Vous êtes ici

Transfert du corps de Mgr Jacquemin (1750 - 1832)

Vendredi 18 septembre à 10h à la cathédrale

Le corps de Mgr Jacquemin, évêque de Saint-Dié de 1823 à 1830, sera transféré de la chapelle de l'ancien séminaire de Foucharupt, dit "séminaire de Richarville", au tombeau des évêques à la cathédrale, vendredi 18 septembre, à 10 h, au cours d'une célébration présidée par Mgr Didier Berthet, évêque de Saint-Dié.

D'important travaux sur site obligent à exhumer le corps de Mgr Jacquemin. Sa dépouille rejoindra celles des autres évêques de Saint-Dié, dans le tombeau qui leur est réservé dans la cathédrale Notre-Dame. Une hydrogéologue y est intervenue le 23 janvier dernier à la demande de la préfecture pour étudier la faisabilité de l'opération.

Jacques-Alexis Jacquemin  est né le 3 août 1750 à Nancy en Meurthe-et-Moselle, il est ordonné prêtre à Toul le 28 mai 1774. Docteur en théologie, il enseigne à l'université de Nancy. A la Révolution, il refuse de prêter serment à la Constitution. Il doit fuir en Allemagne, puis revient dans le diocèse de Nancy. Le pape le nomme évêque de Saint-Dié, décision confirmée par le roi le 12 août 1823. Il est consacré évêque à Paris le 18 janvier 1824.

Mgr Jacques-Alexis Jacquemin est le premier évêque de diocèse de Saint-Dié recréé. Il rétablit un chapitre à la cathédrale, et fait construire plusieurs séminaires, dont un à Richardville, quartier de Saint-Dié, aujourd'hui hôpital de Foucharupt. Il se retire de sa charge le 16 juin 1830, il meurt le 15 juin 1832 à Nancy. Il est inhumé dans la chapelle du grand séminaire (auprès de l'autel de la Vierge) qu'il avait fondé.

 

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous