Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #110

Lundi 16 novembre – « Seigneur, que je retrouve la vue. »

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


UN JOUR, UN SAINT DU DIOCÈSE

Chaque jour, suivant ce dimanche de la Toussaint, découvrez un des 18 saints vosgiens à partir de son portrait et d'une prière qui lui est associée.
 

Saint Bodon


Seigneur, nous te rendons grâce
d’avoir fait de l’évêque saint Bodon
un père pour les pauvres -
et un protecteur pour ceux qui mènent une vie consacrée.
Donne-nous, à son exemple, de suivre le Christ,
dans le service des plus délaissés
et la recherche de l’unique nécessaire.

 

En savoir plus sur Saint Bodon

 

 

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? Seigneur, que je retrouve la vue. » (Luc 18, 35-43)

Alors que Jésus approchait de Jéricho,
un aveugle mendiait, assis au bord de la route.
    Entendant la foule passer devant lui,
il s’informa de ce qu’il y avait.
    On lui apprit que c’était Jésus le Nazaréen qui passait.
    Il s’écria :
« Jésus, fils de David, prends pitié de moi ! »
    Ceux qui marchaient en tête
le rabrouaient pour le faire taire.
Mais lui criait de plus belle :
« Fils de David, prends pitié de moi ! »
    Jésus s’arrêta et il ordonna qu’on le lui amène.
Quand il se fut approché, Jésus lui demanda :
    « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »
Il répondit :
« Seigneur, que je retrouve la vue. »
    Et Jésus lui dit :
« Retrouve la vue ! Ta foi t’a sauvé. »
    À l’instant même, il retrouva la vue,
et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu.
Et tout le peuple, voyant cela,
adressa une louange à Dieu.

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque dimanche, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? »  

« Dieu fait tout pour nous mais il ne fait rien sans nous », écrivait saint Augustin.
J’admire comme le Christ respecte notre liberté et s’adresse à notre volonté.
 

 

LA MÉDITATION DU JOUR

À l’approche de Jérusalem, Jésus vient de rappeler aux Douze l’imminence et la violence de sa Passion mais ils n’y comprennent rien et restent dans l’obscurité. 
Obscurité aussi pour cet aveugle mendiant à Jéricho. Assis au bord du chemin, voué à tout recevoir d’autrui, c’est d’autrui qu’il reçoit l’annonce de l’arrivée de Jésus. Le voici secoué d’un espoir fou, il appelle Jésus au secours, il crie et, plus on essaye de le faire taire, plus il crie. 

Jésus s’est arrêté et demande qu’on lui amène celui qui ne peut venir seul. Il lui pose une question déconcertante : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? ». Question qui le touche au cœur, et c’est du cœur que fuse la réponse : « Seigneur, que je retrouve la vue ! »
« Seigneur », le mot de la foi, le mot de l’adoration, qui marque, presque dans un murmure, l’union des deux cœurs. Infinie douceur de cet instant où la tendresse de Dieu peut jaillir et se déverser en ce cœur qui appelle de toute son absolue confiance. 
Infinie délicatesse de la réponse : « Ta foi t’a sauvé. » Il est non seulement guéri, mais sauvé.

Et nous ? Nous sommes nombreux à être angoissés, désemparés, comme les Douze, enfermés dans notre obscurité comme l’aveugle. Nous voici à nouveau confinés, limités dans nos possibilités d’aller et venir, à nouveau privés de l’Eucharistie. Sommes-nous donc arrêtés, nous aussi, au bord du chemin sans espoir de voir passer Jésus ?

Il est là pourtant, par sa Parole qui nous interpelle et nous provoque jour après jour, dans nos frères et sœurs avec qui nous essayons de garder un contact attentif et réconfortant. 
Nous sommes invités, comme l’aveugle, à nous unir profondément à Jésus par la grâce de ces messes que nos prêtres célèbrent seuls mais à nos intentions.

Laissons Jésus toucher notre cœur : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? », et laissons notre cœur lui demander de chasser nos obscurités et de fortifier notre foi.


Bernadette et Jean-Louis Van Kelst
Responsables de la Maison d'accueil "En chemin avec Jeanne" de Domremy

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 1

R/ Au vainqueur, je donnerai
de goûter à l’arbre de la vie. (Ap 2, 7)

Heureux est l’homme
     qui n’entre pas au conseil des méchants,
qui ne suit pas le chemin des pécheurs,
ne siège pas avec ceux qui ricanent,
mais se plaît dans la loi du Seigneur
et murmure sa loi jour et nuit !

Il est comme un arbre
     planté près d’un ruisseau,
qui donne du fruit en son temps,
et jamais son feuillage ne meurt ;
tout ce qu’il entreprend réussira.
Tel n’est pas le sort des méchants.

Mais ils sont comme la paille
     balayée par le vent.
Le Seigneur connaît le chemin des justes,
mais le chemin des méchants se perdra.

 

Musique du jour :

 "Behüte mich, Gott" – Taizé

Traduction : "Garde-moi, ô Dieu, j'ai confiance en toi.
Tu m'apprends le chemin de vie. Avec toi, plénitude de joie."

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous