Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #118

Mardi 24 novembre – "Prenez garde..."

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


 

« Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : « C'est moi », ou encore : « Le moment est tout proche. » Ne marchez pas derrière eux ! » (Luc 21, 5-11)

En ce temps-là,
    comme certains parlaient du Temple,
des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient,
Jésus leur déclara :
    « Ce que vous contemplez,
des jours viendront
où il n’en restera pas pierre sur pierre : 
tout sera détruit. »
    Ils lui demandèrent :
« Maître, quand cela arrivera-t-il ?
Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? »
    Jésus répondit :
« Prenez garde de ne pas vous laisser égarer,
car beaucoup viendront sous mon nom,
et diront : “C’est moi”,
ou encore : “Le moment est tout proche.”
Ne marchez pas derrière eux !
    Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres,
ne soyez pas terrifiés :
il faut que cela arrive d’abord,
mais ce ne sera pas aussitôt la fin. »

    Alors Jésus ajouta :
« On se dressera nation contre nation,
royaume contre royaume.
    Il y aura de grands tremblements de terre
et, en divers lieux, des famines et des épidémies ;
des phénomènes effrayants surviendront,
et de grands signes venus du ciel. »


 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom…
Ne marchez pas derrière eux ! »

Il ne suffit pas de se réclamer du Christ pour être missionnaire.
Il faut vivre avec lui et se laisser transformer par sa parole.
"

 

LA MÉDITATION DU JOUR

« Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel. » (Lc 21, 5-11)

Peut-être sommes-nous étonnés de lire ce passage dans l’Évangile ; ce caractère, dit apocalyptique, n’est pas fréquent dans la bouche de Jésus et on le trouve en particulier en ce temps liturgique de la fin chaque année liturgique (rappel : nous terminons l’année liturgique – année A – samedi prochain).

Jésus est avec ses disciples devant le temple reconstruit après le retour de la captivité à Babylone il leur annonce des événements difficiles pour ce magnifique temple (qui sera détruit en 70) mais aussi des guerres, des tremblements de terre, des épidémies… des phénomènes effrayants.

Étonnante Parole de Dieu ! Est-elle dite pour nous faire peur ? Ou pour préparer les auditeurs à ces événements à venir ? Dans l’Évangile selon St Jean (Jn 15,16), au moment important du dernier repas avec ses Apôtres, Jésus leur annonce des oppositions. Pour surmonter ces difficultés, Jésus annonce l’envoi de l’Esprit Saint et recommande la prière au Père en son nom :  

  • « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité toute entière » (Jn 16,13)
  • « Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance : moi, je suis vainqueur du monde » (Jn 16,33)
  • « Si vous demandez quelque chose à mon Père en mon nom, il vous le donnera » (Jn 16,23)

Comment l’Évangile de ce jour peut-il être « bonne nouvelle » pour moi aujourd’hui ?

Tout d’abord, il me rappelle que la foi n’est pas une "assurance-sécurité". Ne pensons pas : « je ne risque rien car je suis dans les mains de Dieu », c’est vrai qu’Il s’invite (Ap,3,20) mais ne s‘impose pas. Alors l’accueillons-nous vraiment ? Nous avons entendu qu’au cours du dernier repas Jésus a prévenu les Apôtres de moments difficiles (ils seront tous martyrisés, sauf St Jean). On le prie avant la communion : « rassure-nous devant les épreuves ».
On peut aussi demander à l’Esprit Saint la force qui est un de ses 7 dons ; faisons notre cette prière du 10ème dimanche du temps ordinaire : « inspire-nous ce qui est juste, aide-nous à l’accomplir » (don de conseil et don de force). Faisons monter cette prière au Père par Jésus-Christ. Il reprochait à ses Apôtres de ne rien demander en son nom et, que si nous le faisions, le Père nous l’obtiendrait :  alors, confiance ! à vivre et à partager sans modération en ces temps difficiles : « Il a vaincu le monde ».
Toi, Vierge Marie, Mère de l’Église, accompagne chacun sur son chemin de foi dans la connaissance de ton Fils.

 

Frère Philippe Dudon
Marianiste, prêtre à Saint-Dié

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 95 (96)

R/ Il vient, le Seigneur, 
il vient pour juger la terre.  

Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Le monde, inébranlable, tient bon.
Il gouverne les peuples avec droiture.

Joie au ciel ! Exulte la terre !
Les masses de la mer mugissent,
la campagne tout entière est en fête.

Les arbres des forêts dansent de joie
devant la face du Seigneur, car il vient,
car il vient pour juger la terre.

Le Seigneur vient pour juger la terre.
Il jugera le monde avec justice,
et les peuples selon sa vérité !

 

Musique du jour :

"J'arrive" – Ben Mazué

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous