Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #93

Dimanche 18 octobre – « Tu enseignes le chemin de Dieu en vérité »

Retrouvez notre dossier hebdomadaire : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.


« Maître, tu es toujours vrai et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce n'est pas selon l'apparence que tu considères les gens. » (Matthieu 22, 15-21)

En ce temps-là,
    les pharisiens allèrent tenir conseil
pour prendre Jésus au piège
en le faisant parler.
    Ils lui envoient leurs disciples,
accompagnés des partisans d’Hérode :
« Maître, lui disent-ils, nous le savons :
tu es toujours vrai
et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ;
tu ne te laisses influencer par personne,
car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens.
    Alors, donne-nous ton avis :
Est-il permis, oui ou non,
de payer l’impôt à César, l’empereur ? »
    Connaissant leur perversité, Jésus dit :
« Hypocrites !
pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ?
    Montrez-moi la monnaie de l’impôt. »
Ils lui présentèrent une pièce d’un denier.
    Il leur dit :
« Cette effigie et cette inscription,
de qui sont-elles ? »
    Ils répondirent :
« De César. »
Alors il leur dit :
« Rendez donc à César ce qui est à César,
et à Dieu ce qui est à Dieu. »

 

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque dimanche, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est Dieu. »

Respecter César. N'adorer que Dieu."

 

La méditation du jour :

« Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu, ce qui est à Dieu ! »

Cette phrase est passée dans le langage populaire mais quel en est son sens profond ?

Les interlocuteurs de Jésus veulent le prendre en faute en lui posant une question dont ils n’attendent pas forcément de réponse. Jésus pourrait être pris au piège mais il va les renvoyer à eux-mêmes, à leur propre incohérence, en leur demandant d’apporter une pièce sur laquelle est imprimée l’autorité romaine. Et quelle est la monnaie de Dieu ? Sur qui Dieu a-t-il frappé son image ? La réponse est dans Gn1, 26-27 : « Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. »

Aujourd’hui, nous acceptons les règles de l’économie, nous nous adaptons aux réalités matérielles et politiques mais peut-être sommes-nous moins appliqués à honorer les exigences spirituelles. Nous oublions facilement cette présence discrète de Dieu en chacun de nous. Si l’argent qui porte l’autorité politique retourne en partie à l’état, l’homme a vocation de se tourner vers son Créateur. Chaque jour, nous payons une taxe, un impôt mais qu’en est-il de notre relation à Dieu ? Est-elle aussi fréquente ?

Le Seigneur fait appel à notre liberté mais elle n’enlève pas la nécessité du temps que nous pouvons lui consacrer. Toute notre vie doit être une offrande pour Dieu par la prière, le service...

Mettons davantage l’accent sur la qualité de notre vie plutôt que sur la quantité de choses à réaliser. Plutôt que la réussite ou la rentabilité, choisissons l’ouverture à Dieu et aux autres en construisant une communauté humaine dans laquelle chacun aura sa place.

Rendre à Dieu ce qui est à Dieu, c’est reconnaître en tout homme la trace du Père, l’image du Père. La Parole de Jésus est un vrai programme pour la mission chrétienne dans l’Amour infini reçu de Lui par notre baptême.
 

Annie Conter
Accompagnatrice diocésaine pour les Laïcs en Mission Ecclésiale

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 95 (96)

R/ Rendez au Seigneur
la gloire et la puissance.

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
redoutable au-dessus de tous les dieux :
néant, tous les dieux des nations !
Lui, le Seigneur, a fait les cieux.

Rendez au Seigneur, familles des peuples,
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
rendez au Seigneur la gloire de son nom.
Apportez votre offrande, entrez dans ses parvis.

Adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté :
tremblez devant lui, terre entière.
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Il gouverne les peuples avec droiture.

 

Musique du jour :

"Merci pour ça" – Vianney

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous