Vous êtes ici

2ème Dimanche de l'Avent 2021

Dimanche 5 décembre - En Avent Toute en 2021 !

L'Avent  —  4 dimanches  —  4 newsletters
Nous vous donnons rendez-vous dans une newsletter spéciale pour vivre l'Avent, en lien avec le thème de nos assises diocésaines : « Des communautés selon l’Evangile ».

Dimanche 5 décembre 2021
2ème DIMANCHE DE L'AVENT

 


Cliquez sur le bouton pour écouter la Parole de Dieu

 

 


Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Philippiens

Frères,
à tout moment, chaque fois que je prie pour vous tous,

c’est avec joie que je le fais
à cause de votre communion avec moi,
dès le premier jour jusqu’à maintenant,
pour l’annonce de l’Évangile.
J’en suis persuadé,
celui qui a commencé en vous un si beau travail
le continuera jusqu’à son achèvement
au jour où viendra le Christ Jésus.
Dieu est témoin de ma vive affection pour vous tous
dans la tendresse du Christ Jésus.
Et, dans ma prière,
je demande que votre amour vous fasse progresser de plus en plus
dans la pleine connaissance et en toute clairvoyance
pour discerner ce qui est important.
Ainsi, serez-vous purs et irréprochables
pour le jour du Christ,
comblés du fruit de la justice
qui s’obtient par Jésus Christ,
pour la gloire et la louange de Dieu.

 

L’amour reçu de Dieu et en lequel s’enracine notre fraternité nous fait progresser de plus en plus
dans la pleine connaissance et en toute clairvoyance. Pas d’amour sans une connaissance toujours
plus vraie, toujours plus profonde de l’aimé, et pas de connaissance vraie sans amour.
Imagine-t-on deux amoureux qui ne s’intéresseraient pas l’un à l’autre ?

Ainsi, notre connaissance dans la foi prend racine dans le silence amoureux de notre cœur
– c’est la prière.  Sa qualité ne se mesure donc ni au nombre, ni à l’éclat de nos diplômes !
Cependant, notre esprit de disciple a besoin de nourriture. Sans formation, il s’atrophie
et notre connaissance s’assombrit, notre amour se refroidit. Chacun selon ses capacités
et besoins, nous savons à quelles sources puiser : l’Écriture en premier lieu, la lecture de
nos Pères dans la foi d’hier à aujourd’hui, l’approfondissement de l’enseignement de l’Église…

Enfin – et c’est aussi la prière, tout habitée du bruit de notre monde – faisons retour à Dieu,
seul ou avec d’autres, de tout ce que nous vivons, nos rencontres, nos joies, nos peines, les nouvelles
proches ou lointaines… Au creuset de notre cœur, la Parole de Dieu portée jusqu’à nous par toute l’Église
éclaire notre vie et nous permet de discerner ce qui est important. Peut-être alors, comme nous le voyons
chez saint Paul, nos paroles humaines et fraternelles deviendront-elles aussi indissociablement prière !

Abbé Denis Beligné
        Vicaire Général

 


Que votre amour vous fasse progresser de plus en plus dans la pleine connaissance 
et en toute clairvoyance pour discerner ce qui est important.


Pour s’ouvrir davantage à la formation, nous vous invitons cette semaine à un acte concret
comme proposé ci-dessous :

  • Chaque jour de la semaine je prends le temps de lire l’Évangile
  • Cette semaine, je choisis d’approfondir un thème de la foi chrétienne qui me tient à cœur
    par le biais d’une revue, d’un livre, d’une émission via la radio ou internet…
  • Au cours de la semaine, je décide de m’inscrire à une retraite, de solliciter
    un accompagnement spirituel…
  • Etc. 

4 dimanches. 4 indices. 1 oeuvre.
Décryptons une oeuvre d'art avec le père Duménil.

Chaque dimanche, nous porterons le regard sur des détails de l'oeuvre,
qui ne vous sera révélée intégralement que le dimanche 19 décembre (4e temps de l'Avent).
Mais peut être saurez-vous l'identifier avant cette date ... À vos loupes !

Le peintre aime se moquer
des Espagnols dans ses toiles,
il les représente avec de grands chapeaux.
Regardez celui qui non seulement fait
payer de lourdes taxes mais ose encore
aller voler dans le jardin du pauvre lépreux,
ses derniers légumes.
Sur la glace, les uns chaussent des patins en bois,
les autres inventent le traîneau
avec un tabouret renversé,
d'autres encore jouent à la toupie
tandis que les derniers glissent
assis dans des mâchoires de bœufs.
il les représente avec de grands chapeaux.
À l'avant plan, des scènes de la vie
de tous les jours :
on tue le cochon, on répare quelques tabourets
alors que les poules cherchent
de la nourriture malgré la neige.

 


Toutes les informations pour participer au concours

 

Retrouvez également les propositions pour les enfants

 

   

   

Suivez-nous également sur nos réseaux sociaux
.

Articles relatifs

En Avent Toute en 2021 !

Vivre le temps de l'Avent autrement

Dieu est promesse

Message de l'Avent de Mgr Berthet – 2021

[VOTE] « Ma crèche de Noël »

Concours Photo – Avent 2021

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vosges TV

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous