Vous êtes ici

2e dimanche de Carême - La transfiguration

Carême 2018 - Saveurs d'Évangile

Pour approfondir l'évangile selon Saint Marc (Mt 17,1-9) et prolonger la découverte durant ce deuxième dimanche de Carême. 

LIRE LES TEXTES DU DEUXIÈME DIMANCHE DE CARÊME

Commander vos Saveurs d'Évangile 2018 en écrivant à : 
formations [at] catholique88.fr


Prolongement biblique Saveurs d’Evangile

Le mystérieux « secret messianique »

« Une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon fils bien-aimé : écoutez le !»
« Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu… »

Ecoutez, mais ne dites-rien ! Comment garder une telle expérience pour soi ? Cette injection au silence est un refrain qui parcourt tout l’évangile de Marc. Les spécialistes l’ont appelé « le secret messianique ». En effet, par ses enseignements et ses miracles, Jésus se révèle. Mal compris, ils peuvent orienter vers une mauvaise compréhension de l’identité de Jésus. De même sur la montagne, Jésus se révèle à quelques disciples. Mais leur compréhension du Messie deviendra plus ajustée après la passion et la résurrection. Aussi, au-delà d’une injonction au silence, on peut voir une invitation à méditer qui est vraiment Jésus : discerner nos attentes et laisser toute la place à celui qui s’offre à nous tel qu’il est, pas tel que nous voudrions qu’il soit.

Ce qui était valable pour les disciples d’hier, l’est plus que jamais pour les disciples d’aujourd’hui et de demain, comme nous l’écrit Francine Carillo, théologienne protestante : « Dieu ne se donne que voilé à nos yeux comme à notre intelligence. Il est une lumière, mais enroulé dans l’ombre ». La véritable identité de ceux qui nous entourent nous est souvent également voilée, la prière de Sœur Emmanuelle nous invite à entrer davantage en profondeur pour y voir la face ensoleillée de chacun.

 

"Voir ta face ensoleillée"

 

« Seigneur, accorde-moi aujourd’hui cette grâce :

Regarder la face ensoleillée de chacun de ceux avec qui je vis.
Il m’est parfois difficile, Seigneur,
De dépasser les défauts qui m’irritent en eux.
Aide-moi, Seigneur, à regarder ta face ensoleillée,
Même devant les pires évènements :
Ils peuvent être source d’un bien qui m’est encore caché.
Accorde-moi, Seigneur, la grâce de ne travailler
Que pour le bien, le beau et le vrai,
De chercher sans me lasser, dans chaque homme,
L’étincelle que tu y as déposée en le créant à ton image.
Donne-moi, à toute heure de ce jour,
D’offrir un visage joyeux et un sourire d’ami
A chaque homme, ton fils et mon frère.
Donne-moi un cœur trop large pour ruminer mes peines,
Trop noble pour garder rancune,
Trop fort pour trembler,

Trop ouvert pour le refermer sur qui que ce soit.»

Soeur Emmanuelle

 

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vosges télévision

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous