Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #112

Mercredi 18 novembre – « Retirez-lui cette somme ! »

Retrouvez notre dossier quotidien : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.

 


UN JOUR, UN SAINT DU DIOCÈSE

Chaque jour, suivant ce dimanche de la Toussaint, découvrez un des 18 saints vosgiens à partir de son portrait et d'une prière qui lui est associée.
 

Saint Adelphe


Dieu ami des humbles
tu as appelé les saints Amé, Romaric et Adelphe
à mener une vie fraternelle dans la prière et le partage ;
Fais-nous la grâce de vivre comme eux, attentifs les uns aux autres,
à l’écoute de l’Esprit que tu nous a donné.

 

En savoir plus sur Saint Adelphe

 

 

« On donnera à celui qui a ; mais celui qui n'a rien se verra enlever même ce qu'il a. » (Luc 19, 11-28) 

En ce temps-là,
   comme on l’écoutait,
Jésus ajouta une parabole :
il était près de Jérusalem
et ses auditeurs pensaient que le royaume de Dieu
allait se manifester à l’instant même.
    Voici donc ce qu’il dit :
« Un homme de la noblesse
partit dans un pays lointain
pour se faire donner la royauté et revenir ensuite.
    Il appela dix de ses serviteurs,
et remit à chacun une somme de la valeur d’une mine ;
puis il leur dit :
“Pendant mon voyage, faites de bonnes affaires.”
    Mais ses concitoyens le détestaient,
et ils envoyèrent derrière lui une délégation
chargée de dire :
“Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.”

    Quand il fut de retour après avoir reçu la royauté,
il fit convoquer les serviteurs auxquels il avait remis l’argent,
afin de savoir ce que leurs affaires avaient rapporté.
    Le premier se présenta et dit :
“Seigneur, la somme que tu m’avais remise
a été multipliée par dix.”
    Le roi lui déclara :
“Très bien, bon serviteur !
Puisque tu as été fidèle en si peu de chose,
reçois l’autorité sur dix villes.”
    Le second vint dire :
“La somme que tu m’avais remise, Seigneur,
a été multipliée par cinq.”
    À celui-là encore, le roi dit :
“Toi, de même, sois à la tête de cinq villes.”
    Le dernier vint dire :
“Seigneur, voici la somme que tu m’avais remise ;
je l’ai gardée enveloppée dans un linge.
    En effet, j’avais peur de toi,
car tu es un homme exigeant,
tu retires ce que tu n’as pas mis en dépôt,
tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.”
    Le roi lui déclara :
“Je vais te juger sur tes paroles,
serviteur mauvais :
tu savais que je suis un homme exigeant,
que je retire ce que je n’ai pas mis en dépôt,
que je moissonne ce que je n’ai pas semé ;
    alors pourquoi n’as-tu pas mis mon argent à la banque ?
À mon arrivée, je l’aurais repris avec les intérêts.”
    Et le roi dit à ceux qui étaient là :
“Retirez-lui cette somme
et donnez-la à celui qui a dix fois plus.”
    On lui dit :
“Seigneur, il a dix fois plus !
    – Je vous le déclare :
on donnera
à celui qui a ;
mais celui qui n’a rien
se verra enlever même ce qu’il a.
    Quant à mes ennemis,
ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux,
amenez-les ici
et égorgez-les devant moi.” »

    Après avoir ainsi parlé,
Jésus partit en avant
pour monter à Jérusalem.

 

LES PORTES DE LA PAROLE

Chaque dimanche, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu, avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

« On donnera à celui qui a ; mais celui qui n’a rien se fera enlever même ce qu’il a. »

Cette parole peut nous choquer
mais la parabole des mines (pièces d’argent) nous permet de la comprendre.
Celui qui gâche le don du maître n’est plus capable de l’accueillir à nouveau.
Celui qui le fait fructifier élargit sa capacité de recevoir.
 "

 

LA MÉDITATION DU JOUR

La fête du Christ Roi de l’univers, qui approche, nous rappelle que nous devons vivre en fidélité avec le Christ, notre Roi dès maintenant. Dieu ne cesse de nous proposer son amour pour que nous puissions en vivre, pour que nous puissions être libérés de tous nos égoïsmes et tous nos manques de solidarité qui nous déshumanisent. 
Dans la parabole d’aujourd’hui, il est question d’un roi qui appelle dix de ses serviteurs. Chaque serviteur reçoit la valeur d’une « mine » ce qui correspond à 3 mois de salaire comme une bonne prime.

Dans ce récit, certains serviteurs investissent la somme d’argent mieux que d’autres. Il y a des dons que Dieu donne à tous et d’autres que seuls certains d’entre nous reçoivent. 
Au baptême nous recevons tous le don de la foi, de l’espérance et de la charité et il nous appartient de nous assurer que ces dons grandissent, s’épanouissent et portent du fruit. Les dons de la foi, de l’espérance et de la charité ne nous sont pas donnés seulement en vue de moment d’épreuve, mais plutôt pour nous rappeler que nous sommes enfants de Dieu et héritiers du royaume du ciel. 

Combien de fois est-ce que j’ai remercié Dieu des dons de la foi, de l’espérance et de la charité ? Est-ce que je m’efforce de développer ces vertus en maintenant mon cœur fixé sur les choses du ciel, en mettant ma confiance dans la divine providence, en aimant Dieu et en montrant cet amour par la charité envers mon voisin ? 

Rappelons-nous que : Dieu est amour et Dieu se donne. L’homme qui a caché son argent ne pourrait pas comprendre cette réalité, mais l’homme qui « a dépensé » son argent reçu l’a découvert car il en a gagné beaucoup plus. Jésus nous dit que « si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul » (Jean 12,24). Plus tard, si le grain de blé meurt, une métamorphose se produit et « il donne beaucoup de fruit ».

La mort de Jésus sur la croix est l’illustration parfaite de la fécondité du sacrifice et du don de soi. Nous ne pouvons pas choisir Jésus pour roi sans être disposés à le suivre jusqu’à Jérusalem et au Golgotha. 
Une prière me vient à l’esprit : « Seigneur Jésus, aide-moi à employer tous mes talents pour étendre ton royaume. Aide-moi à me rendre compte que je n’ai rien à perdre et tout à gagner et à prendre courageusement des mesures pour t’aimer chaque jour davantage. »

 

Isabelle MANGEL
Membre de la Fraternité Chrétienne des Personnes Malades et Handicapées (FCPMH)

 

"KT À DOMICILE" - Le dessin du jour

Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 


L'activité hebdomadaire à télécharger :  La Couronne de l'Avent

 

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 150

R/ Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu,
le Souverain de l’univers ! (Ap 4, 8)

Louez Dieu dans son temple saint,
louez-le au ciel de sa puissance ;
louez-le pour ses actions éclatantes,
louez-le selon sa grandeur !

Louez-le en sonnant du cor,
louez-le sur la harpe et la cithare ;
louez-le par les cordes et les flûtes,
louez-le par la danse et le tambour !

Louez-le par les cymbales sonores,
louez-le par les cymbales triomphantes !
Et que tout être vivant
chante louange au Seigneur !

 

Musique du jour :

 "Réjouis-toi Église, notre mère" – Éd. de Tibériade, Fr. Jean-Baptiste du Jonchay ; Le Sacré Choeur


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

"Les portes de la Parole" pour "Habiter l'attente"

Message de Mgr Berthet et guide du père Bourion

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous