Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #71

Mercredi 27 mai - Évangile selon saint Jean (17, 11b-19)

En ce temps de déconfinement, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", dont vous connaissez désormais la formule : une méditation d'Évangile par jour, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu'ils aient en eux ma joie ; et qu'ils en soient comblés. » (Jean 17, 11b-19)

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
« Père saint,
garde mes disciples unis dans ton nom,
le nom que tu m’as donné,
pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j’étais avec eux,
je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné.
J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu,
sauf celui qui s’en va à sa perte
de sorte que l’Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi,
je parle ainsi, dans le monde,
pour qu’ils aient en eux ma joie,
et qu’ils en soient comblés.
Moi, je leur ai donné ta parole,
et le monde les a pris en haine
parce qu’ils n’appartiennent pas au monde,
de même que moi je n’appartiens pas au monde.
Je ne prie pas pour que tu les retires du monde,
mais pour que tu les gardes du Mauvais.
Ils n’appartiennent pas au monde,
de même que moi, je n’appartiens pas au monde.

Sanctifie-les dans la vérité :
ta parole est vérité.
De même que tu m’as envoyé dans le monde,
moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me sanctifie moi-même,
afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »


 

 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu. »

Je décide aujourd’hui que le Christ soit le guide de ma vie. "


 

La méditation du jour :

« Abba... Père Saint »… Jésus nous fait entrer dans l’intimité de sa relation avec son Père : c’est un lien chaleureux, proche, plein d’affection et de respect. « Garde mes disciples unis dans ton nom pour qu’ils soient UN, comme nous-mêmes. » Pendant ce temps où nous étions retirés du monde, Il nous a introduits davantage, nous, ses disciples dans cette unité, cette circulation d’amour qu’Il vit de toute éternité avec son Père. Il nous confie à Lui comme Il a veillé sur nous et nous a invités à veiller les uns sur les autres, comme des frères et sœurs.

Nous nous réjouissons déjà à l’approche de ce dimanche, prêts à accourir au festin des Noces tellement désiré, prêts à faire Église. Repassons en revue notre parure de fête, masques et gants blancs mais surtout le cœur pur, débarrassé des oripeaux de nos divisions entre croyants, de nos querelles de clochers, de nos enfermements, de nos peurs de l’autre. Munissons-nous d’un petit peu de gel purifiant, étiqueté « prière pour l’unité des chrétiens » : « Seigneur Jésus, qui a prié pour que tous soient un, nous te prions pour l’unité des chrétiens, telle que Tu la veux, par les moyens que Tu veux. Que ton Esprit nous donne d’éprouver la souffrance de la séparation, de voir notre péché et d’espérer au-delà de toute espérance. »  (Communauté du Chemin Neuf)

Unifiés, purifiés, nous rencontrerons le Seigneur dans un cœur à cœur ébloui et recevrons au cours de ce festin de Pentecôte, une mission toute particulière, être témoins de son Amour pour tout homme et une carte, celle du monde. Nous serons triplement équipés du bâton de marche de sa Parole de Vérité, du Pain de sa vie donnée et du Souffle créateur de l’Esprit Saint. Sanctifiés, consacrés, nous serons prêts à être envoyés dans ce monde jusqu’en ses périphéries pour participer à la sainteté de Dieu.

Mais comment être ses disciples missionnaires ? Comment coopérer avec Lui pour transformer ce monde ? Comment faire sa joie et notre joie ?

Ce ne sera pas « en portant un insigne à la boutonnière, ni en parlant de la vérité mais en la vivant, en s’incarnant en elle, en devenant Christ. Ce ne sera pas en portant une torche à la main, ni en possédant une lumière mais en étant la lumière… L’Évangile […] plus qu’un enseignement est un exemple. Le message changé en vie vécue. » (Saint Albert Hurtado)

Que l’Esprit Saint nous y entraîne en nous donnant son souffle, sa force et sa puissance de Vie !  
 

Laurène Dupuis
Responsable de la Pastorale des Jeunes de 18-35 ans

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 


Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 67 (68)

R/ Royaumes de la terre, 
chantez pour le Seigneur
.
ou : Alléluia ! 

Ton Dieu l’a commandé : « Sois fort ! »
Montre ta force, Dieu, quand tu agis pour nous !
De ton palais, qui domine Jérusalem,
on voit des rois t’apporter leurs présents.

Royaumes de la terre, chantez pour Dieu,
jouez pour le Seigneur.
Voici qu’il élève la voix, une voix puissante ;
rendez la puissance à Dieu.

Redoutable est Dieu dans son temple saint,
le Dieu d’Israël ;
c’est lui qui donne à son peuple force et puissance.
Béni soit Dieu !

 

Musique du jour :

"Envoyés dans ce monde" - Choeur Antidote, Fabien Chevallier, Brigitte Le Borgne

 


"Art et foi" - Discours du « pains de vie »

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose un itinéraire pour découvrir Jésus.

_______________________


L'OEUVRE DU JOUR :

Christ au jardin des Oliviers
Paul Gauguin (1889) – Northom Museum of Art, West Palm Beach (Floride)
 

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi... Père saint, garde-les unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes… Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. "

Jean 17, 9-11b, 15-17
 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

L’évangile de Jean, dans ce long chapitre 17, déploie la prière de Jésus avant son arrestation qui est racontée au début du chapitre 18 !  C’est ce Christ au Jardin des Oliviers de Gauguin que j’ai choisi pour entrer dans la prière de Jésus !

« C’est mon portrait que j’ai fait là… Mais cela veut aussi représenter l’écrasement d’un idéal, une douleur, aussi divine qu’humaine. Jésus abandonné de tout, ses disciples, le quittant, un cadre aussi triste que son âme. », écrit Paul Gauguin à propos de cet œuvre !

L’arbre sépare le tableau en deux volets à droite des personnages, les disciples qui fuient ou les soldats qui arrivent avec Juda, une végétation mouvementée comme une mer agitée. La lumière rose orangée vient de droite et cette partie du tableau est plus claire que l’autre. À gauche, Jésus assis dans une pause d’extrême abandon, tourné vers la gauche comme s'il allait sortir du tableau. Ses vêtements sont sombres, sur un fond sombre.  Seules surfaces claires : les mains, le visage et le ciel, et aussi la chevelure et la barbe d’un étonnant rouge-orangé.

L’arbre noir et la ligne d’horizon éclairé forment une croix. Dans tout le tableau les arbres penchent vers la gauche comme le Christ. « J’ai cherché dans ce tableau que tout respire. Croyance, souffrance passive, style religieux et primitif, et la grande nature avec son cri, un cadre aussi triste que mon âme. » Les couleurs créent un climat, une ambiance. L’ambiance apparait ici être celle d’un crépuscule ou d’une aurore où le sombre le dispute à la lumière. L’attitude de Jésus reflète tout à la fois sérénité, force du calme, grande concentration, dépression, grande fatigue, abandon sans tension…

____________________________

Prière

Dieu d’infinie bonté, nous t’en prions :
daigne poursuivre en tes serviteurs ton œuvre de salut.
Et accorde à ton Église rassemblée par l’Esprit Saint de se mettre de tout cœur à ton service.

Par ton Esprit, tu conduis ton Église  à la connaissance de ta vérité 
et appelée à devenir le corps du Christ grâce à la même foi et par un seul baptême ; 
répands ton Esprit Saint sur tous les peuples du monde, 
l’Esprit qui met en œuvre ses dons les plus divers.
Par Jésus Christ… — Amen.

 

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous