Vous êtes ici

Qu'est ce que le jour des défunts ?

Journée du 2 novembre

On ne peut pas parler de la fête de la Toussaint sans parler du jour de la commémoration des défunts. La première célébration s’est vécue dans la joie ; la seconde est plus en lien avec les souvenirs envers ceux que nous avons aimés.

Dès le Xe siècle, l’idée d’instaurer un jour des défunts le lendemain de la fête de Toussaint ce fait jour. Par cette commémoration des défunts, l’Église signifie aussi que la mort est une réalité qu’il est nécessaire et possible d’assumer, puisqu’elle est un passage à la suite du Christ ressuscité.

Dans la lumière de la Toussaint, cette journée du 2 novembre est pour les chrétiens l’occasion d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ.

« Tous ceux que le Père me donne viendront à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je ne suis pas descendu du ciel pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m’a envoyé.

Or, la volonté du Père qui m’a envoyé, c’est que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite tous au dernier jour. Car la volonté de mon Père, c’est que tout homme qui voit le Fils et croit en lui obtienne la vie éternelle ; et moi, je les ressusciterai au dernier jour. » (Jean 6, 37-40)

Illustrations catholique.fr / pixabay

Articles relatifs

Comment retrouver le sens de la Toussaint ?

L'occasion de se rappeler le sens de cette grande fête

Pour une vivante espérance

Exhortation pastorale de Mgr Didier Berthet

Nos Paroisses

Espace jeunes

Pastorale des jeunes

Espace jeune pastorale Vosges

> Voir le blog

Rencontres

avec Vosges télévision

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

Revue Diocésaine Église dans les Vosges

> Abonnez-vous