Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #179

Dimanche de la Parole de Dieu – 24 janvier 2020

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Convertissez-vous et croyez à l'Évangile. » (Marc 1, 14-20)

Après l’arrestation de Jean le Baptiste,
Jésus partit pour la Galilée
proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait :
« Les temps sont accomplis :
le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Passant le long de la mer de Galilée,
Jésus vit Simon et André, le frère de Simon,
en train de jeter les filets dans la mer,
car c’étaient des pêcheurs.
Il leur dit :
« Venez à ma suite.
Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets,
ils le suivirent.

Jésus avança un peu
et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean,
qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
Aussitôt, Jésus les appela.
Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers,
ils partirent à sa suite.
 

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. »

L’appel du Christ est comme un incendie.
On ne peut pas revenir en arrière pour sauver les meubles.
Il faut tout laisser derrière soi et recommencer à zéro.
"

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Dans l’Évangile, Jésus est un homme hors de toutes frontières, au-delà de celles habituelles des religions et de la société !  Jésus imprime sa marque, celle de la rencontre avec les autres pour se mettre en chemin, en dépassant les barrières géographiques. À l’image de l’encyclique « Fratelli Tutti », Il développe concrètement « la fraternité et l’amitié sociale » en appelant ses semblables à faire communauté. Son message d’Amour ne peut que passer par celles et ceux qu’il va entraîner à sa suite. La Bonne Nouvelle prend alors la forme d’un peuple qui chemine. 

En janvier 2021, nous sommes ce peuple dans la mesure où nous sommes en marche au-delà de notre zone de confort ! En nous appuyant sur la déclaration de Saint François d’Assise qui « invite à un amour surmontant les barrières géographiques et déclarant heureux celui qui aime l’autre », le Saint Père nous demande d’être capables de franchir les distances liées à l’origine, à la nationalité, à la religion pour rejoindre notre prochain dans son mouvement propre, non pour le retenir mais pour l’aider à devenir lui-même. Le Pape invite chacun à « être capable de réagir à un nouveau rêve de fraternité et d’amitié sociale » ! Comme Jésus au bord de la mer de Galilée, devenons des acteurs en mouvement au sein de la société et à la suite de Charles de Foucauld, soyons les artisans d’un chemin de transformation.

En cette semaine de l’œcuménisme, établissons un « chemin de transformation » avec nos frères chrétiens des autres églises, hors de nos frontières cultuelles ! Sur la route de Galilée, Il a eu l’audace de l’espérance en osant « ce rêve de fraternité et de sororité » et aujourd’hui encore sur le bord des chemins de nos vies. Que nous soyons mère de famille, religieuse, artisan, employé, personnalité politique, moine, anonyme… cet évangile fait retentir dans notre vie l’appel du Nazaréen.

À son image, le Fils de Dieu nous demande d’être hors des frontières ordinaires de notre existence pour faire de notre vie une belle aventure. Alors partageons cette prière de « Fratelli Tutti » : « Seigneur et Père d’humanité, insuffle en nos cœurs un esprit de frères et sœurs. Inspire-nous un rêve de rencontre, de dialogue, de justice et de paix. »  

 

Jean-Philippe Perrin
Diacre envoyé auprès des chrétiens homosexuels et de leurs familles
(Illustration de la méditation par Jean-François Kieffer)

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 24 (25)

R/ Seigneur, enseigne-moi tes chemins.

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-toi,Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Dans ton amour, ne m’oublie pas,
en raison de ta bonté, Seigneur.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.

 

Musique du jour :

" La foi (L'escalier) " – Vinz le Mariachi

 

 

ART ET FOI

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose chaque dimanche de découvrir une oeuvre d'art.

_______________________

 

L'OEUVRE DU JOUR :

L’appel de Mathieu (1599-1600) 
Le Caravage (1571-1610) – Église Saint-Louis des Français, chapelle Contarelli, Rome
 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

Pour entrer dans le mystère de l’appel, je n’ai pas retenu l’évangile de ce dimanche… J’ai été recherché l’appel de Lévi, Matthieu le publicain…
« En passant, Jésus aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des   impôts.  Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit. » (Mc 2, 14)
 


Cinq hommes assis que l’argent assujettit et retient autour de cette table dans un lieu clos, sans décor et où la lumière est réduite. Une tablée d’un « tripot » autour de laquelle des hommes se sont regroupés, soudés sûrement par des intérêts communs !  Ce qui  semble les réunir  ici, c’est le comptage de l’impôt. Des mains avides  s’approprient des pièces, jetées sur la table …  Tout cela ne parait pas très honnête !  A l’appât du gain, s’ajoutent la gloriole, la vantardise… Ils sont très fiers et pleins d’eux-mêmes : épée à la taille et plumes au chapeau !  Rien de glorieux dans cet espace aux allures de cave. On dit que celui qui a des choses à cacher préfère l’obscurité, et c’est bien ce que nous ressentons ici. La scène se déroule dans la pénombre… Lieu d’une humanité empêtrée dans ses contradictions et ses impasses…




Leurs visages semblent attirés brutalement hors de leurs obscures occupations.
Une lumière les rejoint… Les visages se tournent… La surprise, l’étonnement les saisissent.




Jésus entre en scène, avec Pierre.  Ils sont vêtus à la mode antique. Ils osent rejoindre ces hommes pour les inviter à se lever et à marcher. Ils viennent appeler, inviter. Appeler à quitter l’obscurité pour la lumière. Une lumière venue de plus loin qu’eux, accompagne ce geste de la main.




Jésus tend le bras devant lui, désignant quelqu’un de la main. C’est l’appel. L’un des personnages s’en rend compte,  mais ce n’est pas le jeune Lévi. Celui-ci est encore concentré sur  l’argent qu’il compte avec avidité, mais la lumière commence à éclairer son visage. Bientôt il va lever les yeux et accueillir l’appel de son  nouveau maître. On serait tenté de voir dans ce  barbu, Lévi !  En fait il semble désigner ce jeune homme absorbé par l’argent qu’il est en train de récupérer.  Son geste en réalité exprime le scandale qui l’anime ! Comme s’il se disait: « Vraiment lui, ce pécheur, ce triste individu? »   "Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs" (Mc 2,17) !




Et cette  main... qui  pointe le groupe, d’une étrange manière presque molle !
Ne nous fait-elle pas penser à d’autres mains célèbres ? Mains peintes plusieurs années avant … Mains  connues, reconnues, célébrées, Mains du Père qui donne vie à  Adam, dans cet infime espace vide entre le doigt de Dieu et celui de l’homme.
Le Caravage convoque donc cette œuvre de Michel-Ange au cœur de son appel de Lévi…. Mais ce n’est pas la main de Dieu qu’il reproduit, c’est celle d’Adam. Celle de l’homme, celle de l’humanité. Celle du Dieu, fait homme qui vient faire œuvre de salut pour tous les hommes !

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous