Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #92

Dimanche 11 octobre 2020 – « Allez donc aux croisées des chemins »

Retrouvez notre dossier hebdomadaire : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.


« Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce. » (Matthieu 22, 1-14)

En ce temps-là,
    Jésus se mit de nouveau à parler
aux grands prêtres et aux pharisiens,
et il leur dit en paraboles :
    « Le royaume des Cieux est comparable
à un roi qui célébra les noces de son fils.
    Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités,
mais ceux-ci ne voulaient pas venir.
    Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités :
‘Voilà : j’ai préparé mon banquet,
mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ;
tout est prêt : venez à la noce.’
    Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent,
l’un à son champ, l’autre à son commerce ;
    les autres empoignèrent les serviteurs,
les maltraitèrent et les tuèrent.
    Le roi se mit en colère,
il envoya ses troupes,
fit périr les meurtriers
et incendia leur ville.
    Alors il dit à ses serviteurs :
‘Le repas de noce est prêt,
mais les invités n’en étaient pas dignes.
    Allez donc aux croisées des chemins :
tous ceux que vous trouverez,
invitez-les à la noce.’
    Les serviteurs allèrent sur les chemins,
rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent,
les mauvais comme les bons,
et la salle de noce fut remplie de convives.
    Le roi entra pour examiner les convives,
et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce.
    Il lui dit :
‘Mon ami, comment es-tu entré ici,
sans avoir le vêtement de noce ?’
L’autre garda le silence.
    Alors le roi dit aux serviteurs :
‘Jetez-le, pieds et poings liés,
dans les ténèbres du dehors ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.’

    Car beaucoup sont appelés,
mais peu sont élus. »

 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce. »

Et si, chaque dimanche, nous venions à la messe avec un invité ? "


 

La méditation du jour :

La parabole des noces est difficile, violente pour ceux qui ont refusé l’invitation du maître, et avec la difficile question de l’invité qui n’avait pas mis l’habit de noce, vêtement qui, parait-il, était prêté par l’hôte à ses invités.

Cette présentation du Royaume comme un banquet de noces est une affirmation importante qui ouvre et qui nourrit notre Espérance : Dieu ne nous demande pas des privations, des renoncements, des souffrances pour mériter d’être accueilli par lui, mais simplement d’accepter de venir et de participer pleinement. Il demande à ce convive pourquoi il ne porte pas le vêtement nuptial, il l’appelle « mon ami », mais ce convive garde le silence, signifiant ainsi qu’il refuse la relation que Dieu lui offre.

Il est question ici d’un cadeau gratuit de Dieu offert à l’humanité, c’est le don de la Grâce. Ce convive voulait profiter mais en gardant une distance, sans s’associer à la logique du banquet, à la logique de la grâce dans laquelle chacun de nous est invité à entrer. Dans le Royaume de Dieu, chacun (l’humanité) est bienvenu et accueilli, les bons comme les mauvais, mais pour rester dans cette grâce, pour qu’elle devienne efficace, il faut vouloir la revêtir, en faire notre habit, notre identité, le cœur et le sens de notre vie, simplement le vouloir. Saint Paul nous dit : « Il faut accepter de changer de vêtement, dépouiller le vieil homme pour revêtir l’homme nouveau. » (Ephésiens 4, 17-24). Donc nous habiller spirituellement pour rencontrer Dieu et élever notre âme vers lui, en lui, pour vivre au quotidien dans la joie de sa présence.

Pour nous, croyants aujourd’hui, nous sommes dans cette dimension de la foi qui est une recherche ouverte de Dieu et une disponibilité à l’appel. La foi est notre réponse personnelle à Dieu qui nous veut libre et responsable et qui nous invite à nous mettre en route, à entrer en relation, à sortir de nous-mêmes pour aller vers les autres.

« Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir le vêtement de noce ? »

 

Joël GABRIEL
Diacre et aumônier du Secours Catholique – Délégation des hauts de Lorraine

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 22 (23)

R/ J’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi,
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

 

Musique du jour :

"Oh ! Prends mon âme" – Kendji Girac

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous