Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #97

Mardi 3 novembre – « Venez, tout est prêt »

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


UN JOUR, UN SAINT DU DIOCÈSE

Chaque jour, suivant ce dimanche de la Toussaint, découvrez un des 18 saints vosgiens à partir de son portrait et d'une prière qui lui est associée.
 

Bienheureuse Alix Le Clerc


Tu as suscité, Seigneur, au cœur d’Alix Le Clerc
Un grand amour pour les jeunes
Et la volonté de se consacrer à leur formation ;
Fais qu’à son exemple, nous sachions, nous aussi,
montrer à ceux dont nous avons la charge
Le route qui conduit vers toi..
 

En savoir plus sur Bienheureuse Alix Le Clerc

 

 

« Heureux celui qui participera au repas dans le Royaume de Dieu ! » (Luc 14, 15-24)

En ce temps-là,
au cours du repas chez un chef des pharisiens,
    en entendant parler Jésus, un des convives lui dit :
« Heureux celui qui participera au repas
dans le royaume de Dieu ! »
    Jésus lui dit :
« Un homme donnait un grand dîner,
et il avait invité beaucoup de monde.
    À l’heure du dîner, il envoya son serviteur
dire aux invités :
“Venez, tout est prêt.”
    Mais ils se mirent tous, unanimement, à s’excuser.
Le premier lui dit :
“J’ai acheté un champ,
et je suis obligé d’aller le voir ;
je t’en prie, excuse-moi.”
    Un autre dit :
“J’ai acheté cinq paires de bœufs,
et je pars les essayer ;
je t’en prie, excuse-moi.”
    Un troisième dit :
“Je viens de me marier,
et c’est pourquoi je ne peux pas venir.”
    De retour,
le serviteur rapporta ces paroles à son maître.
Alors, pris de colère,
le maître de maison dit à son serviteur :
“Dépêche-toi d’aller sur les places
et dans les rues de la ville ;
les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux,
amène-les ici.”
    Le serviteur revint lui dire :
“Maître, ce que tu as ordonné est exécuté,
et il reste encore de la place.”
    Le maître dit alors au serviteur :
“Va sur les routes et dans les sentiers,
et fais entrer les gens de force,
afin que ma maison soit remplie.
    Car, je vous le dis,
aucun de ces hommes qui avaient été invités
ne goûtera de mon dîner.” »

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque dimanche, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville… »

Pas de confinement pour inviter au repas du Seigneur."

 

 

La méditation du jour :

Comme il est étonnant d’entendre ce passage d’évangile au début de ce nouveau confinement. 

Alors qu’en temps normal nous aurions de multiples excuses pour ne pas répondre à l’invitation de Jésus, voici qu’aujourd’hui, privés de l’eucharistie, nous la revendiquons. Privés de liberté nous sentons le manque.

Il faut alors réentendre l’invitation quand l’homme qui invite envoie ses serviteurs dire « Venez, tout est prêt ». Cette invitation se fait entendre en tout temps, dans toutes les circonstances : autant pour ceux qui d’habitude peuvent se déplacer pour venir à la messe, que pour ceux qui ne peuvent pas, ne savent pas, n’entendent plus….

Ce qui est prêt, ce n’est pas la messe, qui bien sûr nous manquera.

Ce qui est prêt, c’est la grande invitation à participer au banquet final, dans le Royaume de Dieu. 

Il nous faut donc réentendre l’invitation et se demander comment nous avons déjà répondu. Et répondre au banquet, c’est à la fois vivre pleinement notre incarnation à la suite du Christ, et par conséquent cette période de reconfinement qui s’ouvre, et à la fois vivre déjà dans la réalisation du Royaume, car ce qui se passe actuellement dans notre monde n’a pas le dernier mot.

Alors, puisque tout est prêt pour Dieu, le sommes-nous aussi ?


Père Arnaud MEYER
Recteur de la Cathédrale de Saint-Dié

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 21 (22)

R/ Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée. (Ps 21, 26a)

Devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses.
Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés ;
ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent.
« à vous, toujours, la vie et la joie ! »

La terre entière se souviendra et reviendra vers le Seigneur,
chaque famille de nations se prosternera devant lui :
« Oui, au Seigneur la royauté,
le pouvoir sur les nations ! »

Et moi, je vis pour lui : ma descendance le servira ;
on annoncera le Seigneur aux générations à venir.
On proclamera sa justice au peuple qui va naître :
Voilà son œuvre !

 

Musique du jour :

 "Tu seras la louange" – Glorious

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Toussaint 2020.

Retrouvez qui est qui ?

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous