Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #121

Vendredi 27 novembre – "Le ciel et la terre passeront.."

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.


FÊTE DE JÉSUS CHRIST ROI DE L'UNIVERS – JOURNÉE MONDIALE DE LA BIBLE


 

« Cette génération ne passera pas sans que tout cela n'arrive. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas. » (Luc 21, 29-33)

En ce temps-là,
    Jésus dit à ses disciples cette parabole :
« Voyez le figuier et tous les autres arbres.
    Regardez-les :
dès qu’ils bourgeonnent,
vous savez que l’été est tout proche.
    De même, vous aussi,
lorsque vous verrez arriver cela,
sachez que le royaume de Dieu est proche.
    Amen, je vous le dis :
cette génération ne passera pas
sans que tout cela n’arrive.
    Le ciel et la terre passeront,
mes paroles ne passeront pas. »

 

 

 

 

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas. »

Ne soyons pas inquiets pour l’avenir du christianisme.
Soyons-le pour l’avenir de la terre et du ciel. 
"

 

LA MÉDITATION DU JOUR

« Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas » (Luc 21, 33)

Ce passage de l’Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc fait partie d’un discours eschatologique. 

Comme je ne suis pas « expert en  fin du monde », je vais consulter un sage capable de me parler de ce monde 2020 dans la lumière de l’Evangile de Jésus-Christ… Je m’arrête sur les chapitres 47-50 de sa lettre encyclique « Tous frères » : Information sans sagesse.

« S’asseoir pour écouter une autre personne, geste caractéristique d’une rencontre humaine, est le modèle d’une attitude réceptive de la part de celui qui surmonte le narcissisme et reçoit l’autre, lui accorde l’attention, l’accueille dans son propre cercle.
Mais le monde contemporain est en grande partie sourd.
Parfois la rapidité du monde moderne, la frénésie nous empêchent de bien écouter ce que l’autre dit… Alors que le silence et l’écoute disparaissent, transformant tout en clics ou en message rapide et anxieux, la structure fondamentale d’une communication humaine sage est menacée.
Un nouveau style de vie est créé où l’on construit ce qu’on veut avoir devant soi, en excluant tout ce qui ne peut pas être contrôlé ou connu superficiellement et instantanément.
Cette dynamique empêche  la réflexion sereine qui pourrait nous conduire à une sagesse commune. »

En Luc 21, 10-11, je trouve décrit ce monde anxiogène : « On se dressera nation contre nation et royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et en divers endroits des famines et des épidémies, et des faits terrifiants… » et vient cette affirmation « Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas. » (Lc 21,33) ou « Le ciel et la terre passeront plus facilement que ne tombera de la Loi une seule virgule. » (Luc 16,17)

Et chaque jour, dans ce monde en crise perpétuelle, je lis et relis, écoute et partage en Église, la même Parole de Vie. Je l’accueille dans mon propre cercle en l’écoutant. C’est une réflexion sereine qui nous conduit dans une sagesse commune. Je me retrouve dans la pensée du psalmiste (Ps. 118) : « Montre-moi la voie de tes préceptes, que je médite sur tes merveilles… . J’ai choisi la voie de la fidélité, je m’ajuste à tes décisions… Je cours sur la voie de tes volontés  car tu mets au large mon cœur »

Bien sûr, les paroles d’un cantique m’habite depuis plus de trente années, appris en camp d’aumônerie , dans le Haut-Doubs :

"Ta parole est partage come on coupe du pain ; ta parole est passage qui nous dit un chemin.
Comme un souffle fragile ta parole se donne. Comme un vase d’argile ton amour nous façonne."
 

Père André Laurent
Curé modérateur de la paroisse de Pouxeux

 

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 
 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 83 (84)

R/ 
Voici la demeure de Dieu avec les hommes. (Ap 21, 3b)

Mon âme s’épuise à désirer
les parvis du Seigneur ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le Dieu vivant !

L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison,
et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
tes autels, Seigneur de l’univers,
mon Roi et mon Dieu !

Heureux les habitants de ta maison :
ils pourront te chanter encore !
Heureux les hommes dont tu es la force :

ils vont de hauteur en hauteur. 

 

Musique du jour :

"Let It Be" – The Beatles 

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous