Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #49

Mardi 5 mai - Évangile selon saint Jean (10, 22-30)

En ce temps de confinement prolongé, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", dont vous connaissez désormais la formule : une méditation d'Évangile par jour, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques et nos propositions musicales, et notre nouvelle rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Les oeuvres que je fais, moi, au nom de mon Père, voilà ce qui me rend témoignage. » (Jean 10, 22-30)

On célébrait la fête de la dédicace du Temple à Jérusalem.
C’était l’hiver.
Jésus allait et venait dans le Temple,
sous la colonnade de Salomon.
Les Juifs firent cercle autour de lui ;
ils lui disaient :
« Combien de temps vas-tu nous tenir en haleine ?
Si c’est toi le Christ, dis-le nous ouvertement ! »
Jésus leur répondit :
« Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas.
Les œuvres que je fais, moi, au nom de mon Père,
voilà ce qui me rend témoignage.
Mais vous, vous ne croyez pas,
parce que vous n’êtes pas de mes brebis.
Mes brebis écoutent ma voix ;
moi, je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle :
jamais elles ne périront,
et personne ne les arrachera de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout,
et personne ne peut les arracher de la main du Père.
Le Père et moi, nous sommes UN. »


 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

Personne ne peut nous arracher de la main du Père.
Je rends grâce pour cette assurance."


 

La méditation du jour :

« Si c’est toi le Messie, dis-le nous ouvertement ». Les Juifs voudraient bien savoir si Jésus serait le Messie attendu ou pas. « Si c’est toi, Seigneur, dis-moi de venir », dira Pierre, doutant que celui qui marche sur les eaux c’est bien Jésus. Combien de fois aussi est-ce notre interrogation. Est-ce bien toi le Sauveur ? Si tu étais le Messie, ça ne devait pas se passer comme cela ! S’il y avait un bon Dieu, les situations que nous vivons ne se passeraient pas ainsi.

La réponse du Seigneur est sans équivoque : « Mes brebis ne mourront jamais ; je leur donne la vie éternelle et personne ne les arrachera de ma main ». Jésus nous redit sa promesse de vie éternelle, l’assurance de ne pouvoir être arraché de sa main, de celle du Père. Il ne cesse de nous interpeller, de nous faire signe, de nous réconforter, de nous guérir, de nous protéger dans nos vies quotidiennes.

Alors, n’hésitons pas de lui confier nos doutes, nos questionnements en ce temps de crise sanitaire. Confiance !

 

Don Jean Belambo Bedji
Curé modérateur des paroisses de Saulxures-sur-Moselotte et Vagney

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 86 (87)

R/ Louez le Seigneur, tous les peuples.
ou : Alléluia ! 

Elle est fondée sur les montagnes saintes.
Le Seigneur aime les portes de Sion
plus que toutes les demeures de Jacob.
Pour ta gloire on parle de toi, ville de Dieu !

« Je cite l’Égypte et Babylone entre celles qui me connaissent. »
Voyez Tyr, la Philistie, l’Éthiopie :
     chacune est née là-bas.
Mais on appelle Sion : « Ma mère ! »
     car en elle, tout homme est né.
C’est lui, le Très-Haut, qui la maintient.

Au registre des peuples, le Seigneur écrit :
« Chacun est né là-bas. »
Tous ensemble ils dansent, et ils chantent :
« En toi, toutes nos sources ! »

 

Musique du jour :

"Magnificat D-Dur P.246" (Pachelbel)  - Cantus Cölln

 


"Art et foi" - Discours du « pains de vie »

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose un itinéraire pour découvrir Jésus.

_______________________


LES OEUVRES DU JOUR :

  • Fresque du Bon Pasteur
    IIIe siècle - Cimetière / Catacombe de Priscille, Rome

  • Sarcophage chrétien
    Milieu du IIIe siècle - Musée du Louvre, Paris

 

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père. ""

Jean 10, 28-29
 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

En l’an 202, l’Eglise de Carthage connut une grave persécution. Des lettres de martyres nous sont parvenues. Elles évoquent  une vision : ”Puis je vis un jardin. Et au milieu de ce jardin était assis un homme aux cheveux gris, grand et habillé comme un berger. Il trayait des brebis. Autour de lui se tenaient des personnes vêtues de blanc, par milliers. »  Image du Christ ressuscité qui entraine avec lui les défunts.  
Le bon pasteur portant la brebis sur ses épaules représente le Christ sauveur, et la brebis l’être humain qu'il a sauvé. Ce symbole est fréquemment présent dans les fresques, dans les sculptures des sarcophages, dans les statues et on le trouve également souvent gravé sur les tombes !

____________________________

Méditation - Psaume 22, 4  

Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien.
Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous