L'édito de Mgr Berthet

 

Chrétiens ensemble, le temps de se connaître

D’année en année, nous sommes attentifs à ne pas manquer le grand rendez-vous de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Dans les Vosges comme dans le monde entier, des chrétiens de toutes confessions ont à cœur de se rassembler et de rejoindre la prière du Christ pour l’Unité de son Corps qui est encore marqué par bien des divisions. Cette grande prière annuelle est comme le socle de tous les efforts et rencontres que nous pouvons susciter entre chrétiens de différentes Eglises, pour mieux se connaître, s’aimer davantage fraternellement, et aller jusqu’à témoigner ensemble du Seigneur Jésus-Christ en qui nous avons tous reçu le même baptême. Ainsi des chrétiens vosgiens de différentes confessions se retrouvent plus ou moins régulièrement pour partager la Parole de Dieu, échanger leurs prédicateurs, organiser ensemble des évènements reliant la culture et la foi, vivre aussi côte à côte le dialogue avec d’autres religions ou d’autres familles de pensée.

Dans cette perspective, je suis heureux de saluer avec vous une nouvelle initiative qui a pris corps en plein confinement sanitaire : une lettre œcuménique intitulée Chrétiens ensemble » qui voit aujourd’hui le jour pour la fête de la Pentecôte. Elle est l’œuvre commune de différentes Eglises chrétiennes présentes dans les Vosges (luthéro-réformée, catholique, évangéliques, baptiste, mennonite, bientôt orthodoxe, etc.). Elle se propose, au moins dans une première phase, de répondre à la première démarche qui fonde tout le reste du mouvement œcuménique : mieux se connaître. Ainsi, sur un rythme de deux à trois fois par an, la parution de cette Lettre permettra à chaque fois à une confession chrétienne de se présenter dans ses racines, sa tradition, sa sensibilité propre, mais aussi par des visages et des témoignages.

                                                       

Prendre le temps de se connaître, c’est d’abord laisser à l’autre le soin de dire qui il est, de se présenter lui-même avec ses propres mots, son histoire et ses couleurs. Cette démarche patiente est nécessaire pour laisser tomber les préjugés, les idées toutes faites ou tout simplement l’ignorance. Plus on se connaît en vérité, plus on a de chance de s’aimer et de témoigner ensembleen vérité, ce à quoi nous appelle la parole évangélique.
Dans ce qui est déjà une forme profonde de dialogue, nous découvrirons certainement que prendre le temps de se connaître n’est pas du temps perdu. Il y a aussi tout lieu de croire qu’en essayant toujours mieux d’être chrétiens ensemble dans la richesse de nos diversités, nous avons de bonnes chances de vivre plus pleinement encore l’Evangile de Jésus-Christ.

+ Didier Berthet
Évêque de Saint-Dié

 

Retrouvez l’édito de Mgr Berthet chaque mois dans la revue diocésaine « Église dans les Vosges »

Abonnez vous ici

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous