Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #176

Jeudi 21 janvier – « Toucher Jésus »

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


« Toi, tu es le Fils de Dieu !  Mais il leur défendait vivement de le faire connaître. » (Marc 3, 7-12)

En ce temps-là,
Jésus sortit de nouveau le long de la mer ;
toute la foule venait à lui,
et il les enseignait.
En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée,
assis au bureau des impôts.
Il lui dit :
« Suis-moi. »
L’homme se leva et le suivit.
Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi,
beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts)
et beaucoup de pécheurs
vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples,
car ils étaient nombreux à le suivre.
Les scribes du groupe des pharisiens,
voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains,
disaient à ses disciples :
« Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! »
Jésus, qui avait entendu, leur déclara :
« Ce ne sont pas les gens bien portants
qui ont besoin du médecin,
mais les malades.
Je ne suis pas venu appeler des justes,
mais des pécheurs. »

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Toi, tu es le Fils de Dieu ! »

Dire qui est Jésus, même les démons peuvent le faire.
Avoir la foi, c’est dire qui est Jésus pour nous.
 "

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Observons cette scène d’Évangile :

  • Une multitude de gens, de diverses origines, juifs ou non, se rassemblent pour suivre Jésus et se pressent autour de lui.
  • Certains, qui souffrent de quelque mal, cherchent à le toucher.

À nos yeux de chrétiens de janvier 2021, coincés entre confinement, jauge, couvre-feu, masques et gestes barrières, cette scène nous paraît surréaliste...recevons-la comme un clin « Dieu » car nous savons que Dieu ne manque pas d’humour !

Au-delà de cette foule qui rappelle que le Salut est offert à tous, arrêtons-nous sur ce désir de ceux qui veulent toucher Jésus pour être guéris. Comment aujourd’hui, dans nos vies quotidiennes, pouvons-nous toucher Jésus ? Comment cultiver ce désir ?

« Toucher Jésus », cela peut commencer par lire, méditer et pourquoi pas « ruminer »sa Parole : un verset, un mot peuvent nous accompagner tout au long de notre journée.

« Toucher Jésus », ce peut-être cette attention particulière à l’autre, le prochain trop envahissant ou trop désagréable, ou celui que l’on a oublié…

« Toucher Jésus », c’est aussi le prier, le louer, s’unir à Lui au hasard de la journée et de nos activités, même les plus triviales, par de belles oraisons jaculatoires qui ajoutées les unes aux autres tissent un vrai dialogue, une véritable union à Dieu.

« Toucher Jésus », pour ceux qui le peuvent, c’est aller le visiter au Saint Sacrement. Devant le tabernacle, les foules ont disparu. Il ne reste que chacun d’entre nous, avec nos paresses, nos faiblesses, nos meurtrissures que nous pouvons déposer et offrir au Christ qui a déjà tout pris sur lui ; ou nos joies et nos actions de grâce.

En enfin, « toucher Jésus », c’est le recevoir à chaque communion, non pas comme des « âmes habituées » selon la belle expression de Péguy mais comme des âmes reconnaissantes, avides de cet amour offert à tous.

Oui cultivons ce désir de « toucher Jésus », ne laissons pas les seuls démons le reconnaître comme « Fils de Dieu ».

 

Anne-Laure Coquillat
Coordinatrice de l'annonce de la foi pour la paroisse de Dompaire

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 39 (40)

R/ Me voici, Seigneur,
je viens faire ta volonté.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens.

« Dans le livre, est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
ta loi me tient aux entrailles. »

J’annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.

Mais tu seras l’allégresse et la joie
de tous ceux qui te cherchent ;
toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! »
ceux qui aiment ton salut.

 

Musique du jour :

" Ne crains pas"  –  Les Padrés ; Éditions du Carmel, Fr. Jean-Baptiste du Jonchay

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous