Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #242

Dimanche des Rameaux – 28 mars 2021

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters quotidiennes de temps en temps, alors ensemble restons connectés.
 


 

« Le Seigneur en a besoin, mais il vous le renverra aussitôt. » (Marc 11, 1-10)

Lorsqu’ils approchent de Jérusalem,
vers Bethphagé et Béthanie,
près du mont des Oliviers,
Jésus envoie deux de ses disciples
              et leur dit :
« Allez au village qui est en face de vous.
Dès que vous y entrerez, vous trouverez un petit âne attaché,
sur lequel personne ne s’est encore assis.
Détachez-le et amenez-le.
                   Si l’on vous dit :
‘Que faites-vous là ?’,
répondez :
‘Le Seigneur en a besoin,
mais il vous le renverra aussitôt.’ »
          Ils partirent,
trouvèrent un petit âne attaché près d’une porte,
dehors, dans la rue,
et ils le détachèrent.
Des gens qui se trouvaient là leur demandaient :
« Qu’avez-vous à détacher cet ânon ? »
          Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit,
et on les laissa faire.
          Ils amenèrent le petit âne à Jésus,
le couvrirent de leurs manteaux,
et Jésus s’assit dessus.
          Alors, beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin,
d’autres, des feuillages coupés dans les champs.
          Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient :
« Hosanna !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
                   Béni soit le Règne qui vient,
celui de David, notre père.
Hosanna au plus haut des cieux ! »


 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

Jésus entre à Jérusalem. Entre-t-il dans ma vie ?

 

LA MÉDITATION DU JOUR

Nous sommes à quelques jours de la fête de la Pâque, Jésus arrive en ville. Son entrée est festive, le peuple de Jérusalem l’accueille. Cette scène nous invite à faire une place toute particulière dans nos vies pour Dieu, et spécialement en cette semaine sainte qui marque la fin du temps de carême. Avons-nous, durant ces dernières semaines, pris le temps de préparer nos cœurs à recevoir le sacrifice d’amour de notre Dieu ?  Il est encore temps cette semaine de finaliser cette préparation ! 

Quant au choix de son arrivée, Jésus nous invite à réfléchir sur notre rôle dans la proclamation de son Saint Nom. Lorsque Jésus dit « Dès que vous y entrerez, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis », n’est-ce pas à nous qu’il s’adresse ?  

Humblement, le rôle de cet ânon est d’amener le Seigneur parmi les Hommes, de porter son fardeau, comme nous à notre tour nous pouvons proclamer sa venue, l’essence même de notre baptême. Porter les voies du Seigneur, incarné en Jésus Christ, est sa destinée. Cela rappelle notre tâche quotidienne de missionnaire, témoigner au travers de nos actions, au travers de nos discussions de la venue du Christ parmi nous. Par ses disciples, Jésus vient chercher le faible, le petit, celui que nous ne pensions pas forcément prêt à porter le fardeau. Rappelons-nous de notre chemin de conversion, où à chaque instant, nous ne nous sentons pas assez prêt à servir comme Jésus nous l’a appris, par peur, par manque de confiance, par manque de croyance. 

En cette fin de carême, il est bon de se souvenir de cette parole de l’évangile selon Saint Marc (Mc 1, 15) « Convertissez-vous et croyez à l’évangile », qui marque l’apposition des cendres. Alors avons-nous suivi ce chemin proposé afin de mieux porter, comme l’ânon, ce fardeau pourtant léger ?
 

Benjamin MARTIN
Membre de la Pastorale des Jeunes adultes
Groupe de prière des étudiants et jeunes professionnels d'Épinal

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 21 (22)

R/ Mon Dieu, mon Dieu,
pourquoi m’as-tu abandonné ?

Tous ceux qui me voient me bafouent,
ils ricanent et hochent la tête :
« Il comptait sur le Seigneur : qu’il le délivre !
Qu’il le sauve, puisqu’il est son ami ! »

Oui, des chiens me cernent,
une bande de vauriens m’entoure.
Ils me percent les mains et les pieds ;
je peux compter tous mes os.

Ils partagent entre eux mes habits
et tirent au sort mon vêtement.
Mais toi, Seigneur, ne sois pas loin :
ô ma force, viens vite à mon aide !

Tu m’as répondu !
Et je proclame ton nom devant mes frères,
je te loue en pleine assemblée.
Vous qui le craignez, louez le Seigneur.

 

Musique du jour :

"Palms"  – Petit Biscuit

 

ART ET FOI

Le père Pierre-Jean Duménil, responsable du service Art Sacré et curé doyen d'Epinal, vous propose chaque dimanche de découvrir une oeuvre d'art.
En ce début de Semaine Sainte, c'est le début d'un itinéraire jusqu'à Pâques.

_______________________

 
Crédit photo : https://artbiblique.hautetfort.com/

L'OEUVRE DU JOUR :

"Entrée à Jérusalem"
Arcabas – Huile sur toile, vers 1980

 

LE COMMENTAIRE DU PÈRE PIERRE-JEAN DUMÉNIL :

Au début de la célébration, le célébrant annonce :

« Nous voici rassemblés au début de la semaine sainte pour commencer avec toute l’Église la célébration du Mystère Pascal.
Aujourd’hui le Christ entre à Jérusalem, la ville Sainte, où il va mourir et ressusciter. Mettons toute notre foi à rappeler maintenant le souvenir de cette entrée triomphale de notre Sauveur. Suivons-le dans sa Passion jusqu’à la croix pour avoir part à sa résurrection et à sa vie. » 

Une porte ouverte attire l’attention !
Au centre du tableau !

Tout converge vers cette « percée » qui se détache sur un fond rouge sang !
Jésus, assis sur un âne avance vers cette porte qui le mène dans la ville de Jérusalem.
Aujourd’hui cette entrée revêt un caractère définitif.
Son habit porte le signe de la croix.
Tous lui montrent la voie.
Cette porte ouvre vers un lieu clos, comme un tombeau

Signe de la Mort !

Mais avec son fronton couleur or elle ressemble à un porche de gloire

Signe de la Résurrection !

 Jésus avance vers sa mort et sa résurrection !

Tout, dans ce tableau, nous invite à le suivre  dans sa Passion…
jusqu’à la croix pour avoir part à sa résurrection et à sa vie.

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Le carême, chemins d'intériorité

Du 17 février au 1er avril 2021

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous