Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #189

Mercredi 3 février 2021 – Une grâce incomparable !

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


« D'où cela lui vient-il ?  Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? » (Marc 6, 1-6)

En ce temps-là, 
​Jésus se rendit dans son lieu d’origine,
et ses disciples le suivirent.
Le jour du sabbat,
Il se mit à enseigner dans la synagogue.
De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient :
« D’où cela lui vient-il ?
Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée,
et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie,
et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ?
Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? »
Et ils étaient profondément choqués à son sujet.
Jésus leur disait :
« Un prophète n’est méprisé que dans son pays,
sa parenté et sa maison. »
Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ;
Il guérit seulement quelques malades
en leur imposant les mains.
Et il s’étonna de leur manque de foi.
Alors Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. »

Être un familier de la religion n’est pas une garantie pour comprendre les choses de Dieu.
Dieu ne se laisse pas apprivoiser par l’habitude. Il se laisse découvrir dans l’émerveillement.
 "

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Dans ce texte proposé ce jour, Jésus ne peut accomplir aucun miracle à cause du manque de foi de ceux et celles qui l’écoutent… Il est pourtant le Fils de Dieu et ceux qui l’écoutent sont frappés d’étonnement.
Mais il est dans un entourage qui le connait depuis son enfance (Jésus se rendit dans son lieu d’origine). Et lorsqu’il commence à faire découvrir qui il est, celles et ceux qui le connaissant ont du mal à remettre en question leur regard sur lui. C’est une interpellation pour aujourd’hui : même si je crois que Jésus est « Dieu fait homme », n’y a-t-il pas des moments où je lui donne des traits de personnalité qui sont l’expression de ce que je crois savoir de lui !?

En le suivant et en se mettant à l’écoute de sa Parole dans les Evangiles, je peux entrer dans la découverte de sa véritable personnalité. En vivant cette relation avec lui qui s’approfondit de jour en jour, je deviens capable de regarder les autres tels qu’ils sont et non pas tel que je voudrais qu’ils soient. Ainsi dans ce regard, l’autre rencontré peut lui aussi découvrir sa propre personnalité et devenir lui-même. 

Aujourd’hui, pour ne pas se laisser piéger par tout ce qui se dit, être soi-même à la suite du Christ permet à chacun de trouver ce chemin d’humanité qui l’épanouit. L’Evangile nous appelle à nous ajuster à la manière d’être de Jésus pour devenir nous-même.

Jésus quitte ce village avec ses disciples et parcoure les villages d’alentour : le suivre demande parfois de changer nos manières de voir, de regarder… mais c’est ce chemin d’humanité qui nous est offert. La Lettre aux Hébreux, dans le passage que nous lisons ce jour dit : « Soyez vigilants ; que personne ne se dérobe à la grâce de Dieu ».
Sur ce chemin je peux chanter avec le psalmiste : « Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint tout mon être » (Ps. 102)

 

Père Hubert Devillard
Prêtre retiré, apportant son concours sur les paroisses de Darney, Xertigny et Bains-les-Bains

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 102 (103)

R/ L’amour du Seigneur,
sur ceux qui le craignent,
est de toujours à toujours.

Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
n’oublie aucun de ses bienfaits !

Comme la tendresse du père pour ses fils,
la tendresse du Seigneur pour qui le craint !
Il sait de quoi nous sommes pétris,
il se souvient que nous sommes poussière.

Mais l’amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent,
est de toujours à toujours,
et sa justice pour les enfants de leurs enfants,
pour ceux qui gardent son alliance.

 

Musique du jour :

"Quelle grâce incomparable"  –  Grégory Turpin

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous