« Suis-moi. » (Luc 5, 27-32)

En ce temps-là,
Jésus sortit et remarqua un publicain
(c’est-à-dire un collecteur d’impôts)
du nom de Lévi
assis au bureau des impôts.
Il lui dit :
« Suis-moi. »
Abandonnant tout,
l’homme se leva ; et il le suivait.
Lévi donna pour Jésus une grande réception dans sa maison ;
il y avait là une foule nombreuse de publicains et d’autres gens
attablés avec eux.
Les pharisiens et les scribes de leur parti récriminaient
en disant à ses disciples :
« Pourquoi mangez-vous et buvez-vous
avec les publicains et les pécheurs ? »
Jésus leur répondit :
« Ce ne sont pas les gens en bonne santé
qui ont besoin du médecin,
mais les malades.
Je ne suis pas venu appeler des justes
mais des pécheurs,
pour qu’ils se convertissent. »

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin du médecin, mais les malades. »

L’Église est faite de pécheurs et elle est faite pour les pécheurs. J’y ai donc toute ma place ! "

 

LA MÉDITATION DU JOUR

« Jésus sortit » : Jésus est toujours « en sortie », il est sorti du Père, il sort sur les chemins, pour aller à la rencontre des pécheurs, des gens de son pays…

Il nous invite à faire de même, à sortir :  de nos maisons, de nos églises, de notre confort, de nos préjugés… pour aller à la rencontre de tous ceux qui ont besoin de réconfort, d’espérance.

Et « il remarqua un publicain » : donc un pécheur pour la bonne société des pharisiens et des scribes, qui se tiennent pour des justes.

« Suis-moi ! » « Abandonnant tout, l’homme se leva et le suivit » : Jésus appelle, et sa parole est suivie d’effet, dans le respect de la liberté de cet homme.

Cet appel nous est adressé à nous aussi : suivre Jésus en lui faisant confiance aveuglément, avec tous les risques que cela comporte, en abandonnant tout : nos peurs, notre sécurité, nos habitudes, notre confort, nos a priori sur les personnes.

« Il donna pour Jésus une grande réception » : il montre à Jésus sa joie de l’avoir rencontré, d’avoir été reconnu comme une personne aimable et aimée malgré son statut de publicain, qui l’exclut de la « bonne société ».

Et nous, faisons-nous la fête pour remercier Dieu de nous attendre, comme le Père miséricordieux, et de nous accueillir comme ses enfants bien-aimés, malgré nos faiblesses et nos péchés ? 

« Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » : il est « sorti » pour cela, pour nous appeler à la conversion et nous amener au Père.

À la suite de Jésus, le pape François invite tous les chrétiens, à « sortir » pour aller à la rencontre des gens qui nous entourent, leur faire onnaître la Bonne Nouvelle de Jésus, qui veut leur « donner la vie en plénitude ».

L’Église devrait « être un hôpital de campagne », où tous les cabossés de la vie viendraient pour être accueillis, recevoir soutien et espérance, et repartir sûrs d’être aimés et précieux dans le cœur de Dieu.

Profitons du carême pour « sortir » et semer l’espérance !

 

Michel Grivois
Diacre sur la paroisse de Dompaire

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 85 (86)

R/ Montre-moi ton chemin, Seigneur,   
que je marche suivant ta vérité.

Écoute, Seigneur, réponds-moi,
car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu,
sauve ton serviteur qui s’appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur,
toi que j’appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur :
vers toi, j’élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes,
plein d’amour pour tous ceux qui t’appellent,
écoute ma prière, Seigneur,
entends ma voix qui te supplie.

 

Musique du jour :

"Ma prière d'enfant"  –  Erza Muqoli

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Le carême, chemins d'intériorité

Du 17 février au 1er avril 2021

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous