Vous êtes ici

Une assemblée pour cultiver et se nourrir

Laudato Si' #9

La session automnale de l’assemblée plénière des évêques de France se tenait en visioconférence du 3 au 8 novembre. Dans la suite des discussions entamées en novembre 2019 autour de l’encyclique « Laudato si’ » du pape François, l’écologie intégrale était au cœur de la rencontre, avec pour thème : « Cultiver la terre et se nourrir ». C’est accompagné de deux invités diocésains que Mgr Berthet participait aux débats : Michel Devoille et Alain Gérard.

« Cultiver la terre et se nourrir » : ce thème, repris également dans le troisième webzine Tout est lié, dresse diverses problématiques : comment se nourrit-on ? Que mange-t-on ? Comment produit-on ?
Plusieurs intervenants ont pu donner des clés de lecture du monde rural, de l’agriculture et sur notre façon de nous nourrir. Parmi eux : Régis Dubourg, directeur général des Chambres d’agriculture, Aurélien Gontier, jeune agriculteur, le père François Euvé (jésuite et théologien), Christine Lambert, présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, et Dominique Potier, agriculteur et député meurthe-et-mosellan. Tous ont mis en avant la nécessité de modes de vie plus fraternels pour la terre que nous cultivons et qui nous nourrit. Ils appellent à une conversion pastorale à développer dans nos paroisses, d’autant plus dans les diocèses et département ruraux comme les Vosges. L’espérance, l’équité, la conscience, la création, la fraternité, la générosité, la faim, le partage… sont des termes revenus régulièrement dans les échanges de l’assemblée plénière.

Pour cultiver la terre, il faut déjà la nourrir elle-même !
Michel Devoille

Le défi climatique actuel est une opportunité d’engagement pour les agriculteurs, une opportunité de porter leur voix pour la mise en œuvre de solutions adaptées dans nos territoires.

Le regard de Michel Devoille, participant délégué du diocèse de Saint-Dié

Michel Devoille était invité avec Alain Gérard par Mgr Berthet à participer à l’assemblée plénière en tant que représentant du monde rural et agricole de notre territoire. Michel, ancien agriculteur et éleveur de bovins à Saint-Vallier, est membre du mouvement Chrétiens dans le monde rural (CMR), de l’association Horizon 88 et du CCFD Terre Solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement). Lors d’un voyage en Afrique du Sud avec le CCFD, il a pu goûter à une concrète reconnexion à la Terre Mère et voir de lui-même la nature reprendre ses droits. C’est toute cette expérience que Michel a apportée lors des travaux des évêques de France, tout en s’enrichissant des interventions et des échanges de groupe.
Pour Michel, ces travaux sur l’écologie intégrale traduisent l’idée d’une Église qui s’engage et qui peut jouer un rôle de réconciliateur entre la population, la nature et le monde agricole. Michel rappelle que « la Genèse nous dit que "les hommes domineront la terre", mais ce n’est pas au sens de dominer textuellement la nature qui nous est donnée : il faut vivre avec, l’aider à se développer, l’homme n’y est pas supérieur, mais en fait partie. C’est un tout. Ayant moi-même été agriculteur, je n’aime pas le terme d’exploitant agricole… Pour cultiver la terre, il faut déjà la nourrir elle-même ! »

 

Émilie FEUILLÉ
Église dans les Vosges - Décembre 2020

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous