Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #68

7ème dimanche de Pâques – « Glorifie ton Fils »

En ce temps de déconfinement, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", dont vous connaissez désormais la formule : une méditation d'Évangile par jour, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Père, l'heure est venue. Glorifie ton Fils. » (Jean 17, 1b-11a)

En ce temps-là,
        Jésus leva les yeux au ciel et dit :
« Père, l’heure est venue.
Glorifie ton Fils
afin que le Fils te glorifie.
    Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair,
il donnera la vie éternelle
à tous ceux que tu lui as donnés.
    Or, la vie éternelle,
c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu,
et celui que tu as envoyé,
Jésus Christ.
    Moi, je t’ai glorifié sur la terre
en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire.
    Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père,
de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe.
    J’ai manifesté ton nom
aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner.
Ils étaient à toi, tu me les as donnés,
et ils ont gardé ta parole.
    Maintenant, ils ont reconnu
que tout ce que tu m’as donné vient de toi,
    car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données :
ils les ont reçues,
ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi,
et ils ont cru que tu m’as envoyé.

    Moi, je prie pour eux ;
ce n’est pas pour le monde que je prie,
mais pour ceux que tu m’as donnés,
car ils sont à toi.
    Tout ce qui est à moi est à toi,
et ce qui est à toi est à moi ;
et je suis glorifié en eux.
    Désormais, je ne suis plus dans le monde ;
eux, ils sont dans le monde,
et moi, je viens vers toi. »


 

 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

Jésus prie son Père pour nous.
Je contemple sa manière de prier.
Je me rends présent à sa prière
."


 

La méditation du jour :

CEUX QUE TU M'AS DONNÉS

Tel est le refrain de l’Évangile de ce dimanche : Jésus prie pour ceux que le Père lui as donnés. Souvenons-nous : dans le Mystère de sa Passion, le Christ s’est livré pour que nous lui soyons donnés. Dans le geste du plus grand amour, en ouvrant ses bras sur la croix, Jésus a reçu chacun d’entre nous de la main du Père. Dans sa Résurrection, il est devenu pour nous le premier-né d’une multitude de frères. Dans son Ascension et sa glorification, il nous a déjà emmenés en espérance auprès du Père. Dans le don de l’Esprit Saint à la Pentecôte, et chaque jour, nous lui sommes redonnés, nous vivons de sa vie et nous pouvons dire au Père avec lui : « Tout ce qui est à toi est à moi, et ce qui est à moi est à toi ».

Tel est le Mystère de Pâques dans sa plénitude, de la Passion à la Pentecôte : définitivement donnés au Christ par le Père, rien ni personne ne peut nous ravir de sa main. Dans ces longues semaines d’épreuve et de dispersion, ce fut notre espérance et notre réconfort. Dans quelques jours, dans la grâce de notre prochain rassemblement, ce sera notre louange commune.

N’oublions pas, alors, que le Christ nous donne, nous confie aussi les uns aux autres. Dans la nuit du confinement, nous avons pu redécouvrir, peut-être, combien nous étions précieux les uns pour les autres. Dans la distance imposée, des liens renouvelés ont pu aussi être tissés qui nous inspirent pour l’avenir de nos communautés. Dans la grâce prochaine de la Pentecôte, nous accueillerons donc la responsabilité de nous accueillir vraiment comme des frères et sœurs ; nous laisserons le Christ nous donner les uns aux autres puisque nous sommes les membres de son Corps.

 

Didier Berthet
Évêque de Saint-Dié

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 


Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 26 (27)

R/ J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.

ou : Alléluia ! 

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie,
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
et m’attacher à son temple.

Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit ta parole :
« Cherchez ma face. »

 

Musique du jour :

"Enfants du même père" - Maîtrise de la primatiale de Lyon, Marcel Godard

 


"Art et foi" - Discours du « pains de vie »

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose un itinéraire pour découvrir Jésus.

_______________________


L'OEUVRE DU JOUR :

Évangéliaire en orfèvrerie
Hugo d'Oignies (1228-1230) – Musée provincial des Arts anciens, Namur

 

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Ainsi parla Jésus. Puis il leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as e 04 Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. "

Jean 17, 1-5
 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

Dès que les évangiles ont été rédigés, les chrétiens ont aimé les lire dans leurs assemblées et en nourrir leur prière personnelle. Ils les ont copiés avec amour, les calligraphiant, les décorant de miniatures. C’est ainsi que les évangéliaires constituent le dépôt de manuscrits le plus volumineux et le plus précieux de nos bibliothèques.

Pour la proclamation liturgique, on jugea bientôt plus pratique de rassembler en un volume les textes proclamés. L’évangéliaire était né. Il devait demeurer en usage jusqu’à nos jours. Il est donc considéré comme l’icône du Christ ressuscité. Il est le signe de sa présence dans l’as La manifestation « terrestre » de la gloire de Jésus  atteint son sommet dans l'acte qui achève l'œuvre du salut. Cet acte, que marque l'avènement de l'« heure », est l'élévation en croix de Jésus, du haut de laquelle il peut dire : « Tout est accompli ». C'est en effet sur la croix que Jésus s'offre comme pain vivant qui fait vivre de la vie du Père. Le croyant est dès lors introduit dans la communion de vie du Père et du Fils. La mort et la résurrection de Jésus sont un seul événement dans lequel se manifeste la puissance du Dieu sauveur et créateur. La croix est par conséquent le sommet de la manifestation de la gloire terrestre, non seulement du Fils, mais aussi du Père. Quelle belle théologie que d’unir sur les deux faces de cet évangéliaire la croix et la gloire !

____________________________

Prière

Entends notre prière, Seigneur :
nous croyons que le Sauveur des hommes est auprès de toi dans la gloire ;
fais-nous croire aussi qu’il est encore avec nous jusqu’à la fin des temps,
comme il nous l’a promis.
Lui qui… — Amen.

 

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous