Vous êtes ici

Sommet sur la protection des mineurs dans l'Église

au Vatican du 21 au 24 février 2019

Invités par le Pape François les présidents des conférences épiscopales du monde entier se sont retrouvés du 21 au 24 février au Vatican pour tenir un sommet sur la protection des mineurs dans l'Église. Pendant ces quatre jours ils ont travaillé avec des membres de la curie Romaine, échangé avec des experts et rencontré des victimes d'abus sexuels. 


Mgr Georges PONTIER, président de la CEF, après le sommet

" Après la rencontre pour la protection des mineurs dans l'Église, continuer notre travail et appliquer les mesures.

Alors que vient de s’achever la « rencontre pour la protection des mineurs dans l’Église » qui a réuni du 21 au 24 février 2019 les représentants de l’Église catholique dans le monde, je tiens tout d’abord à remercier notre Pape François de cette initiative inédite. Depuis plusieurs années maintenant, le successeur de Pierre montre sa détermination dans la lutte contre les abus sexuels dans l’Église..."

Lire l'ensemble du message de Mgr PONTIER

 


Discours final du Pape François - Sommet sur la protection des mineurs dans l'Église

"Chers frères et sœurs,

En rendant grâce au Seigneur qui nous a accompagnés ces jours-ci, je voudrais remercier chacun de vous pour l’esprit ecclésial et l’engagement concret que vous avez manifestés avec tant de générosité.

Notre travail nous a amenés à reconnaître, une fois de plus, que l’ampleur du fléau des abus sexuels sur mineurs est malheureusement un phénomène historiquement répandu dans toutes les cultures et toutes les sociétés..."

Lire l'ensemble du discours final du Pape François


Comment s'est construit ce sommet sur la Protection des Mineurs ? 

Né de la volonté du Saint-Père, qui souhaite que les présidents des conférences épiscopales du monde entier prennent conscience du drame et de la souffrance des victimes. Afin qu'apparaisse, avec force, le sens des responsabilités de chaque évêque en tant qu'individu unique et en tant que partie intégrante de tous les évêque et de toute la communauté c'est à dire de l'Église. 

Le pape François veut qu'ils sachent comment agir, ce qui implique de connaître les procédures, les tâches qui doivent être suivies à différents niveaux. Tout cela porte à une responsabilité réciproque et à des devoirs que chacun a envers les autres évêques, dans l'Église et dans la société. 

Le sommet en dates : 

  • 12 septembre 2018 : le conseil des cardinaux annonce que le pape François a décidé de convoquer une réunion avec les présidents des conférences épiscopales sur le thème de la "protection des mineurs" ;
  • 23 novembre 2018 : Le pape François a nommé les membres du comité d'organisation et les participants ; 
  • 18 décembre 2018 : Annnce de l'envoi des lettres d'invitation aux participants avec la demande de rencontre des victimes ; 
  • 16 janvier 2019 : Communication sur la prépration de la rencontre. Père Federico Lombardi, S.J. désigné modérateur des séances plénières.

Les participants : 

Ce sont 190 personnes qui participeront à ce sommet pour la protection des mineurs dans l'Église, parmi lesquels : 

  • Le pape François sera présent durant toute la durée de la rencontre ; 
  • Les présidents des conférences épiscopales : 144 au total dont Mgr Georges Pontier pour la conférence des évêques de France ; 
  • Les chefs des Églises catholiques orientales : 14 au total ; 
  • 15 ordinaires n'appartenant à aucune conférence épiscopale ; 
  • 12 supérieurs généraux (hommes) ; 
  • 10 supérieures Générales (femmes) ; 
  • 10 chefs des dicastères du Vatican ; 
  • 4 membres de la Curia Romain ; 
  • 5 membres du Conseil des cardinaux ; 
  • 5 organisateurs et modérateurs et speakers.

Déroulement de la rencontre : 

Le sommet pour la protection des mineurs dans l'Église se déroulera autour d'éléments fondamentaux qui seront : prière et écoute ; interventions et questions ; travail en groupe ; conclusions du Pape François. 

  • La prière : Au début et à la fin de chaque journée de travail, il y aura des moments consacrés à la prière ; 
  • Interventions : Au nombre de 9 elles seronts suivies de questions et réponses ; 
  • Groupes de travail : Chaque jour, deux moments seront consacrés aux groupes de travail (matin / après-midi) ;
  • Conclusions du pape François : Le Saint Père prononcera le discours qui ouvrira la rencontre et s'il le souhaite pourra faire une invervention conclusive à la fin de la journée. Dimanche 24 février, il prononcera le discours de clôture de la rencontre. 

Les thèmes abordés lors de la rencontre : 

Les trois jours sont centrés sur trois thèmes princiaux : Responsabilité (1), Reddition de comptes (2) et Transparence (3).

L'écoute des victimes : 

L'écoute des victimes et la compréhension de leurs souffrances est le point de départ nécessaire d'un engagement sérieux contre les abus sexuels. C'est pour cette raison que lors de cette rencontre un moment consacré à leur témoignage est prévu. En amont de ce sommet chaque président de conférence épiscopale à du recevoir et entendre personnellement le témoignage de personnes victimes d'abus sexuels.

C'est le cas de Mgr Georges Pontier, président de la conférence des évêques de France qui revient sur cette rencontre dans la vidéo ci-dessous : 


Suivre le sommet :

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous