Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #166

Lundi 11 janvier 2021 – "Venez à ma suite"

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


« Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes. » (Marc 1, 14-20)

Après l’arrestation de Jean,
Jésus partit pour la Galilée
proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait :
« Les temps sont accomplis :
le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez- vous
et croyez à l’Évangile. »

Passant le long de la mer de Galilée,
Jésus vit Simon et André, le frère de Simon,
en train de jeter les filets dans la mer,
car c’étaient des pêcheurs.
Il leur dit :
« Venez à ma suite.
Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets,
ils le suivirent.

Jésus avança un peu
et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean,
qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
Aussitôt, Jésus les appela.
Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers,
ils partirent à sa suite.

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. »

L’appel du Christ, ce n’est pas pour après la retraite. C’est maintenant.
Que me faut-il laisser en ce moment pour le suivre ?"

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Le dernier des prophètes est mis en prison. Jésus le Messie, annoncé par ces prophètes, entame sa vie publique. Il annonce par ses paroles la Bonne nouvelle à travers la Judée et la Galilée et il appelle ses premiers disciples. Quand je lis ses récits de vocation, je suis toujours traversé d'un sentiment de peur qui me laisse dire que c'est pure folie que de suivre quelqu'un après ces quelques mots : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir des pêcheurs d'homme. » (verset 17). Et en plus, les disciples laissent tout derrière eux : les uns leur métier et leur outil de travail, les autres laissent aussi leur père. Quelle radicalité dont je me sens bien incapable. Et je pense avoir raison. Alors pourquoi Pierre, André, Jacques et Jean répondent si vite à l'invitation de Jésus ? Sont-ils fous ou négligents ?

Je pense qu'ils ont pris Jésus au mot. Je m'explique. Jésus invite à venir à sa suite et il dit « Je vous ferai pécheurs d'homme ». Il ne dit pas « Vous serez par vos propres moyens des pécheurs d'hommes parce que je vous le demande ». C'est dire que Jésus propose un chemin à parcourir avec lui ; et que c'est lui qui se chargera d'accomplir ce qu'il promet. Si on croit en ce que dit Jésus, alors tout repose sur lui et nous n'avons qu'à lui donner notre volonté. Venir avec lui en l'occurrence. Si on ne fait confiance qu'à soi-même, alors on doute qu'il puisse accomplir sa parole. Et si on envisage de venir, on réfléchit à comment cela va-t-il pouvoir se faire et comment nous pourrons le faire. Au fond prendre Jésus au mot, c'est croire !

Alors pour notre quotidien, demandons cette foi fougueuse et confiante des premiers disciples, et pratiquons-la par des actes de foi en Jésus le Fils de Dieu. Rappelons-nous que la folie de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes. En Jésus nous pouvons tout, s'il nous y invite.

Paul Petitdemange
Séminariste

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 96 (97)

R/ Anges du Seigneur, adorez le Seigneur.

Le Seigneur est roi ! Exulte la terre !
Joie pour les îles sans nombre !
Ténèbre et nuée l’entourent,
justice et droit sont l’appui de son trône.

Les cieux ont proclamé sa justice,
et tous les peuples ont vu sa gloire.
Honte aux serviteurs d’idoles qui se vantent de vanités !
À genoux devant lui, tous les dieux !

Les villes de Juda exultent
devant tes jugements, Seigneur !
Tu es, Seigneur, le Très- Haut sur toute la terre :
tu domines de haut tous les dieux.

 

Musique du jour :

"Je ne peux qu'imaginer" – Glorious & Grégory Turpin
[Chanson officielle du film '"La voix du pardon"]

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous