Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #163

Vendredi 8 janvier 2021 – "Si tu le veux !"

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.


« Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier ! » (Luc 5, 12-16)

Jésus était dans une ville
quand survint un homme couvert de lèpre ;
voyant Jésus, il tomba face contre terre
et le supplia :
« Seigneur, si tu le veux,
tu peux me purifier. »
Jésus étendit la main et le toucha en disant :
« Je le veux, sois purifié. »
À l’instant même, la lèpre le quitta.
Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne :
« Va plutôt te montrer au prêtre
et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ;
ce sera pour tous un témoignage. »

De plus en plus, on parlait de Jésus.
De grandes foules accouraient pour l’entendre
et se faire guérir de leurs maladies.
Mais lui se retirait dans les endroits déserts,
et il priait.
 


 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait. »

Le temps passé par Jésus à prier son Père n’est pas un temps volé aux pauvres.
Il ne sauve pas seulement le monde en apportant Dieu aux hommes,
mais en apportant les hommes à Dieu.
Nous aussi, notre prière n’est pas une fuite
mais un travail exténuant qui tire le monde vers le ciel.
"

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Dans cet Évangile, Jésus me met face à un lépreux, un homme à l’aspect repoussant parce que différent, un homme dont une partie du corps est déjà morte. Frappé par cette maladie contagieuse et incurable, c’est un homme dangereux qui inspire la peur. De fait, il est rejeté, impur aux yeux de la loi, exclu de tout, même du culte, risquant la lapidation s’il s’approche de la communauté dont il est banni. On le rend responsable de sa maladie, pensant sûrement qu’il a beaucoup péché, que c’est une punition divine.

Cet homme est croyant, il fait confiance à Dieu et sa demande est simple : « Si tu le veux… ». Il s’adresse à Celui qui affirme être la Vie, « Je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14, 6). Son acte de foi est riche d’enseignement : « que soit faite, non pas ma volonté, mais la tienne » (Luc 22, 42) et le miracle s’accomplit.

Par son geste de la main, Jésus rend son humanité à cet homme malade dont il connait l’humiliation et la souffrance d’être exclu de toutes relations humaines et communautaires. On imagine la tendresse dans le geste et les paroles de Jésus à cet homme dont l’humanité est souillée ; par son Amour, il le sauve de la mort et le restaure dans sa dignité d’homme. Il invite le lépreux à se montrer au Prêtre pour être à nouveau pleinement membre de la communauté.

Un acte riche d’enseignement pour nous aujourd’hui, un acte qui m’invite à purifier mon regard par rapport à l’humanité, un acte qui m’encourage à donner des paroles d’amour, de tendresse et de fraternité envers tous ceux dont je croiserai le chemin.

Je rencontre, dans ma mission, des personnes mises au banc de la société ou privées de tout ou partie de leur humanité. Peut être suis-je moi-même parfois considéré comme non fréquentable, comme un « lépreux » ?

Alors, si le geste de transgression de Jésus a bousculé ceux qui ont assisté à cette scène, n’ayons pas peur de témoigner de notre foi, n’ayons pas peur d’oser, par des Paroles et gestes, au risque de choquer, à l’exemple de Jésus qui guérit et du lépreux qui demande humblement !

À l’exemple de Jésus, retirons-nous aussi souvent que possible loin de la foule, loin de nos préoccupations, pour rester en contact étroit avec le Père qui nous inspire la justesse de comportement et qui nourrit notre foi, Lui qui est source de toute vie et de toute guérison.

 

David Thiébaud
Délégué du Secours Catholique Caritas France des Hauts-de-Lorraine (Vosges et Meurthe-et-Moselle)

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 147 (148)


R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
ou : Alléluia.

Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Il a consolidé les barres de tes portes,
dans tes murs il a béni tes enfants ;

il fait régner la paix à tes frontières,
et d’un pain de froment te rassasie.
Il envoie sa parole sur la terre :
rapide, son verbe la parcourt.

Il révèle sa parole à Jacob,
ses volontés et ses lois à Israël.
Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
nul autre n’a connu ses volontés.

 

Musique du jour :

"Oh, Happy Day" – The Edwin Hawkins Singers & Dorothy Morrisson  |  Interprétation de Joan Baez 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous