Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #194

Lundi 8 février 2021 – Tous guéris, tous sauvés

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 



« Tous ceux qui touchèrent la frange de son manteau étaient sauvés. » (Marc 6, 53-56)

En ce temps-là,
après la traversée,
abordant à Génésareth
Jésus et ses disciples accostèrent.
Ils sortirent de la barque,
et aussitôt les gens reconnurent Jésus :
ils parcoururent toute la région,
et se mirent à apporter les malades sur des brancards
là où l’on apprenait que Jésus se trouvait.
Et dans tous les endroits où il se rendait,
dans les villages, les villes ou les campagnes,
on déposait les infirmes sur les places.
Ils le suppliaient de leur laisser toucher
ne serait-ce que la frange de son manteau.
Et tous ceux qui la touchèrent
étaient sauvés.

 

 



 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Dans tous les endroits où il se rendait,
dans les villages, les villes ou les campagnes,
on déposait les infirmes sur les places. »

Le Christ vient chez nous. Déposons-lui nos infirmités.  "

 

LA MÉDITATION DU JOUR

En lisant les textes de ce jour, il me vient à l’esprit le prologue de Jean (1,1-5) : « Tout fut par Lui et sans Lui rien ne fut. De tout être il était la Vie et la Vie était la Lumière des hommes et la Lumière luit dans les ténèbres… ».

En Genèse 1, 1-19, nous voyons que Dieu sépare la lumière des ténèbres. « Dieu vit que la lumière était bonne », Dieu désire que nous marchions dans la lumière, que nous ayons la vie en abondance.
Mais nous voyons combien notre monde marche dans les ténèbres, et notre cœur est souvent dans l’ombre. Nous voyons combien le mal contrecarre le projet de Dieu sur l’humanité.  Mais joie ! Dieu vient à notre rencontre.

Jésus vient nous sauver. Dans l’Évangile, les gens cherchent Jésus, pour lui apporter l’humanité malade. Que d’infirmes déposés sur les places, que de supplications ! Ils veulent au moins toucher la frange de son manteau, « car de tout être il est la Vie ». Toutes ces personnes sont pleines d’Espérance et de confiance en Jésus. 

Au lendemain du dimanche de la santé, nous pouvons comprendre que le Seigneur nous invite avec les disciples de cet évangile, à lutter avec Lui contre tout ce qui fait souffrir les hommes. Comme dans le récit de la Genèse, Jésus nous invite avec Lui à séparer la Lumière des ténèbres pour découvrir « que cela est bon » et qu’ainsi le règne de Dieu vient. Les miracles en sont le signe.

Nous voyons autour de nous des signes de salut. 
Des parents qui participent à la catéchèse de leurs enfants (malgré les confinements) grâce aux courriers, aux livrets « enfants » envoyés, aux visios… proposés par les catéchistes.
Tel enfant qui tient absolument à découvrir Jésus. Tel sourire consolant, donné à une personne âgée, par la personne qui lui livre les repas à domicile.
Ces personnes qui, par leurs actions civiques, luttent contre des lois qui détruisent la vie. Etc…

« Oui Jésus tu es notre Vie et notre Lumière, continue en nous ton œuvre merveilleuse ».

 

Cécile NICOLAS
Membre du service diocésain du Catéchuménat
Catéchiste sur la paroisse d'Épinal, pour la communauté de Golbey

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 103 (104)

R/ Que Dieu se réjouisse en ses œuvres !

Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière !

Tu as donné son assise à la terre :
qu’elle reste inébranlable au cours des temps.
Tu l’as vêtue de l’abîme des mers :
les eaux couvraient même les montagnes.

Dans les ravins tu fais jaillir des sources
et l’eau chemine aux creux des montagnes ;
les oiseaux séjournent près d’elle :
dans le feuillage on entend leurs cris.

Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !
Tout cela, ta sagesse l’a fait ;
la terre s’emplit de tes biens.
Bénis le Seigneur, ô mon âme !

 

Musique du jour :

"Radiance"  –  Ibrahim Maalouf ; Bande originale du film "Vers la lumière"

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous