Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #172

Dimanche 17 janvier – "Venez et vous verrez"


Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


« Venez et vous verrez. » (Jean 1, 35-42)

En ce temps-là,
Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples.
Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit :
« Voici l’Agneau de Dieu. »
Les deux disciples entendirent ce qu’il disait,
et ils suivirent Jésus.
Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient,
et leur dit :
« Que cherchez-vous ? »
Ils lui répondirent :
« Rabbi – ce qui veut dire : Maître –,
où demeures-tu ? »
Il leur dit :
« Venez, et vous verrez. »
Ils allèrent donc,
ils virent où il demeurait,
et ils restèrent auprès de lui ce jour-là.
C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples
qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus.
Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit :
« Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ.
André amena son frère à Jésus.
Jésus posa son regard sur lui et dit :
« Tu es Simon, fils de Jean ;
tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

 

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui. »

La foi chrétienne n’est pas une idéologie,
c’est l’expérience de la rencontre du Christ.
Qui est-il pour moi ?
"

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Ce dimanche, la liturgie de l'Église nous donne le commencement de l'Évangile de saint Jean. On y voit Jean-le-Baptiste contempler Jésus, comme le vieillard Siméon avant lui, et reconnaître en Lui l'accomplissement de la promesse de Dieu. Dès le début de cet Evangile, le Baptiste désigne le Christ comme l'Agneau de Dieu : préfiguration de son sacrifice sur la croix.

Les deux disciples viennent, voient et croient : préfiguration du tombeau ouvert au matin de Pâques où deux disciples voient et croient !  Et vient tout de suite Pierre, figure de l'Église ; lui qui deviendra son chef et son pasteur.

Ainsi se confondent le Christ, dans sa Passion et sa Résurrection, et le Mystère son union avec l'Église dans un seul et unique Mystère, celui de l'Incarnation. Contemplons-Le avec Jean-le-Baptiste, l'ami de l'Époux, qui lui envoie ses propres disciples devenir l'Épouse : l'Église.

On peut avoir la curiosité de se demander ce que les disciple virent ce soir-là. Ils Le virent probablement bénir et rompre le pain, mais l'évangéliste ne le dit pas. Il dit qu'ils « demeurent » avec Lui, verbe cher à saint Jean que l'on retrouve au chapitre 15 « Demeurez en moi, comme moi en vous  », « demeurez dans mon amour » (Jn 15. 4, 9). Il indique là comment le Christ s'unit à Son Église.

Puissions-nous en ce dimanche accueillir Jésus dans l'Eucharistie pour qu'Il demeure en nous et nous en Lui, et qu'Il fortifie notre foi comme les disciples nos devanciers.
 

Joseph Alliotte
Membre de la Pastorale des Jeunes adultes

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 39 (40)

R/ Me voici, Seigneur,
je viens faire ta volonté.

D’un grand espoir, j’espérais le Seigneur :
il s’est penché vers moi.
En ma bouche il a mis un chant nouveau,
une louange à notre Dieu.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens.

« Dans le livre, est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
ta loi me tient aux entrailles. »

Vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.
J’ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.

 

Musique du jour :

"Here I Come"  –  Dennis Browwn


 

ART ET FOI

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose chaque dimanche de découvrir une ou plusieurs oeuvres d'art.

_______________________



 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

Ce dimanche j’ai laissé des artistes nous lire ce récit d’appel
des premiers disciples dans l’évangile de Jean 1, 39-45…
Au fil des déplacements, des échanges, l’identité de Jésus se révèle…
et ainsi construit, s’édifie le groupe ecclésial !








Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous