Vous êtes ici

Bâtir sur le roc

Journée Mondiale de Prière 2021

 

Le premier vendredi du mois de mars est célébrée la Journée Mondiale de Prière dans plus de 120 pays du monde, avec pour devise « S'informer, prier, agir ». Cette journée célébrée le vendredi 5 mars 2021 est un mouvement œcuménique mondiale initié par des femmes chrétiennes à la fin du XIXéme siècle. 

Chaque année, ce sont les femmes d'un pays différent qui conçoivent et rédigent une célébration œcuménique et, pour 2021, ce sont des femmes du Vanuatu qui viennent réaffirmer que la prière et l'action sont indissociables, jouant un rôle indissociable dans le monde. 

Ainsi toutes et tous sont invités durant cette journée à venir :

  • Découvrir la richesse des différentes confessions dans un esprit œcuménique
  • Partager espoir et craintes, joies et peines
  • Prendre conscience des talents de chaque personne
  • S’encourager mutuellement
  • Témoigner que la prière est force de changement

 

Cette journée est un temps de communion avec des femmes qui n'ont parfois pas la liberté de parole. Elle est l'occasion de solidarité, de découverte d'un pays et de la situation de ces habitants , de réflexion biblique et d'intercession. Ainsi, c'est aussi une journée de don (envoi des offrandes), avec plusieurs projets d'offrande via le Comité national de l'association française :

  • « Food for Live de l'association ADRA (église adventiste) – Accompagnement au lancement d'une activité génératrice de revenu
  • Secours Catholique, Fraternité des Pierres Vivantes à Nouméa, Nouvelle Calédonie - Organiser des « activités collectives de mieux-être » pour rompre l’isolement et l’exclusion
  • ABM (Anglican Board of Mission) basé en Australie – Projet WASH et alphabétisation
  • Armée du Salut - aide aux Bahamas après le passage dévastateur de l’ouragan Dorian en juillet 2019. Aide à la scolarisation des enfants. Aide à l’achat d’ordinateurs pour le centre d'apprentissage communautaire.

 

 

Les femmes du Vanuatu invitent à la prière en s'appuyant sur l'évangile de Matthieu 7, 24-27

« Bâtir sur le Roc »

Prions avec le Vanuatu

« Notre Père.
Nous tentons de construire nos maisons sur ce que nous pensons être les paroles de Jésus-Christ alors que nous construisons sur le sable.
Rends-nous capable de faire ce qui est juste.
Dieu créateur, nous confessons que nous avons pollué l’environnement et fait du tort aux habitants des mers en y jetant nos poubelles.
Nous compromettons la survie du monde marin et détruisons des sources durables de nourriture.
Dieu éternel, nous te demandons de nous aider à militer pour la paix des nations et de nos familles.
Accorde-nous cette autorité de le faire sur nos îles et nos nations.
Nous prions pour que, dans la diversité ethnique et culturelle, nous puissions vivre dans l’unité, l’amour et la paix. »

 

Une des premières choses que l’on apprend des femmes du Vanuatu est que, pour une Ni-Vanuatu ou Vanuataise, « la terre est comme une mère pour son bébé ». La relation avec la terre est le fondement de l’identité vanuataise et de sa force spirituelle. La photo choisie pour illustrer le dossier de la célébration reflète ce lien entre les femmes du Vanuatu et leur terre, leur culture, leur foi à travers le soin qu'elles apportent au processus de préparation du thème de la JMP. Cette photo symbolise alors les communautés du Vanuatu, reflète la création de Dieu et montre le lien entre la terre et la beauté d’une vie par la foi.

Par la célébration, nous écoutons leurs voix qui nous invitent à réfléchir au récit biblique choisi dans Matthieu 7, 24-27. Le récit de Jésus porte sur le royaume des cieux et utilise l’illustration d’une maison et du terrain sur lequel la maison a été bâtie. Le choix du terrain sur lequel construire sa maison est une décision importante pour les habitants du Vanuatu. L’étude du terrain, combinée à celle du climat, est cruciale dans un archipel tropical situé dans l’Océan Pacifique sud et sujet aux tremblements de terre, aux cyclones, aux éruptions volcaniques et à la montée du niveau de la mer.

Dans le récit de Jésus, la sagesse du bâtisseur de la maison lui vient d’avoir écouté la parole de Dieu, une parole d’amour et d’avoir agi selon ce qu’elle préconisait. Telle est la fondation sur laquelle nos sœurs nous appellent à construire nos demeures, nos nations et le monde entier. Un appel dans la foi auquel il convient de réfléchir sérieusement en répondant à la prière d’engagement : « Quel genre de maison voudriez-vous bâtir ? »

Dans le livre des Proverbes (24, 3), il est écrit : « Il faut de la sagesse pour construire une maison, de l’intelligence pour la rendre habitable ». Telle est la maison d’une personne avisée qui écoute et agit selon la parole et qui construit sa maison sur les bases incontestables et solides offertes en Jésus-Christ.

 

Deux veillées de prière dans les Vosges

Deux veillées de prière œcuménique sont organisées dans les Vosges à Épinal et à Saint-Dié des Vosges :

  Épinal  |  Samedi 6 mars à 15h00,  au Temple de l'Eglise Réformée  (28 rue de la Préfecture) – Célébration animée par Yollande Miadana et portée par le groupe de préparation d'Épinal, composé de femmes de la communauté de l'Église Protestante Unie de France, de l'Église catholique et de l'Église adventiste

–  Saint-Dié des Vosges  |  Samedi 19 juin à 15h00, au Foyer Protestant (13 rue Carbonnar)

 


VIDÉO – Célébration de la Journée mondiale de prière 2021 en français

Face au contexte sanitaire actuel et aux incertitudes à pouvoir célébrer, pour rester en communion de prière ce vendredi 5 mars avec les femmes du monde entier, une vidéo de la célébration est proposée en ligne via YouTube.
 

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous