Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #45

Vendredi 1er mai - Évangile selon saint Jean (6, 52-59)

En ce temps de confinement prolongé, nous continuons notre dossier : "Vivre sa foi à domicile", dont vous connaissez désormais la formule : une méditation d'Évangile par jour, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, notre rubrique "Art et foi" qui se poursuit pendant ce temps de Pâques et nos propositions musicales, et notre nouvelle rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


« Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. » (Jean 6, 52-59)

En ce temps-là,
les Juifs se querellaient entre eux :
« Comment celui-là
peut-il nous donner sa chair à manger ? »
Jésus leur dit alors :
« Amen, amen, je vous le dis :
si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme,
et si vous ne buvez pas son sang,
vous n’avez pas la vie en vous.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang
a la vie éternelle ;
et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
En effet, ma chair est la vraie nourriture,
et mon sang est la vraie boisson.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang
demeure en moi,
et moi, je demeure en lui.
De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé,
et que moi je vis par le Père,
de même celui qui me mange,
lui aussi vivra par moi.
Tel est le pain qui est descendu du ciel :
il n’est pas comme celui que les pères ont mangé.
Eux, ils sont morts ;
celui qui mange ce pain
vivra éternellement. »

Voilà ce que Jésus a dit
alors qu’il enseignait à la synagogue de Capharnaüm.

 


 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. »

Comment est-ce que je comprends ce double usage du verbe « demeurer » ? "


 

La méditation du jour :

« Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme, si vous ne buvez pas son sang, vous n'avez pas la vie en vous ».

La traduction liturgique nous offre le don de la vie en nous au temps présent ; ce qui pourrait laisser supposer qu’en ce temps où nous vivons, privés de la forme sacramentelle de l’eucharistie, nous n’aurions pas la possibilité de recevoir le don du Christ ? Alors que l’image même du Christ nous est donnée autour de nous par une multitude de personnes qui, dans une dimension simplement humaine, sans se poser de question existentielle, s’offrent à leur tour pour sauver la vie de leurs frères et sœurs, rétablir la santé au péril même de la leur, assurer le gîte et le couvert de tous en commençant par les plus fragiles. Peut-on douter que le Christ ne demeure pas en eux ?

Jésus a fait du don de son corps et de son sang un acte d’amour par excellence pour la multitude des hommes, les gestes d’amour, de solidarité dont nous sommes aujourd’hui témoins et acteurs reflètent pour nous chrétiens, l’Amour que Dieu porte à chacun d’entre nous pour que sa vie soit en tous par le don du corps de son Fils.

 

Daniel Mondy
Diacre pour la paroisse d'Épinal

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 


Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 116 (117)

R/ Allez dans le monde entier. Proclamez l'Évangile.
ou : Alléluia ! 

 Louez le Seigneur, tous les peuples ; 
fêtez-le, tous les pays !

Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !

 

Musique du jour :

"Regina Caeli" (Gregor Aichinger) - Cantores Carmeli Linz

 


"Art et foi" - Discours du « pains de vie »

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose un itinéraire pour découvrir Jésus.

_______________________


L'OEUVRE DU JOUR :

Vitraux
Elvire Jan (1986) - Cathédrale de Saint-Dié 

 

LA CITATION D'ÉVANGILE :

Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. »"

Jean 6, 52-59
 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

« …Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang…. »

Évocation de la Passion du Christ, dans le chœur de la cathédrale de Saint Dié.

Au centre du transept, les vitraux de part et d'autre de l'autel de Philippe Kæppelin (1974) sont ceux d’Elvire Jan. Avec le Pain et le Vin, c'est l'Eucharistie qui est suggérée. Elle  nous montre, autour de l'autel, qui organise la célébration eucharistique, à la fois le pain et le vin (transept nord-est et sud est) et, en même temps, corps et sang du Christ donnés au moment de la Cène le Jeudi saint et renouvelés dans chaque célébration de l’Eucharistie.

 

Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous