Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #61

6è dimanche de Pâques - « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur »

En ce temps de déconfinement, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", dont vous connaissez désormais la formule : une méditation d'Évangile par jour, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Si vous m'aimez, vous garderez mes commandements. Moi je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur. » (Jean 14, 15-21)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Si vous m’aimez,
vous garderez mes commandements.
    Moi, je prierai le Père,
et il vous donnera un autre Défenseur
qui sera pour toujours avec vous :
    l’Esprit de vérité,
lui que le monde ne peut recevoir,
car il ne le voit pas et ne le connaît pas ;
vous, vous le connaissez,
car il demeure auprès de vous,
et il sera en vous.
    Je ne vous laisserai pas orphelins,
je reviens vers vous.
    D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus,
mais vous, vous me verrez vivant,
et vous vivrez aussi.
    En ce jour-là, vous reconnaîtrez
que je suis en mon Père,
que vous êtes en moi,
et moi en vous.
    Celui qui reçoit mes commandements et les garde,
c’est celui-là qui m’aime ;
et celui qui m’aime
sera aimé de mon Père ;
moi aussi, je l’aimerai,
et je me manifesterai à lui. »


 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. »

Cette parole est encore actuelle.
Jésus est-il pour nous celui qui vient ? Comment ? "


 

La méditation du jour :

PROMESSE TENUE

À la veille de sa passion, alors qu’il va être séparé de ses amis, Jésus leur promet d’être bientôt et pour toujours présent à eux par le don de l’Esprit-Saint. Cet Esprit de vérité et de vie n’est pas une hypothèse ou un mystère réservé aux initiés : il est bien présent et agissant au milieu de nous et en chacun de nous, si toutefois nous voulons le reconnaître et nous ouvrir à sa fidèle puissance.

Aurions-nous besoin d’en être convaincus ? Écoutons les paroles de feu du défunt Patriarche d’Antioche Ignace Hazim :

« Sans l’Esprit-Saint,
Dieu est loin, le Christ reste dans le passé, l’Évangile est une lettre morte, l’Église une simple organisation, l’autorité une domination, le culte une évocation, la mission une propagande, l’agir chrétien une morale d’esclave ».
- Que Dieu nous garde de ce triste paysage d’où la Vie s’est retirée, et où tout est asséché, durci, vide et vain !

« Mais en Lui,
L’univers est soulevé et gémit dans l’enfantement du Royaume, le Christ est là, l’Évangile est puissance de Vie, l’Église signifie la communion trinitaire, l’autorité est un service libérateur, la mission est une Pentecôte, la liturgie est mémorial et anticipation, l’agir humain est divinisé ».

- N’est-ce pas ce que nous pouvons déjà vivre, si nous répondons fidèlement à la promesse que le Christ ressuscité accomplit pour nous chaque jour ?


+ Didier Berthet
Évêque de Saint-Dié

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 


Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 65 (66)

R/ Terre entière, acclame Dieu,
chante le Seigneur !

ou : Alléluia ! 

Acclamez Dieu, toute la terre ;
fêtez la gloire de son nom,
glorifiez-le en célébrant sa louange.
Dites à Dieu : « Que tes actions sont redoutables ! »

« Toute la terre se prosterne devant toi,
elle chante pour toi, elle chante pour ton nom. »
Venez et voyez les hauts faits de Dieu,
ses exploits redoutables pour les fils des hommes.

Il changea la mer en terre ferme :
ils passèrent le fleuve à pied sec.
De là, cette joie qu’il nous donne.
Il règne à jamais par sa puissance.

Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme ;
Béni soit Dieu qui n’a pas écarté ma prière,
ni détourné de moi son amour !

 

Musique du jour :

"Sauvés des mêmes eaux" - Ensemble vocal Cinq Mars, Fabienne Martet

 


"Art et foi" - Discours du « pains de vie »

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose un itinéraire pour découvrir Jésus.

_______________________


L'OEUVRE DU JOUR :

Noé envoyant une colombe pour s'assurer du retrait des eaux
Mosaïque (XIe siècle) – Basilique Saint-Marc, Venise

 

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous :  l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. "

Jean 14, 16-18

 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

L’évangile raconte: Jésus vit le ciel se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Le baptême de Jésus indique une étape dans l'accomplissement de la nouvelle alliance. C'est un monde neuf qui commence. C'est un symbole, bien sûr, mais pourquoi une colombe ? Quel  lien entre la colombe et la troisième personne de la Trinité ?  Allons voir du coté du Livre de la genèse, pour voir la fin du déluge, Noé envoie une colombe. Il l'envoie trois fois. Si elle trouve où se poser, elle ne reviendra pas dans l'arche. La première fois elle revient, car l'eau n'est pas descendue. La seconde fois, la colombe revint vers lui sur le soir et voici qu'elle avait dans le bec un rameau tout frais d'olivier ! Ainsi Noé connut que les eaux avaient diminué à la surface de la terre. Il attendit encore sept autres jours et lâcha la colombe, qui ne revint plus vers lui (Genèse 8, 11-12). Symbole de fidélité et d’engagement !

Le Saint-Esprit vient sur la terre, il succède à Jésus Christ comme l’écrit un théologien. L'alliance si défaillante et fragile qu’elle soit  va recouvrer vigueur, force et avenir. C'est l'harmonie, l'espoir et le bonheur retrouvé.

____________________________

Prière

Toi qui nous donnes sans cesse ton Esprit Saint,
qu’il soit  présent dans notre vie et la transforme.
Fais  descendre sur nous la force de ton Esprit
pour que nous puissions discerner ta volonté et l’accomplir tout au long de notre vie 
et change notre cœur en un cœur parfaitement accordé à ta volonté.
Par Jésus Christ… — Amen.

 

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous