Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #25

Samedi 11 avril - Vigile Pascale (Matthieu 28,1-10)

Notre quotidienne: "Vivre sa foi à domicile", évolue et s'enrichit pour le temps de la semaine Sainte. Avec vos rubriques habituelles vous trouverez des nouveautés, parmi lesuqelles nos dossiers : "Art et foi", "En musique avec Tandem", "Nos activités pour les enfants"', ... Nos prêtres, nos diacres et nos religieuses continueront à se relayer chaque jour pour méditer l'Évangile du jour et vous la confier. Ensemble soyons connectés. 

 

TRIDUUM PASCAL
Samedi Saint - Vigile Pascale



Illustration tirée du chemin de Croix de l'Église de Mirecourt / Marie Dreux

VIVRE LA VIGILE PASCALE À DOMICILE

La célébration de la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques est « une veille en l’honneur du Seigneur » durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques, passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est pourquoi, dans la nuit, le feu et le cierge de Pâques sont allumés, puis la flamme est transmise aux fidèles.

C'est aussi durant cette veillée que sont célébrés les baptêmes d'adultes, à l'issu de leur chemin de catéchuménat. Dans cette période de confinement ils ne pourront pas avoir lieu et seront reportés à une date ultérieure.

Message de Mgr Berthet aux catéchumènes

AUJOURD'HUI EN LIVE pour vivre la Vigile Pascale

Vigile Pascale Saint - 11 avril à 18h 

Consulter le dossier "Vivre la semaine Sainte à domicile

 

LE PROCHAIN LIVE sur la page Facebook, notre site & sur Vià Vosges :

Dimanche de Pâques - 12 avril à 10h30
 

À TÉLÉCHARGER :

 

MÉDITATION DE L'ÉVANGILE DU JOUR



« Il est ressuscité et il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez. » (Matthieu 28, 1-10) 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Après le sabbat,
à l’heure où commençait à poindre le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine et l’autre Marie
vinrent pour regarder le sépulcre.
    Et voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre ;
l’ange du Seigneur descendit du ciel,
vint rouler la pierre et s’assit dessus.
    Il avait l’aspect de l’éclair,
et son vêtement était blanc comme neige.
    Les gardes, dans la crainte qu’ils éprouvèrent,
se mirent à trembler et devinrent comme morts.
    L’ange prit la parole et dit aux femmes :
« Vous, soyez sans crainte !
Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié.
    Il n’est pas ici,
car il est ressuscité, comme il l’avait dit.
Venez voir l’endroit où il reposait.
    Puis, vite, allez dire à ses disciples :
‘Il est ressuscité d’entre les morts,
et voici qu’il vous précède en Galilée ;
là, vous le verrez.’
Voilà ce que j’avais à vous dire. »
    Vite, elles quittèrent le tombeau,
remplies à la fois de crainte et d’une grande joie,
et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.
    Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit :
« Je vous salue. »
Elles s’approchèrent,
lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui.
    Alors Jésus leur dit :
« Soyez sans crainte,
allez annoncer à mes frères
qu’ils doivent se rendre en Galilée :
c’est là qu’ils me verront. ».

 

La méditation du jour :

L’Evangile nous dit que c’est l’heure où le jour commence à poindre. C’est l’heure où la lumière va éclairer les ténèbres pour les faire disparaître et, en ce matin de Pâques, c’est l’heure où le Christ vient illuminer nos vies, c’est l’heure où le Christ vient éclairer nos âmes et nos cœurs pour que grandisse cet incroyable Amour que Dieu veut pour nous depuis toujours, c’est l’heure où Jésus est Ressuscité,  c’est l’heure de l’accomplissement de la promesse où s’accomplit ce qu’il avait dit. 

Ce soir, si nos Eglises sont vides, nos cœurs sont ouverts à sa présence « Ressuscitante » et, véritablement en cœur à cœur les uns avec les autres, au plus intime de nous-mêmes, nous pouvons habiter et faire mémoire de ce qui constitue le cœur de notre foi, le cœur de notre vie d’enfants de Dieu, par les gestes et par les paroles que nous propose la liturgie de la veillée Pascale. 

-  En nous rappelant le feu nouveau allumé en dehors de l’Eglise, en nous rappelant la manifestation, la présence de Dieu à Moïse, sur le Mont Horeb. 

-  En nous souvenant du Cierge Pascal allumé au feu nouveau. Il sera allumé tout au long de nos célébrations, signifiant la présence du Christ mort et Ressuscité, lumière qui nous guide et nous éclaire sur notre chemin de foi. 

-  En nous souvenant de l’eau, celle du  passage de la Mer Rouge, celle qui sort du rocher dans le désert, celle du Jourdain où Jésus a été baptisé et celle de nos célébrations des baptêmes. Mais nous pensons aussi à la Samaritaine à qui Jésus propose « L’eau vive », celle qui donne la vie dans l’Esprit Saint. « Si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit : Donne-moi à boire ! »

-  En professant notre foi, en priant le « Crédo Baptismal ». Alors oui, Seigneur, ce soir, même loin de nos communautés et de nos églises paroissiales, nous te disons d’un seul cœur « Je crois en Dieu…, je crois en Jésus Christ…, Je crois en l’Eglise…, je crois en l’Esprit Saint… »

       « Soyons sans crainte », laissons derrière nous nos tombeaux vides, le lieu de nos ténèbres et avançons à la suite de Celui qui nous ouvre, par sa Résurrection, la promesse de la vie éternelle. 

« Il est vivant, Il est Ressuscité ! Alléluia ! »

Joël GABRIEL

Vivre la Semaine Sainte avec les enfants

 
Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume et la musique du jour :

Psaume 117 (118) 

R/ Alléluia, alléluia, alléluia !

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !

Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai,
pour annoncer les actions du Seigneur.

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.
 

Musique du jour

Et Resurrexit, Credo, RV 591, 4 (Antonio Vivaldi) - Budapest Madrigal Choir

 

Art & Foi - Accompagner Jésus

Pour ce temps de la semaine Sainte, le père Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose une toute nouvelle rubrique : Art et foi.
À partir de Mardi 7 avril et jusqu'au dimanche de Pâques, nous vous y proposerons chaque jour une oeuvre commentée à partir des récits de la Passion selon Saint-Jean. D'ici là, nous vous proposons d'entrer dans la semaine Sainte avec quelques sculptures qui illustreront l'évangile de saint Matthieu.

_______________________

 

L'OEUVRE DU JOUR :
Mise au tombeau du Christ
Pieter Lastman (1612). Musée des Beaux Arts, Lille.

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Joseph d’Arimathie et Nicodème prirent donc le corps de Jésus, qu’ils lièrent de linges, en employant les aromates selon la coutume juive d’ensevelir les morts. À l’endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin et, dans ce jardin, un tombeau neuf dans lequel on n’avait encore déposé personne. À cause de la Préparation de la Pâque juive, et comme ce tombeau était proche, c’est là qu’ils déposèrent Jésus.
Jean 19, 40-42

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

« Fidèle à la tradition, Nicomède et Joseph d'Arimathie portent le corps de Jésus dans la tombe ; Marie Madeleine contemple la plaie de la main du Christ ; Marie et Jean, en retrait, sont repliés dans leur douleur.  Nous sommes à l'intérieur du tombeau. Une lumière pénètre par l'ouverture et éclaire le corps du Christ. Le tombeau est un sarcophage à l'antique, avec des bas-reliefs représentant des scènes de l'Ancien Testament : "le sacrifice d'Abraham" et "Jonas et la baleine"  qui évoquent la mort et la résurrection du Christ.  A l'avant du sarcophage, les instruments de la Passion.
Etrange et questionnante cette ouverture au-dessus de la scène ! Deux femmes vues à contre-jour portent les baumes mentionnés par Jean. Elles viennent à la fois affirmer la mort de Jésus et son ensevelissement ! Et en même temps, elles annoncent l’aurore d’un jour nouveau !

 

 


En musique avec Tandem 

Dans le cadre de la Semaine Sainte, le groupe Tandem vous propose un chant chaque jour, du lundi 6 avril au dimanche de Pâques (12 avril). 

LE CHANT DU JOUR : "Je te salue Marie"
(Glorious)

Le Récit de la Passion est terminé.

Et déjà nous oscillons entre « le soir déjà venu »(Mt 15, 41) et « le soleil déjà levé » (Mt 16, 2) de l’aube pascale. Le Feu de la nuit de Pâques nous précède. Il nous appelle, nous attire, nous rassemble. Prions avec Marie pour que la présence du Ressuscité dans nos vies soit comme le feu nouveau dans la nuit : Un peu fragile peut être, mais vivant ; et prêt à grandir.

TANDEM, LE GROUPE :

Le groupe Tandem est actuellement constitué de 3 chanteurs et 3 instrumentistes, amateurs et professionnels, rassemblés par le même désir de partager et transmettre leur amour de la musique, au service de la louange. Ils ont à cœur de proposer un répertoire varié et original, mêlant subtilement rythmes jazz et afro, chants rythmés et méditatifs, et traditionnels revisités ; avec un souci constant de rester dynamique et accessible à tous.

En cette période si particulière de confinement, le groupe Tandem n’a évidemment pas pu se réunir. Nous vous proposons donc ces quelques chants, en version acoustique piano-voix, et vous souhaitons une très belle Semaine Sainte.

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous