Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #248

Samedi Saint – 3 avril 2021

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

TRIDUUM PASCAL
SAMEDI SAINT – VIGILE PASCALE


 

« Ils prirent donc le corps de Jésus, qu'ils lièrent de linges, en employant les aromates selon la coutume juive d'ensevelir les morts. » (Jean 19, 38-42)


Après cela, Joseph d’Arimathie,
qui était disciple de Jésus,
mais en secret par crainte des Juifs,
demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus.
Et Pilate le permit.
Joseph vint donc enlever le corps de Jésus.
Nicodème – celui qui, au début, était venu trouver Jésus pendant
la nuit – vint lui aussi ;
il apportait un mélange de myrrhe et d’aloès
pesant environ cent livres.
Ils prirent donc le corps de Jésus,
qu’ils lièrent de linges,
en employant les aromates
selon la coutume juive d’ensevelir les morts.
À l’endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin
et, dans ce jardin, un tombeau neuf
dans lequel on n’avait encore déposé personne.
À cause de la Préparation de la Pâque juive,
et comme ce tombeau était proche,
c’est là qu’ils déposèrent Jésus.


 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« À l’endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin… »

Le jardin est un lieu de vie. Jésus, en mourant, donne sa vie et il nous donne La vie.
J’imagine que je suis dans ce jardin et j’entre dans le silence du samedi saint.

 

LA MÉDITATION DU JOUR

C’est là qu’ils déposèrent Jésus

Dans son évangile l’apôtre Jean témoigne de la fin de ta vie historique ô Jésus.
Cela devrait sonner comme un échec, la plupart de tes amis se sont éloignés, la peur au ventre mais aussi la déception.

Pour l’instant d’autres prennent le relais, ta façon de vivre, ta parole, tes gestes, les avaient interrogés, même ébranlés, l’un d’eux ; Nicodème, avait osé te rencontrer, dans la nuit, dans sa nuit, il n’avait pas franchi le pas pour autant, Tu l’avais marqué cependant, au point qu’il a plaidé en ta faveur auprès des notables de la religion juive, marqué encore pour qu’en cette fin d’après midi il soit là avec Joseph d’Arimathie, autre notable que tu avais impressionné, qui ose jouer de son influence auprès de Pilate pour que ton corps, ne disparaisse dans la fosse commune ; ce que n’auraient pas pu faire Pierre et les autres !

Les deux disciples « en secret » dépendent ton corps qui est reçu par ta mère, l’autre Marie et Marie Madeleine et encore le disciple que tu aimais, pouvaient-ils tous penser, à ce moment là, que ton histoire ne faisait que commencer ?

Nicodème avait pris de quoi embaumer ton corps, un mélange de myrrhe et d’aloès, ce qu’un autre t’avait déjà offert, Marie a dû s’en souvenir, ton corps embaumé, ton corps lié de linges selon la coutume juive ; oui Jésus tu es né et tu as été enseveli dans la tradition juive, tu as tout fait pour que ton peuple se libère de la rouille qui oxyde l’alliance faite avec Moïse, mais là tu en voulais trop et cela t’a conduit à la croix, comme cela avait été annoncé.

C’est ainsi qu’ils t’ont enseveli dans un tombeau qui a été creusé dans la terre du jardin tout près de la croix, un tombeau qui n’avait pas été souillé par le corps d’un autre, il ne pouvait pas en être autrement, mais Joseph et Nicodème ne le savaient pas ; il fallait juste se dépêcher avant la tombée de la nuit, parer au plus pressé, et ils ont roulé la pierre devant l’ouverture, elle est venue s’encastrer dans le roc avec un bruit sourd comme un livre que l’on ferme à la fin d’une histoire.


Daniel Mondy
Diacre pour la paroisse d'Épinal

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 103 (104)

R/ Ô Seigneur, envoie ton Esprit
qui renouvelle la face de la terre !

Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière !

Tu as donné son assise à la terre :
qu’elle reste inébranlable au cours des temps.
Tu l’as vêtue de l’abîme des mers :
les eaux couvraient même les montagnes.

Dans les ravins tu fais jaillir des sources
et l’eau chemine aux creux des montagnes.
les oiseaux séjournent près d’elle :
dans le feuillage on entend leurs cris.

De tes demeures tu abreuves les montagnes,
et la terre se rassasie du fruit de tes œuvres ;
tu fais pousser les prairies pour les troupeaux,
et les champs pour l’homme qui travaille.

Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !
Tout cela, ta sagesse l’a fait ;
la terre s’emplit de tes biens.

 

Musique du jour :

"As You Find Me"  –  Hillsong United

 

ART ET FOI

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose durant la Semaine Sainte un itinéraire jusqu'à Pâques.

_______________________

 

LES OEUVRES DU JOUR :

  • "Le Christ vert" ou "Calvaire breton" (1889)
    Paul Gauguin – 
    Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles
     
  • Les vitraux de la cathédrale de Saint-Dié
    Création publique (1987), Choeur (côtés nord et sud)
    Jean Bazaine

 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

Rouges… violets… bleus-foncés…
C’est samedi… Jour du néant, jour du vide…
 
Mais  quand  plus rien ne semble possible
n’y aurait-il pas une place
pour l’imprévu, pour l’inouï ?
 
Des taches de blanc se glisse dans la nuit….          
C’est samedi, jour du passage !    
Jésus passe au-delà de la mort injuste!
Il passe dans le monde de Dieu !

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Le carême, chemins d'intériorité

Du 17 février au 1er avril 2021

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous