Vous êtes ici

Recevoir l'eau de vie

Troisième dimanche de Carême

Credit photo : Lynn Greyling - Creative Comons

Pour approfondir l'évangile selon Saint Jean (Jn 4, 5-42) et prolonger la découverte durant ce troisième dimanche de Carême, nous vous proposons une prière de Christine Florence ainsi qu'une gravure du XVIIe siècle : "Jésus et la Samaritaine au puits". Pour accompagner cette image et vous guider dans sa lecture nous mettons à votre dispositon une proposition d'analyse du père Pierre-Jean Duménil.

Mais dans un premier temps nous vous invitons à lire les textes de ce troisième dimanche de Carême :

LIRE LES TEXTES DU TROISIÈME DIMANCHE DE CARÊME

Pour aller plus loin, renseignez-vous sur nos fiches Carême 2017 : Saveurs d'Évangile

 

 


Prière du troisième dimanche de Carême : Comme la Samaritaine

Seigneur, en arrivant au puits, je n'avais que ma soif,
Profonde comme un gouffre, brûlante comme un désert.
Je ne savais pas mais cette soif était ma plus grande richesse.
Car, infinie est ma soif, infinie est ta source,
Infini le don que tu me fais, infinie la joie que je reçois.
Loué es-tu, Seigneur, pour ta présence qui coule en moi
Comme une source fidèle, vivante.

Seigneur, comme la Samaritaine, je me tiens au bord du puits
Tout près des eaux profondes,
Là où tu demeures sans que j'en aie toujours conscience.
Je puise, je veille, j'espère et j'attends ta venue dans l'ordinaire des jours.
Alors, des profondeurs où j'ai puisé, crié vers toi, tant désiré,
J'ai vu la source devenir un fleuve d'eau vive.

Ce filet d'eau plein d'espérance,
Entretenu jour après jour dans l'ordinaire du temps,
S'est révélé Promesse de vie éternelle : Et voici qu'au pays de la soif, l'eau a jailli et se répand.
Oui, Seigneur, tout en moi exulte et renaît
À ta venue, si imprévue qu'elle me surprend.
Veille mon âme, au bord du puits,
Le Seigneur m'attend et me dit :

« Donne-moi à boire ».

Christine Florence
(Source : Magazine Prier)

 


Jésus et la Samaritaine au puits, évangile de Géorgie, XVIIe siècle
La cruche au coeur du tableau

Objet précieux pour cette femme Samaritaine qui en plein midi s'en venait au puits, pour que ses ombres ne soient vues par personne. Elle va chercher l'eau, bien précieux et vital pour elle et les siens. À sa surprise elle y rencontre un homme. Un de plus ? Qui lui demande : "Donne-moi à boire."

Jésus assis, semble recevoir des mains de la femme cette cruche, précieuse pour un homme fatigué et assoifé. Un peu plus tard, Jésus l'entendra demander : "Seigneur, donne-moi de cette eau [...]". Et la Samaritaine semblera recevoir cette même cruche des mains de Jésus.

Don réciproque et admirable échange ! Mais parlent-ils de la même eau ?
Le puits ici ressemble à une piscine baptismale, telle que les premiers siècles en connaissaient. De l'eau qui désaltère vers l'eau qui fait vivre par delà la mort. La source d'un Amour plus fort que la mort !

P. Pierre-Jean Duménil

Nos Paroisses

Espace jeunes

Pastorale des jeunes

Espace jeune pastorale Vosges

> Voir le blog

Rencontres

avec Vosges télévision

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

Revue Diocésaine Église dans les Vosges

> Abonnez-vous