Vous êtes ici

Une ancienne abbaye devenue aquaponique

Laudato Si' #6

Ne vous y trompez pas ! Avec l’aquaponie, il n’est nullement question de poneys dans l’eau ! C'est la culture de végétaux en milieu aquatique (aqua : eau ; et ponie : hors-sol), en symbiose avec des poissons. L’ancienne abbaye de Chaumousey accueille depuis le 1er février 2019 une ferme aquaponique sous la houlette de Noémie Charpentier.

Pour cette ancienne ingénieure chez De Buyer Industries, le pari a été tout trouvé que « l’avenir est dans l’assiette » aux abords du réservoir de Bouzey. De quoi relancer la ferme de ses grands-parents placée sur le site de l’abbaye ! Cette culture sans terre est assez répandue aux États-Unis et en Asie, alors ce procédé est encore peu connu en Europe. La ferme vosgienne est l’une des rares fermes développant cet écosystème de production en France : Noémie est la troisième à s’être lancée dans ce domaine. Elle accompagne actuellement l'installation d'une quatrième ferme  dans l’ouest vosgien.

Ce système permet à Noémie de produire divers fruits et légumes aux abords du réservoir de Bouzey sans rejet de déchets et sans ajout de produits ou de semences : les plants se nourrissent de l’eau dans laquelle sont plongées directement les racines et les déjections de poissons, nourris eux-mêmes par les déchets organiques et nutriments locavores, se transforment naturellement en engrais. Les plants permettent en même temps une filtration de l’eau des bassins de poissons, eau pompée vers les bacs de culture afin de réduire la pollution de l’eau par les déjections.
L’aquaponie est alors considérée comme un procédé 100% écologique car plus durable, plus économique et en circuit fermé. En effet, plus le système vieillit et plus la production sera productive, sans être sujet aux aléas climatiques. Noémie n’a pas besoin d’acheminer de l’eau pour les poissons et les plantes, puisqu’elle peut récupérer l’eau de pluie, et n’utilise que la lumière naturelle qui passe à travers le toit en polycarbonate. « L’avenir est dans l’assiette » est l’idée de faire attention à la fois à notre alimentation, à notre santé mais également à la préservation de notre environnement.

Cette solution écologique permet notamment de produire des poissons à grande échelle sans porter atteinte à l’environnement : la vosgienne de 35 ans élève des milliers de poissons rouges, carpes koï, tanches, vifs… ainsi que 200 poules pour la vente d’œufs. Au-delà de la vente de ses produits et des produits d’autres producteurs locaux, Noémie propose des visites et formations aux familles et aux entreprises. Avec l'octroi du label de ferme pédagogique en septembre, Noémie pourra accueillir davantage d’écoles pour sensibiliser à ce système écologique. Aussi, dès que la production sera plus importante, elle pourra fournir les restaurateurs de la région qui sont demandeurs.

Avec la pandémie du coronavirus, beaucoup de personnes de la région ont décidé de se tourner vers la consommation de produits locaux et ont pu découvrir les produits de la Ferme aquaponique de Noémie : légumes de saisons, poissons et plantes d’ornement, œufs de poules de plein air, engrais naturel, appâts pour la pêche… ainsi que des produits de producteurs locaux comme des confitures et boissons artisanales ! Désormais, la Ferme aquaponique propose aussi désormais des culturiums, des systèmes aquaponiques à installer chez soi en intérieur.

 

Découvrir la Ferme Aquaponique de l’Abbaye sur Facebook et sur www.lavenirestdanslassiette.fr


 

          Émilie FEUILLÉ
Église dans les Vosges - Septembre 2020

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous