Vous êtes ici

Belle fête de l'Épiphanie

Avec des fèves de collection Sainte-Jeanne d'Arc

Qu'est-ce que l'Épiphanie ?

Déjà courant décembre nous commencions à voir apparaître, sur les étals des différentes boulangeries de notre département, toutes sortes de galettes : briochées, frangipanes ou bien encore fourrées aux fruits. Les diverses couronnes attendant avec impatience de cerner la tête des chanceux qui ne se seront pas cassés une dent sur la fève tant convoitée. Toute cette effervescence pour une grande fête traditionnelle chrétienne dont le sens peut parfois se perdre : l'Épiphanie.

L'Épiphanie avec Sainte-Jeanne d'Arc

Cette année, le lundi 6 janvier, lendemain de l'Épiphanie nous célébrons la naissance et le baptême de Sainte Jeanne d'Arc (6 janvier 1412 à Domremy). À cette occasion et pour fêter le centenaire de sa canonisation dans tout le diocèse, des fèves spéciales de collection ont été réalisé à son effigie. Ces dernières ont été réalisées par l'atelier Nex de Autreville (Vosges) à la main et vous pourrez les retrouver dans vos galettes dans une dizaine de boulangeries dans les Vosges :

  • Epinal :
    La boulangerie du quai - 28 quai des bons enfants - 88000 Epinal
    Boulangerie Nédelec - 24 quai de Dogneville - 88000 Epinal
  • Saint-Dié :
    Les saveurs de la cathédrale - 64 rue Thiers 88100 - Saint-Dié des Vosges
  • Gérardmer :
    Boulangerie Didier Laurent - 6 boulevard de Saint-Dié - 88400 Gérardmer
  • La Bresse :
    Boulangerie Pinot - 5 rue Paul Claudel - 88250 La Bresse
  • Vittel :
    Chocolaterie - Patisserie "Axel et Amel" - 221 rue de Verdun - 88800 Vittel
  • Mirecourt :
    Patisserie des luthiers - 14 rue Chanzy - 88500 Mirecourt
  • Neufchâteau :
    Boulangerie - Patisserie Blondot - 56 rue Saint Jean - 88300 Neufchâteau
  • Châtenois :
    Maison Devillard - 28 rue de Lorraine - 88170 Châtenois
  • Domremy :
    Restaurant "Au pays de Jeanne" après la messe du lundi 6 janvier 2020 à 18h à l'église de Domremy (village). 
    6 rue principale, 88630 Domremy

LES DATES CLÉFS DE L'HISTOIRE DE JEANNE D'ARC

Un peu d'enseignement autour de l'histoire de Jeanne d'Arc en quelques dates cléfs : 

  • 1412 : Naissance de Jeanne à Domremy
  • 1429 : Le 8 mai, Jeanne d'Arc lève le siège d'Orléans. 
    Le 17 juillet, Charles VII est sacré Roi de France à Reims. 
  • 1431 : Le 30 mai, Jeanne d'Arc est condamnée et meurt sur le bûcher à Rouen. 
  • 1456 : Le 7 juillet, Jeanne d'Arc est réhabilitée et sa mémoire lavée. 
  • 1909 : Le 18 avril, Jeanne est béatifiée. 
  • 1920 : Le 18 mai, Jeanne est canonisée par le pape Benoit XV à Rome. 

 

Télécharger le marque page

Le sens de l'Epiphanie

Deux traditions différentes existent pour cette grande fête chrétienne, l'une pour les chrétiens d'Orient et l'autre pour les chrétiens d'Occident.

Pour les Chrétiens d'Orient :

En Orient, l’Épiphanie est une fête très importante pour les chrétiens. Pour certaines Églises, comme l’Église copte et l’Église arménienne orthodoxe, elle se confond avec la fête de Noël célébrée le 6 janvier. Cette fête est donc l’une des plus importantes traditions populaires. Elle se traduit par l’allumage de cierges aux fenêtres, aux balcons ou sur les toits, la nuit de l’Épiphanie. Les chrétiens d’Orient croient que le Christ passe à minuit en disant « déyim déyim », qui se traduit par « en permanence, en permanence » (sa présence, sa bénédiction), et bénit les maisons qui ont allumé leurs lumières pour l’accueillir. Par ailleurs, durant cette période festive, les gens se saluent avec joie en utilisant lesdites paroles du Christ, « déyim déyim ».

Pour les Chrétiens d'Occident :

En Occident, l'Épiphanie célèbre la venue au monde du Christ et sa présentation aux trois rois mages. Ces derniers - guidés par une étoile - parviennent facilement jusqu'à l'étable ou est né Jésus Christ. Ils apportent des cadeaux somptueux à Marie et au charpentier Joseph : de l'or, de la myrrhe et de l'encens.

Défi : Connaissez-vous bien la fête de l'Épiphanie ?

Petit test de connaissance pour vous et vos amis où nous vous proposons de chercher et retrouver le nom des trois rois mages.
(Réponse en fin d'article)

Depuis le XIVème siècle on mange la galette des Rois à l'occasion de cette fête. La tradition veut que l'on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du bon Dieu », est destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.

Alors maintenant que la fête de l'Épiphanie n'a plus de secret pour vous, nous vous laissons apprécier en famille, ou entre amis la traditionnelle galette des rois et attention à vos dents !

Réponse au défi :

  • Melchior (qui représente l'Europe);
  • Baltazar (qui représente l'Afrique) et le dernier que nous oublions trop souvent;
  • Gaspard (qui représente l'Asie).

 

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous