Vous êtes ici

La lumière de la paix de Bethléem

Le dimanche 15 décembre à Metz puis distribuée dans les Vosges

Les Éclaireuses et Éclaireurs unionistes de France et les Scouts et Guides de France participeront à cet événement inter-religieux et iront chercher la lumière de la paix de Bethléem, le dimanche 15 décembre à 8h en la cathédrale de Metz, pour la redistribuer ensuite dans nos diocèses, en particulier auprès des personnes en situations difficiles. 

COMMENT RECEVOIR ET TRANSMETTRE LA LUMIÈRE DE LA PAIX DE BETHLÉEM ? 

  • Participer à la célébration inter-religieuse du dimanche 15 décembre à 8h ou aller à une des célébrations de transmission dans une paroisse des Vosges. Plus d’infos : cleophaslorrainesud [at] gmail.com (subject: Lumi%C3%A8re%20de%20Bethl%C3%A9em)  
  • Organiser une célébration œcuménique locale avec les SGDF et les EEUdF.
  • Organiser une action de transmission de la lumière dans un hôpital, une prison, une maison de retraite, une communauté religieuse. 
  • Apporter la lumière reçue aux proches ou aux personnes isolées. À travers un geste simple, chacun participe à tisser un formidable réseau de fraternité pour faire de Noël un temps de paix et d’espérance. 
    Ainsi, de la troisième semaine de l’avent jusqu’à début février, des milliers de bougies passent de mains en mains et illuminent les visages de tous ceux qui la reçoivent : annonce de la lumière du Christ dans nos vies. 

PARTAGEONS LA LUMIÈRE : ELLE NE DIMINUE PAS... ELLE SE MULTIPLIE ! 

Pour le Grand-Est, Strasbourg a été longtemps une ville phare. Suite à une candidature des SGDF de Lorraine, cette fois ce sera Metz qui aura la joie d’accueillir la flamme. La lumière partira donc de Moselle pour être propagée par les scouts et rejoindre au plus près des personnes, en particulier celles qui vivent dans des situations difficiles : les réfugiés, les sans-abri, les personnes isolées, en Ehpad, etc. 

En la recevant, chacun devient porteur de lumière et responsable de la diffuser autour de lui, d’éclairer les autres par un sourire, une main tendue, une oreille attentive, un geste pour la planète. 

RECEVOIR LA LUMIÈRE DANS LES VOSGES 

  • Dimanche 15 décembre à 16h au temple de Saint-Dié
  • Dimanche 22 décembre à 10h45 en la cathédrale de Saint-Dié
  • Dimanche 15 décembre à 10h30 à Epinal à l’église Notre-Dame
  • Mardi 24 décembre à 18h à l’abbatiale de Remiremont 

HISTOIRE DE LA LUMIÈRE DE BÉTHLÉEM

En 1986, la radio autrichienne ORF rapporte en Autriche une flamme allumée dans la grotte de la Nativité à Bethléem. Cette flamme sera alors distribuée en signe de paix à la population. La tradition perdure depuis 1988 : chaque troisième week-end de l’avent, une célébration chrétienne est organisée en Autriche pour partager la Lumière à de nombreux mouvements de scoutisme en Europe. 

En 2003, les Scouts les Guides de France (SGDF) et les Éclaireuses et Éclaireurs unionistes de France (EEUdF) rejoignent cet élan de fraternité. La Lumière transmise constitue un symbole de paix que l’on peut diffuser, recevoir ou encore envoyer à un proche. Scout ou non, chacun peut participer à la transmission de la Lumière de la paix de Bethléem. Cette année, c’est une délégation composée de Louveteaux et de Jeannettes (8-11 ans, SGDF) et de Louvettes et Louveteaux (8-12 ans, EEUDF) qui part chercher la lumière le 12 décembre. Des célébrations œcuméniques phares auront lieu en France le dimanche 15 décembre à 8h, en particulier à la cathédrale de Metz, à partir desquelles les territoires et les régions sont invités à diffuser la lumière. La Lumière de la paix de Bethléem est une opportunité d’agir pour un monde plus fraternel. Elle répond à l’appel du pape François dans l’encyclique Laudato si’: «Faisons en sorte que notre époque soit reconnue dans l’histoire, comme celle de l’éveil d’une nouvelle forme d’hommage à la vie, [...] de l’accélération de la lutte pour la justice et la paix et de l’heureuse célébration de la vie.» 

Cet événement est l’occasion de faire rayonner la paix au-delà des frontières. Tous les «fidèles de l’univers ainsi que tous les hommes de bonne volonté» sont ainsi invités par le pape à transmettre cet esprit de paix et de fraternité. 

Symbole d’espoir à l’échelle locale et mondiale, la lumière s’inscrit également dans deux des dix-sept objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU et portés par les Scouts et Guides de France. En incitant à créer des liens autour de soi, partager la Lumière de la paix permet de contribuer au développement de quartiers ou de villages plus ouverts à tous, et donc plus généralement à l’ODD 11 : «Villes et communautés durables». En tant qu’événement interreligieux, c’est aussi un moyen de favoriser une société pacifique, et ainsi de participer à la réalisation de l’ODD 16 : «Paix, justice et institutions efficaces». 

 

Télécharger la carte de prière de "La lumière de Bethléem" 

 

Credit photo : Eric Gaudel

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous