Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #23

Jeudi 9 mars - Jeudi Saint (Jean 13, 1-15)

Notre quotidienne: "Vivre sa foi à domicile", évolue et s'enrichit pour le temps de la semaine Sainte. Avec vos rubriques habituelles vous trouverez des nouveautés, parmi lesuqelles nos dossiers : "Art et foi", "En musique avec Tandem", "Nos activités pour les enfants"', ... Nos prêtres, nos diacres et nos religieuses continueront à se relayer chaque jour pour méditer l'Évangile du jour et vous la confier. Ensemble soyons connectés. 

 

Jeudi Saint - Cène du Seigneur



VIVRE LE JEUDI SAINT À DOMICILE

Le Jeudi Saint, nous célébrons la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis le Saint Sacrement est déposé au « reposoir », l’autel est dépouillé, la croix est enlevée et voilée. Tout ce dépouillement : le Christ est entré dans sa passion, dépouillé de tout.
Habituellement, c’est une nuit d’adoration, les fidèles s’unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint-Sacrement (le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.
 

AUJOURD'HUI EN LIVE pour vivre la messe de la Cène du Seigneur

Jeudi Saint - 10 avril à 18h 

Consulter le dossier "Vivre la semaine Sainte à domicile

 

LES PROCHAINS LIVES SUR LA PAGE FACEBOOK OU NOTRE SITE :

À TÉLÉCHARGER :

 


Merci à nos prêtres !

Fête de l'Eucharistie, le Jeudi Saint célèbre également le sacerdoce de nos prêtres. Ce sacerdoce est symbolisé par le lavement des pieds, comme la manifestation de l'amour du Christ au service du bien de chacun.
Prions pour nos prêtres, qui sont amenés à célébrer des messes dans des églises vides et ne peuvent plus confesser.

 

 

MÉDITATION DE L'ÉVANGILE DU JOUR



« Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'au bout. » (Jean 13, 1-15) 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Avant la fête de la Pâque,
sachant que l’heure était venue pour lui
de passer de ce monde à son Père,
Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde,
les aima jusqu’au bout.

Au cours du repas,
alors que le diable 
a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, 
l’intention de le livrer,
Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains,
qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu,
se lève de table, dépose son vêtement,
et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ;
puis il verse de l’eau dans un bassin.
Alors il se mit à laver les pieds des disciples
et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.
Il arrive donc à Simon-Pierre, 
qui lui dit : « C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? »
Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ;
plus tard tu comprendras. »
Pierre lui dit : 
« Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! »
Jésus lui répondit : 
« Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. »
Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds,
mais aussi les mains et la tête ! »
Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain,
on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds :
on est pur tout entier.
Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. »
Il savait bien qui allait le livrer ; 
et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. »

Quand il leur eut lavé les pieds, 
il reprit son vêtement, se remit à table
et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ?
Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”,
et vous avez raison, car vraiment je le suis.
Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds,
vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.
C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez,
vous aussi, comme j’ai fait pour vous. »

 

La méditation du jour :

La liturgie du Jeudi-Saint nous propose la lecture de deux textes qui nous invitent à contempler Jésus « la nuit où il était livré » (2° lecture) ou, ce qui revient au même « l’heure était venue pour Jésus de passer de ce monde à son Père » (évangile).

Au bout de sa vie terrestre. Jésus laisse deux signes de son amour pour les siens et pour les générations suivantes : l’Eucharistie et le lavement des pieds.

L’Eucharistie… En ces temps de confinements, beaucoup en sont privés. En pensant aux paroles du Christ : « ceci est mon Corps livré… ceci est mon Sang versé », accueillons le don total de sa vie que le Christ ne cesse de nous offrir.

Le lavement des pieds force Jésus à se mettre à genoux devant ses disciples. Quelle marque de respect et d’amour !

Et, à chaque fois, il appelle les disciples que nous sommes à entrer dans sa démarche : don de sa vie en se mettant au service des autres.  « Faites, vous aussi comme j’ai fait pour vous ». A chacun de voir ce que ça veut dire pour lui.

Père Jean-Marie Lallemand

Vivre la Semaine Sainte avec les enfants

  
Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume et la musique du jour :

Psaume 115 (116b) 

R/ LLa coupe de bénédiction
est communion au sang du Christ.

(cf. 1 Co 10, 16)

Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu’il m’a fait ?
J’élèverai la coupe du salut,
j’invoquerai le nom du Seigneur.

Il en coûte au Seigneur
de voir mourir les siens !
Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
moi, dont tu brisas les chaînes ?

Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâce,
j’invoquerai le nom du Seigneur.
Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple.
 

Musique du jour

Ubi Caritas - Gjeilo

 

Art & Foi - Accompagner Jésus

Pour ce temps de la semaine Sainte, le père Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose une toute nouvelle rubrique : Art et foi.
À partir de Mardi 7 avril et jusqu'au dimanche de Pâques, nous vous y proposerons chaque jour une oeuvre commentée à partir des récits de la Passion selon Saint-Jean. D'ici là, nous vous proposons d'entrer dans la semaine Sainte avec quelques sculptures qui illustreront l'évangile de saint Matthieu.

_______________________

 

L'OEUVRE DU JOUR :
Ecce Homo
Antonio Ciseri (1862). Galerie d'art moderne, Florence.

LA CITATION D'ÉVANGILE :

"Pilate dit à Jésus : « Qu’est-ce que la vérité ? » Ayant dit cela, il sortit de nouveau à la rencontre des Juifs, et il leur déclara : « Moi, je ne trouve en lui aucun motif de condamnation. Mais, chez vous, c’est la coutume que je vous relâche quelqu’un pour la Pâque : voulez-vous donc que je vous relâche le roi des Juifs ? » Alors ils répliquèrent en criant : « Pas lui ! Mais Barabbas ! » Or ce Barabbas était un bandit."
Jean 18, 37-40


LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

Pilate est encombré par ce « prophète » ! Il ne croit pas à sa culpabilité. Il cherche à comprendre. Il ne saisit pas le mystère qui se cache en Jésus. Dans un va-et-vient entre dedans et dehors, il cherche désespérément à vouloir libérer Jésus. Il est tiraillé entre cette intime conviction et les cris de la foule et des autorités juives. Alors en désespoir de cause, il leur montre Jésus « portant la couronne d’épines, un vêtement de pourpre et tenant dans la main un roseau ! Quel ridicule accoutrement pour le « roi des juifs » ! Et Pilate le présente à cette foule hostile en proclamant, comme une prophétie : « Voici l’homme ! ». Jésus est par excellence l’homme à l’image de Dieu ! Il est l’homme selon le cœur de Dieu !  Cet homme-là nous révèle à la fois le mystère de l’homme et le mystère de Dieu ?

 

 

En musique avec Tandem 

Dans le cadre de la Semaine Sainte, le groupe Tandem vous propose un chant chaque jour, du lundi 6 avril au dimanche de Pâques (12 avril). 

LE CHANT DU JOUR : "Ta bienveillance"
(Chant de T. Ostrini, C. Chritensen)

« Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi » (Jn 13, 1-8)

Au soir de son dernier repas, Jésus verse de l’eau dans un bassin et se met à laver les pieds des disciples. Ainsi, par Son geste, nous comprenons que nous devons nous faire serviteurs les uns des autres. Prenons part à Son œuvre d’amour, soyons Frères et Serviteurs ; mais acceptons aussi de nous en remettre à Lui, et de voir lavés nos pieds meurtris, salis, par les durs chemins de l’existence

TANDEM, LE GROUPE :

Le groupe Tandem est actuellement constitué de 3 chanteurs et 3 instrumentistes, amateurs et professionnels, rassemblés par le même désir de partager et transmettre leur amour de la musique, au service de la louange. Ils ont à cœur de proposer un répertoire varié et original, mêlant subtilement rythmes jazz et afro, chants rythmés et méditatifs, et traditionnels revisités ; avec un souci constant de rester dynamique et accessible à tous.

En cette période si particulière de confinement, le groupe Tandem n’a évidemment pas pu se réunir. Nous vous proposons donc ces quelques chants, en version acoustique piano-voix, et vous souhaitons une très belle Semaine Sainte.

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous