Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #51

Jeudi 7 mai - Évangile selon saint Jean (13, 16-20)

En ce temps de confinement prolongé, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", dont vous connaissez désormais la formule : une méditation d'Évangile par jour, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques et nos propositions musicales, et notre nouvelle rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Si quelqu'un reçoit celui que j'envoie, il me reçoit moi-même » (Jean 13, 16-20)

Après avoir lavé les pieds de ses disciples,

Jésus parla ainsi :
« Amen, amen, je vous le dis :
un serviteur n’est pas plus grand que son maître,
ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie.
Sachant cela, heureux êtes-vous,
si vous le faites.
Ce n’est pas de vous tous que je parle.
Moi, je sais quels sont ceux que j’ai choisis,
mais il faut que s’accomplisse l’Écriture :
Celui qui mange le pain avec moi
m’a frappé du talon.
Je vous dis ces choses dès maintenant,
avant qu’elles n’arrivent ;
ainsi, lorsqu’elles arriveront,
vous croirez que moi, JE SUIS.
Amen, amen, je vous le dis :
si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même ;
et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé. »

 


 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

Recevoir celui que Jésus envoie, c’est recevoir Jésus.
Quels sont ceux que Jésus m’envoie ? Comment est-ce que je les reçois ? "


 

La méditation du jour :

De la première lecture jusqu’à Jésus, une longue succession de serviteurs de déploie, jusqu’au geste accompli du lavement des pieds.... Pour que nous gardions en mémoire ce geste, accompli envers tous, même au risque de la trahison… sans pour autant nous prendre pour Dieu…. Et en découvrant que ça nous rend heureux !

Et comme le dit le psaume, que le Seigneur restera à nos côtés, qu’être appelé par Lui par notre nom et envoyé en son NOM accroît notre vigueur, et nous mène vers la libération. Il nous rendra capable de répondre à la mission qu’Il nous confie !

Voici encore la délicatesse de ce Dieu qui nous prépare, avec quelques paroles « barrières », et va jusqu’à nous révéler sa profonde nature trinitaire, pas de Père sans le don du Fils, ou de la Parole, ni de Fils sans l’envoi du Père, dans un projet d’amour, ni de réalisation de l’un par l’autre il me semble, sans l’Esprit….

Et s’en vient toute une suite de réceptions ! Où chacun se reçoit… d’un Autre, lui-même envoyé. C’est presque l’arroseur arrosé, de l’Amour de Dieu.

Et j’ai envie de rendre grâce, Seigneur, pour les longues chaines d’envois, chaines libérantes qui réussissent par exemple à rendre hommage au travail du personnel en EHPAD…. Le lavage des mains nous mènerait-il au lavement des pieds ?

Par divers chemins, nous sommes conduits vers et avec « JE SUIS » dans une théophanie toujours ajustée à chacun, et qui respecte la liberté.

Le Seigneur est prévenant, et ce ne fut pourtant pas facile à comprendre, ce qu’il annonçait à ses disciples…. Difficile de discerner quand nous ne savons pas…. Difficile d’avancer avec ce virus inédit !  Rend-nous attentifs Seigneur, et clairvoyants pour l’avenir.

Mois de mai, mois de Marie, qui elle aussi, nous envoie vers son Fils, et qui a appelé une invisible Bernadette, et l’a envoyée en mission… En nous laissant cette phrase, « Je ne vous promets pas le bonheur de ce monde, mais de l’autre ! »

Merci à deux amis de paroisse, qui ont accepté de partager cette parole avec moi.

 

Raphaëlle Claudel
Déléguée diocésaine de la Pastorale de la Santé

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 88 (89)

R/ Ton amour, Seigneur,
sans fin je le chante.

ou : Alléluia ! 

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.
Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ;
ta fidélité est plus stable que les cieux.

« J’ai trouvé David, mon serviteur,
je l’ai sacré avec mon huile sainte ;
et ma main sera pour toujours avec lui,
mon bras fortifiera son courage.

« Mon amour et ma fidélité sont avec lui,
mon nom accroît sa vigueur ;
Il me dira : “Tu es mon Père,
mon Dieu, mon roc et mon salut !” »

 

Musique du jour :

"Tu as porté celui qui porte tout" - Communauté de l'Emmanuel

 


"Art et foi" - Discours du « pains de vie »

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose un itinéraire pour découvrir Jésus.

_______________________

L'OEUVRE DU JOUR :

Le dernier repas
Mattia Bortoloni (1695-1750) - Esquisse

 

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Amen, amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie. Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites. Ce n’est pas de vous tous que je parle. Moi, je sais quels sont ceux que j’ai choisis, mais il faut que s’accomplisse l’Écriture : Celui qui mange le pain avec moi m’a frappé du talon. Je vous dis ces choses dès maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez que moi, JE SUIS.  Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même ; et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé. » "

Jean 13, 16-20
 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

L’entretien de Jésus avec ses disciples, la veille de sa Passion et de sa mort, reste un des chefs d’œuvre de l’Évangile de Jean. Au moment d'entrer dans sa Passion, Jésus, en tenue d'esclave, vient de laver les pieds de ses disciples. Sur le moment, ils n'y ont pas compris grand-chose : rappelons-nous Pierre... Jésus proclame ainsi la béatitude du service fraternel. Étonnement des disciples !

Une annonce d’une trahison, émanant de l’intérieur du groupe des Douze ! Scandale !
De quoi « agiter » les disciples ! De quoi inquiéter lourdement les disciples ! 
Mattia Bortoloni, dans une expression artistique pas achevée traduit à merveille ce trouble des disciples ! Inquiétude de toute communauté chrétienne !

Et pourtant, deux  paroles doivent résonner à nos oreilles :

« Amen, amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus grand que son maître…
et lorsque ces choses arriveront, vous croirez que moi, JE SUIS. » !

____________________________

Méditation - Psaume 88, 2-3  

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.
Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ;
ta fidélité est plus stable que les cieux.

 

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous