Vous êtes ici

Le prêtre et la laïque

Témoignage sur l’apport du Denier de l’Église dans leurs vies

Cela aurait pu être le titre d’une fable d’un célèbre écrivain, mais non. Il s’agit là de donner la parole à un prêtre et à une laïque du Diocèse qui ont souhaité témoigner sur l’apport du Denier de l’Église dans leurs vies.

Le prêtre : P. Gilbert Nzenzemon, abbé de la paroisse Saint-Brice

La seule ressource de l’Église, c’est la contribution de chacun par le Denier de l’Eglise. Ni le diocèse, ni votre paroisse ne reçoivent aucune autre aide, de l’État, ou du Vatican… Votre paroisse a donc besoin de votre soutien pour couvrir ses charges et assurer la mission de l’Église. Le Denier de l’Eglise, c’est la responsabilité de tous ! Chaque jour, les prêtres et les salariés laïcs du diocèse de Saint-Dié s’engagent pour l’annonce de l’Evangile et l’accompagnement de chacun sur le chemin de la Foi. Mais ils ont besoin de votre générosité.

Prêtres et salariés : savez-vous comment sont-ils rémunérés ? De quoi vivent-ils ? De vos dons uniquement ! Le Denier de l’Eglise est en effet la collecte annuelle qui permet d’assurer, chaque mois, un juste traitement à ceux qui s’engagent, avec l’aide précieuse de bénévoles, pour notre diocèse.

Grâce au denier de l’Eglise et au traitement que nous verse le diocèse nous pouvons nous prendre en charge pour tout et cela grâce à vos dons. Le denier est vital pour la vie d’un prêtre.

Nous comptons sur chacune et chacun d’entre vous et, d’avance, nous vous remercions.

La laïque : Cécile Ménard, responsable de la pastorale des jeunes

Je connais le Denier de l’Eglise depuis longtemps. Catholique pratiquante, j’en ai toujours entendu parlé. Mais depuis que je travaille pour le Diocèse de Saint Dié, j’en ai mesuré toute son importance. En effet, en prenant part à la campagne du denier 2016 pour notre diocèse, j’ai découvert que mon salaire ainsi que celui des autres laïcs et des prêtres dépendaient entièrement des dons. Un diocèse n’est pas riche contrairement à ce que l’on pense. Il ne reçoit pas d’aide de l’Etat, ni du Vatican !

C’est grâce à la générosité des donateurs qu’il peut rémunérer les personnes qu’il envoie en mission. Il me semble donc essentiel d’en parler aux jeunes que je côtoie pour que eux aussi donnent un jour pour le denier de l’Eglise. Ainsi, ils permettront à leur diocèse de continuer à vivre !

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vosges télévision

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous