Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #76

Dimanche de la Sainte Trinité – « Dieu a envoyé son Fils, pour que, par lui, le monde soit sauvé »

Suite à la reprise du culte public, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", de manière hebdomadaire : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.


« Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. » (Jean 3, 16-18)

 

Dieu a tellement aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne se perde pas,
mais obtienne la vie éternelle.
    Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
    Celui qui croit en lui échappe au Jugement ;
celui qui ne croit pas est déjà jugé,
du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

 


 

 

 

 

 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique... »

Comme Dieu, j'essaie de ne pas juger le monde,
mais de l'aimer et de me donner à lui. 
"


 

La méditation du jour :

CROIRE, MARCHER, AIMER

En cette fête de la Sainte Trinité, nous célébrons à la fois Dieu en lui-même, et Dieu pour nous. « Dieu a tant aimé le monde… ! »  : ainsi résonne le début de l’Évangile que nous accueillons en ce dimanche. Et cet amour est premier : il est la condition, le socle, le modèle aussi de tout amour véritable. Cet amour de Dieu n’est pas seulement un sentiment, si intense soit-il : il est bien plutôt un déploiement. La Trinité n’est pas une abstraction mystique sortie de la méditation d’hommes religieux et savants ; elle s’est révélée dans une histoire où Dieu marche avec les hommes. « S’il est vrai, mon Seigneur, que j’ai trouvé grâce à tes yeux, daigne marcher au milieu de nous », dit Moïse dans sa prière à Dieu.

Dans cette histoire du Salut, Dieu le Père n’a cessé d’offrir fidèlement son alliance et de se constituer un Peuple ; Dieu le Fils nous a manifesté le vrai visage de Dieu et de l’homme ; Dieu Esprit-Saint ne cesse de nous faire vivre et de nous conduire. Ce que Dieu est en lui-même et de toute éternité, amour du Père, du Fils et du Saint-Esprit, voilà ce qu’il a déployé et manifesté dans notre histoire.

Comme l’Évangile de ce jour nous y invite, croyons que l’amour de Dieu s’est manifesté en Jésus-Christ. Comme l’Exode nous y exhorte, marchons avec confiance en la présence d’un Père qui veille fidèlement sur nous. À l’appel de l’Apôtre Paul, cherchons la perfection, c’est-à-dire aimons grâce à la force de l’Esprit-Saint.
C’est cela, la Trinité.

+ Didier Berthet
Évêque de Saint-Dié

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 


Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

L'activité hebdomadaire à télécharger : 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Cantique de Daniel – Dn 3

R/ À toi, louange et gloire éternellement !

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères : R/

Béni soit le nom très saint de ta gloire : R/

Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire : R/

Béni sois-tu sur le trône de ton règne : R/

Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes : R/

Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim : R/

Béni sois-tu au firmament, dans le ciel, R/

 

Musique du jour :

"Chantons à Dieu" – Ensemble vocal Cinq Mars, Le Jeune Choeur Liturgique, Fabienne Martet

 


"Art et foi" - Discours du « pains de vie »

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose un itinéraire pour découvrir Jésus.

_______________________

L'OEUVRE DU JOUR :

La Trinité
Arcabas (1993) – Église Saint-Vincent-de-Paul, Grenoble (Isère)

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. "

Jean 3, 16-18
 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

Dans cette œuvre, nous retrouvons ces symboles (croix et U) déjà vu chez Arcabas, plus ces 2 « C » opposés qui forme un trône et 3 oiseaux. Les 3 oiseaux sont à la fois symbole de la trinité, symbole de liberté, du souffle de l’Esprit Saint, de paix, de communion et de communication… Laissons parler les couleurs : le jaune = la lumière ; et l’or = la gloire. Le blanc des colombes = la pureté. Le bleu profond = spiritualité, couleur de Dieu. Le bleu clair pour donner de l’espace aux autres couleurs. Le rouge, couleur la plus présente = sang, donc don de la vie, amour.... Le noir pour laisser place au mystère, pour laisser place à la nuit et mettre en valeur les autres couleurs. Le vert kaki du trône est là plus comme couleur stabilisatrice que comme couleur de l’espérance. Pour revenir à la croix, il y a 2 couleurs superposées : or sur jaune, gloire qui rappelle la croix de l’ascension, posée sur une croix de lumière.

Au milieu de ces couleurs tourbillonnantes, véritable palette de peintre durant sa création, se glisse comme une danse joyeuse et communicative. Dire que Dieu n'est pas solitaire, c'est immédiatement nous dire que la vie de Dieu est toujours tournée vers un Autre. Parce que « Dieu est amour », l'homme advient en aimant. Parce que Dieu n'est pas solitaire, l'homme n'est lui-même qu'en devenant solidaire. C'est dans la relation qu'il advient comme personne, à la ressemblance des personnes trinitaires. Cette communion du Père, du Fils et du Saint-Esprit n'est pas, pour les chrétiens, un supplément facultatif venant compliquer la foi au Dieu unique. Il est vital pour notre vie d'hommes, et pour la vie entre les hommes, de découvrir que « Personne n'est quelqu'un tout seul, pas même Dieu ». 

Commentaire écrit avec l’éclairage de « Gabriel », ami peintre.

____________________________

Prière

Béni soit Dieu le Père, et le Fils unique de Dieu,
ainsi que le Saint-Esprit, car il nous a traités avec amour.
Dieu notre Père, tu as envoyé dans le monde
ta Parole de vérité et ton Esprit de sainteté
pour révéler aux hommes ton admirable mystère.
Puissions-nous trouver, Seigneur, le salut
tandis que nous affirmons notre foi en la Trinité et en son indivisible Unité.

Par Jésus Christ... — Amen.

 

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous