Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #36

Mercredi 22 avril - Évangile selon saint Jean (3, 16-21)

En ce temps de confinement prolongé, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", dont vous connaissez désormais la formule : une méditation d'Évangile par jour, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques et nos propositions musicales, et notre nouvelle rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. » (Jean 3, 16-21)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :
« Dieu a tellement aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne se perde pas,
mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement ;
celui qui ne croit pas est déjà jugé,
du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
Et le Jugement, le voici :
la lumière est venue dans le monde,
et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière,
parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
Celui qui fait le mal déteste la lumière :
il ne vient pas à la lumière,
de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ;
mais celui qui fait la vérité vient à la lumière,
pour qu’il soit manifeste
que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. 

 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

Dieu a tant aimé le monde qu'il lui a donné son Fils.
Que suis-je prêt à donner à ce monde par amour ?
 "

 

La méditation du jour :

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. »

Cette affirmation pourrait être la base du message évangélique. L’initiative de Dieu à l’égard du monde ne vise pas à le juger, à le condamner, à le laisser périr, elle a au contraire pour but de le conduire vers la « vie », vers la « vérité », vers la « lumière ». Ces mots disent le projet d’amour de Dieu, non seulement pour l’humanité, mais pour le « monde », ce qui inclut aussi la création. Cet amour inconditionnel ne se mérite pas, il ne se conquiert pas, il se reçoit comme un présent. Au double sens de ce mot présent. En effet, non seulement Dieu « donne » son Fils unique mais, ce faisant, il ouvre, pour quiconque accueille ce don, un présent renouvelé. Celui « qui croit au Fils » est déjà passé de la mort à la vie, et il a, ici et maintenant, la « vie éternelle ».

Le livre des Actes des apôtres que nous lisons durant cette période de Pâques nous relate les exploits des disciples de Jésus ayant fait l'expérience de l'Amour véritable. Ils affrontent toute sorte de difficultés, des coups de fouets à la prison, ils sont inarrêtables. « Celui qui a vu le lion et celui qui ne l'a pas vu n'ont pas la même manière de courir ». L’expérience inouïe qu'avaient fait les disciples de Jésus avait chassé en eux toute appréhension et avait stimulé le zèle pour annoncer partout ce qu'ils avaient vécu quel que soit le prix à payer. En dehors de lui, il n'y a pas de salut, son nom, donné aux hommes est le seul moyen qui puisse nous sauver (Ac 4, 12), telle était leur profonde conviction.

L'amour parfait chasse la crainte (1 Jn 4, 18), cette parole devrait être la devise de tout disciple de Jésus. Baptisés, nous avons revêtu le Christ (Ga 3, 27) et nous sommes appelés à être les hérauts de la Bonne nouvelle du Salut.
Osons-nous affronter les difficultés de la vie en nous appuyant sur la Foi comme bouclier ?
Durant cette période de confinement que le Seigneur nous aide à lutter efficacement contre les tentations de ce monde et affermisse notre Foi.

 

Père Jean-Jacques NDUNGUTSE
Communauté de paroisses d'Épinal

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 


Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 33 (34)

R/ Un pauvre crie ;
le Seigneur entend.
ou : Alléluia !

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

L’ange du Seigneur campe à l’entour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

 

Musique du jour :

"Il est temps de quitter vos tombeaux" - Communauté de l'Emmanuel


"Art et foi" - Reconnaître le Christ

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose de poursuivre cette rubrique : Art et foi.

_______________________

AU-DELÀ DE LA RENCONTRE...
IL SE LAISSE ENSEIGNER, LUI LE MAÎTRE EN ISRAËL

L'OEUVRE DU JOUR :

Jésus Christ enseignant Nicodème
Jacob Jordaens (1620) - Musées Royaux, Bruxelles

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. »"

Jean 3, 3

 

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous