Vous êtes ici

Vivre sa foi à domicile #91

Dimanche 4 octobre 2020 – « Il louera la vigne à d'autres vignerons »

En cette rentrée diocésaine, nous poursuivons notre dossier hebdomadaire : "Vivre sa foi à domicile" : une méditation d'Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants avec nos trois personnages, nos propositions musicales, et notre rubrique "Les Portes de la Parole". Quelques surprises viendront alimenter ces newsletters hebdomadaires de temps en temps, alors ensemble restons connectés.


« Il louera la vigne à d'autres vignerons, qui lui remettront le produit en temps voulu. » (Matthieu 21, 33-43)

En ce temps-là,
Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple :
    « Écoutez cette parabole :
Un homme était propriétaire d’un domaine ;
il planta une vigne,
l’entoura d’une clôture,
y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde.
Puis il loua cette vigne à des vignerons,
et partit en voyage.
    Quand arriva le temps des fruits,
il envoya ses serviteurs auprès des vignerons
pour se faire remettre le produit de sa vigne.
    Mais les vignerons se saisirent des serviteurs,
frappèrent l’un,
tuèrent l’autre,
lapidèrent le troisième.
    De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs
plus nombreux que les premiers ;
mais on les traita de la même façon.
    Finalement, il leur envoya son fils,
en se disant :
‘Ils respecteront mon fils.’
    Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux :
‘Voici l’héritier :
venez ! tuons-le,
nous aurons son héritage !’
    Ils se saisirent de lui,
le jetèrent hors de la vigne
et le tuèrent.
    Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra,
que fera-t-il à ces vignerons ? »
    On lui répond :
« Ces misérables, il les fera périr misérablement.
Il louera la vigne à d’autres vignerons,
qui lui en remettront le produit en temps voulu. »
    Jésus leur dit :
« N’avez-vous jamais lu dans les Écritures :
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux !
    Aussi, je vous le dis :
Le royaume de Dieu vous sera enlevé
pour être donné à une nation
qui lui fera produire ses fruits. »

 

Les portes de la Parole

Chaque jour, le père Olivier Bourion nous aide à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu,
avec une piste pour ouvrir "Les portes de la Parole" et "habiter l'attente".

Découvrir les 7 portes de la Parole

" « Finalement il leur envoya son fils. »

Comment l'accueillons-nous ?"


 

La méditation du jour :

En ce tout début d’automne nous sommes tout heureux d’entendre les textes de ce 27èm dimanche. Ils nous parlent de la vigne ! Et encore éblouis par un été caniculaire nous savons déjà que les vignes auront de beaux raisins, que les vendanges annoncées produiront des nectars.

Mais de métaphore en Parabole ou nous comprenons vite qu’il se joue un drame qui pourrait bien nous concerner.
Les Pères de l’Église nous disent que la première vigne est le peuple juif (Ps79 : "J’ai fait venir ma vigne d’Égypte") puis que le Seigneur envoie ses prophètes (28,34 : "Je leur ai envoyé des prophètes, des sages et des scribes, et vous les avez tués, etc."). Enfin qu’Il leur envoie son propre fils. Et là, nul n’est besoin d’être Père de l’Église pour y reconnaître Notre Seigneur Jésus.
Mais Jésus actualise cette Parole et entend bien nous impliquer ! Saurons-nous être des ouvriers fidèles à la vigne du Seigneur ?

Et puis il y a la pierre : Jésus reprend le Prophète Isaïe et nous décrit un bien beau domaine. Il a été défriché et construit avec soin avec les pierres arrachées à la terre. Des murs, un pressoir, une tour, probablement un puis… Sur les rives de la Moselle ainsi que dans nos Vosges méridionales se devinent encore ce type de constructions car jusqu’au début du XXème siècle la vigne était particulièrement répandue chez nous. Nul doute que cette Parabole devait parler aux vignerons.

Nous y voyons la sollicitude du Seigneur pour son peuple, le soin qu’il prend de chacun de nous.
Nous pouvons aussi y voir les outils nécessaires qui nous sont offert pour collaborer efficacement à l’œuvre du Seigneur :
- La clôture : c’est pour nous une défense stratégique : La Parole de Dieu, La prière, les défenses angéliques, les saints et les martyres.
- Le pressoir : c’est à nous de l’utiliser pour y extraire le vin de la charité et repaître nos frères de l’amour du Seigneur.
- La tour :  C’est pour nous le temple et la connaissance de Dieu. Pr 18,10 : "Le nom du Seigneur est la tour la plus forte."

Mais voici que Jésus va au-delà. Il nous dit que la pierre qu’avaient rejetés les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle. Combien de fois, à la messe dominicale admirons-nous les voûtes de nos belles églises vosgiennes ? Et si la pensée vagabonde on se demande vite comment tout cela a été édifié. L’observateur comprend que c’est la clef de voûte, la pierre centrale qui fait tenir l’ensemble de la voûte. Qu’adviendrait-il si une main malintentionnée retirait cette pierre ? A n’en pas douter, un désastre.

Jésus nous explique ainsi qu’il tient tout, qu’il est le Christ tête de l’Église, qu’il l’anime, qu’il nous anime. Et St Jean (15-5) de nous inviter à retourner à la vigne du Seigneur : "Je suis le cep, vous êtes les sarments, Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire."
 

Renaud Coquillat
Président de la Société Saint Vincent de Paul dans les Vosges

 

"KT à domicile" - Le dessin du jour : 



Retrouvez toutes les illustrations/méditations quotidiennes sur notre dossier : "KT à domicile"

 

Prolonger la découverte avec le psaume du jour :

Psaume 79 (80)

R/ La vigne du Seigneur de l’univers,
c’est la maison d’Israël.

La vigne que tu as prise à l’Égypte,
tu la replantes en chassant des nations.
Elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
Tous les passants y grappillent en chemin ;
le sanglier des forêts la ravage
et les bêtes des champs la broutent.

Dieu de l’univers, reviens !
Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
celle qu’a plantée ta main puissante.

Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !
Seigneur, Dieu de l’univers, fais-nous revenir ;
que ton visage s’éclaire, et nous serons sauvés.

 

Musique du jour :

"Le King m'a validé" – Bigty feat. Markis

 


Inscrivez vous à la newsletter en remplissant les informations ci-dessous : 

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous