Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #98

Mercredi 4 novembre – « Celui d'entre vous qui ne renonce pas... »

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


UN JOUR, UN SAINT DU DIOCÈSE

Chaque jour, suivant ce dimanche de la Toussaint, découvrez un des 18 saints vosgiens à partir de son portrait et d'une prière qui lui est associée.
 

Saint Gondelbert


Seigneur notre Dieu,
par l’exemple de saint Gondelbert
tu nous engages à ne pas nous enliser dans le monde,
mais à marcher allègrement sur la route du Royaume ;
Fais qu’en suivant ses traces
nous nous préparions un trésor
qui ne soit pas perdu pour le ciel.

 

En savoir plus sur Saint Gondelbert

 

 

« Celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. ». (Luc 14, 25-33)

En ce temps-là,
    de grandes foules faisaient route avec Jésus ;
il se retourna et leur dit :
    « Si quelqu’un vient à moi
sans me préférer à son père, sa mère, sa femme,
ses enfants, ses frères et sœurs,
et même à sa propre vie,
il ne peut pas être mon disciple.

    Celui qui ne porte pas sa croix
pour marcher à ma suite
ne peut pas être mon disciple.
    Quel est celui d’entre vous
qui, voulant bâtir une tour,
ne commence par s’asseoir
pour calculer la dépense
et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ?
    Car, si jamais il pose les fondations
et n’est pas capable d’achever,
tous ceux qui le verront vont se moquer de lui :
    “Voilà un homme qui a commencé à bâtir
et n’a pas été capable d’achever !”
    Et quel est le roi
qui, partant en guerre contre un autre roi,
ne commence par s’asseoir
pour voir s’il peut, avec dix mille hommes,
affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ?
    S’il ne le peut pas,
il envoie, pendant que l’autre est encore loin,
une délégation pour demander les conditions de paix.

    Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas
à tout ce qui lui appartient
ne peut pas être mon disciple. »

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque dimanche, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Ainsi donc, celui d'entre vous qui ne renonce pas
à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple.
 »

Un chrétien ignore le pronom possessif,
même pour ce qu'il aime le plus au monde.
"

 

La méditation du jour :

Que voilà un Évangile étrangement dur et difficile, les propos du Christ sont d’une rare dureté, déroutants et posent effectivement question. Comme toujours il y a foule pour suivre Jésus : ils sont certainement venus chacun, tels qu’ils étaient avec forces et faiblesses, attachements et blessures, avec leurs bonnes ou moins bonnes raisons d’être là. Ils sont là et ils sont accueillis ainsi.
Mais Jésus leur parle d’autre chose : de ce qu’il faut pour devenir disciple !  
Faire route avec Jésus, venir à lui pour le suivre, ce n’est pas n’importe quoi. Il a ses
exigences, et cela nécessite des choix ; il oblige à prendre des risques. Les gens qui suivaient Jésus pensaient certainement à eux (à leur intérêt, aux profits qu’ils pourraient en tirer), et non à suivre inconditionnellement celui qui marchait vers la mort. Mais Jésus leur conseille de s’asseoir et de réfléchir avant de se lancer dans l’aventure.

Aujourd’hui dans cette période troublée, prenons le temps de nous asseoir et de réfléchir à ce que veut dire : suivre le Christ. 
Pour nous, issus d’une longue tradition chrétienne, il semble évident et facile de dire « Je crois » mais, dans ce « je crois », quelle est notre relation avec le Christ ? La première question qu’il faut nous poser est celle-ci : « Est-ce que, pour moi, le Christ est une personne qui compte dans ma vie ? »
De nos jours, la vie et l’environnement social se chargent de nous amener à choisir d’être chrétien ou de ne pas l’être, de vivre en chr
étiens ou de vivre comme tout le monde. Ce choix de foi, c’est de vraiment marcher à la suite du Christ et de nous laisser transformer par lui, laissant de côté ce superflu qui encombre et détermine prioritairement nos vies.
Ayons confiance au Christ, marchons avec lui et dans ses pas et c’est ainsi que nous entrerons dans la vraie vie.


Serge HENRY
Coordinateur de la paroisse de Bains-les-Bains

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 26 (27)

R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut.

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie,
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
et m’attacher à son temple.

J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage :
espère le Seigneur. »

 

Musique du jour :

 "La Prière" – Georges Brassens

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous