Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #102

Dimanche 8 novembre – "Où en est mon stock de lumière ?"

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


UN JOUR, UN SAINT DU DIOCÈSE

Chaque jour, suivant ce dimanche de la Toussaint, découvrez un des 18 saints vosgiens à partir de son portrait et d'une prière qui lui est associée.
 

Saint Gérard


Seigneur, tu as choisi l’évêque saint Gérard
pour te bâtir des églises,
mais surtout pour rénover la fidélité de ton peuple ;
Accorde-nous, par son intercession,
d’être ici-bas le temple de ta grâce
et d’entrer un jour dans la demeure de ta gloire.

 

En savoir plus sur Saint Gérard

 



« Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! » (Matthieu 25, 1-13)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole :
    « Le royaume des Cieux sera comparable
à dix jeunes filles invitées à des noces,
qui prirent leur lampe
pour sortir à la rencontre de l’époux.
    Cinq d’entre elles étaient insouciantes,
et cinq étaient prévoyantes :
    les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,
    tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes,
des flacons d’huile.
    Comme l’époux tardait,
elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
    Au milieu de la nuit, il y eut un cri :
‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’
    Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent
et se mirent à préparer leur lampe.
    Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes :
‘Donnez-nous de votre huile,
car nos lampes s’éteignent.’
    Les prévoyantes leur répondirent :
‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous,
allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’
    Pendant qu’elles allaient en acheter,
l’époux arriva.
Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces,
et la porte fut fermée.
    Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent :
‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’
    Il leur répondit :
‘Amen, je vous le dis :
je ne vous connais pas.’

    Veillez donc,
car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque dimanche, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile. »

Où en est mon stock de lumière ?"

 

La méditation du jour :

"Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure".

Le Christ nous invite à veiller Son retour. Les dix jeunes filles, l'Église qui attend le retour de Jésus, attendent d'être unies à l'Époux, unies pour toujours à l'Amour. Mais certaines n'ont pas pris les moyens de garder allumée la lumière de leur foi.

Et nous, si le Christ revenait tout à l'heure, ou si nous devions mourir demain, quel bilan de notre vie ferions-nous ?

Avons-nous dans le coeur le désir de faire grandir notre foi et d'être saint ? Nous laissons-nous faire par l'Esprit-Saint pour qu'il nous montre où Dieu nous attend ? Le Lui demandons-nous seulement ? Il est si tentant de rester à la surface de nous-mêmes.

Pour garder la lampe de notre foi allumée, il nous faut l'alimenter de l'huile de la grâce. En ayant une relation personnelle avec le Christ par la prière quotidienne et en puisant dans les trésors de l'Église : l'Eucharistie, l'adoration, la confession, le chapelet, la vie des saints...

Et surtout, il faut laisser l'Esprit agir en nous. Laissons-nous consumer par le Coeur brûlant d'Amour du Christ et aimons l'Amour. Alors seulement nous pourrons brûler de charité, pour la gloire de Dieu et le Salut du monde.

Et si nous Le désirons de tout notre être, alors, lorsque nous verrons le Seigneur dans Sa gloire, que nous soyons morts naturellement, ou martyrs, ou que les temps soient accomplis, Il nous dira : "Ô toi, âme que J'ai tant aimée et tant désirée, malgré ta faiblesse tu t'es sans cesse relevée, consciente que Moi seul suis vainqueur et qu'en Moi seul se trouve ton bonheur. Viens reposer sur Mon Coeur, viens dans ce Royaume qui t'a été préparé depuis la fondation du monde".

En ces temps de confinement, faisons le point sur notre vie de foi et prenons un engagement pour se rapprocher de l'Époux, Jésus-Christ.


Margot Alliotte
Responsable diocésaine de la Pastorale des jeunes adultes

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 62 (63)

R/ Mon âme a soif de toi,
Seigneur, mon Dieu !

Dieu, tu es mon Dieu,
      je te cherche dès l’aube :
mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

Je t’ai contemplé au sanctuaire,
j’ai vu ta force et ta gloire.
Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.
Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

Dans la nuit, je me souviens de toi
et je reste des heures à te parler.
Oui, tu es venu à mon secours :    
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.

 

Musique du jour :

 "Corsican Chant"  |  Manuscrits franciscains des XVII°/XVIII° siècles
– Ensemble Organum, Marcel Pérès

 

ART ET FOI

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose chaque dimanche de découvrir une oeuvre d'art.

_______________________

Le Tentateur

Les vierges folles face aux vierges sages

L'Époux

 

L'OEUVRE DU JOUR :

Portail sud (fin XIII° siècle)
Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg (1015-1439)

 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

« Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. » 

Sur le portail sud de la façade de la cathédrale de Strasbourg, la parabole des demoiselles d’honneur, invitées au festin de noces, est magnifiquement sculptée dans la pierre de grés rose. Il date de la fin du XIIIème siècle. 

Ce thème, connu depuis le 12ème siècle, est très en faveur dans l'Empire Germanique. Il se retrouve également à la même époque dans les cathédrales de Magdebourg, puis de Fribourg-en-Brisgau et de Bâle.

À droite, les vierges sages tiennent une lampe et les tables de la Loi ouvertes.
Elles accueillent l’époux, le Christ. 

À gauche, les vierges folles tiennent les lampes retournées et serrent fermées les tables de la loi. À leur côté, le Tentateur leur tend un aimable visage. Élégant jeune homme habillé à la mode du temps, présente la pomme avec assurance, mais masque mal son dos envahi de crapauds, lézards et serpents.

Le « tentateur » se pose à l’entrée du porche, « le Christ », en face est à l’entrée de la cathédrale ! Ultime face à face ! Le Christ ressuscité est sorti  victorieux de sa lutte avec le « Prince de ce monde » !

« Sur cette pierre je bâtirai mon Église ; 
et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. »

Sur les socles des statues, on peut observer d'un côté les signes du zodiaque, et de l'autre les principaux travaux des champs — notamment le passage au fouloir. 
Symbole de notre monde, de la création, de notre présent !

Dieu vient toujours dans l’histoire des hommes comme à l’improviste. Au temps de l’incarnation du Verbe, « il est venu chez lui et les siens ne l’ont pas reçu. » nous dit saint Jean (Jn 1, 11). De même, quand il reviendra à la fin des temps, saurons-nous être disponibles pour le recevoir ? Et, entre le temps de l’Incarnation et son retour à la fin des temps, il vient à tout moment dans la vie de ce monde. Sommes-nous attentifs à percevoir sa présence au cœur de l’histoire des hommes ?

Le tympan, quant à lui, représente le Jugement dernier. Un récit qui suit notre parabole dans l'Evangile selon saint Matthieu.

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous