Vous êtes ici

Saint Nicolas – Concours de dessin pour les jeunes

Du 15 novembre au 10 décembre – #ConnectésEnsemble

En cette période de confinement, alors que le temps de l'Avent approche, nous vous proposons de découvrir Saint Nicolas et de fêter notre saint patron lorrain avec un concours de dessin à destination de tous les jeunes, de 3 à 18 ans, à l'occasion de sa fête le 6 décembre prochain. 
 

 

Pour participer, il faut :

  • Avoir entre 3 et 18 ans
  • Donner son nom, son prénom et son âge
  • Envoyer son dessin jusqu'au 3 décembre inclus, à l'adresse mail suivante : concours [at] catholique88.fr (subject: Concours%20de%20dessin%20Saint%20Nicolas)

Que le participant soit en éveil à la foi, catéchisé, en aumônerie ou non... il est le bienvenu !
Toutes les techniques sont possibles (peinture, dessin, pastel, collage,…).

Les catégories d'âges sont les suivantes (un gagnant par catégorie) :

  • 3 à 5 ans
  • 6 à 9 ans
  • 10 à 12 ans
  • 13 à 18 ans
     

La participation au concours, avec réception des dessins, a lieu du dimanche 15 novembre au jeudi 3 décembre
Nous publierons les sélectionnés le dimanche 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, et le vote commencera.  
Les résultats seront annoncés en vidéo le jeudi 10 décembre

Le jury – composé des responsables de la catéchèse et de l'aumônerie – sélectionne les 4 meilleures oeuvres dans chaque catégorie d'âge. Les dessins sélectionnés sont ensuite proposés au vote sur Facebook et Instagram. Le dessin qui obtient le plus de « likes » par catégorie remporte le concours.
Comme gain, chaque gagnant se verra offrir un livre déterminé par catégorie.


Une seule limite : votre imagination... 
Alors, à vous de créer ! 

 

Qu'est-ce que c'est la Saint Nicolas ?

Dans notre diocèse, nous fêtons chaque année le 6 décembre le Saint patron de la Lorraine « St Nicolas ».  Il est également fêté en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne et aux Pays Bas.
Parmi les légendes les plus connues sur St Nicolas, celle des trois petits enfants. Elle raconte l’histoire de trois enfants égarés qui trouvent refuge chez un boucher. Malveillant, le boucher les découpe en morceaux et les met dans son saloir. Au bout de sept ans, Nicolas, passant par-là, rencontre à son tour le boucher et délivre les trois enfants toujours dans le saloir. De nombreux miracles et légendes trouvent leurs origines dans des actions de la vie de Nicolas.

Mais qui était vraiment Saint-Nicolas ?

Il est né vers 250 dans le sud-ouest de l'actuelle Turquie à Patare. Il grandit dans une famille de riche chrétien. Malheureusement jeune homme il perd ses parents. Héritier de toute leur fortune, il décide de se servir de cet argent pour aider les pauvres, sa générosité est reconnue par tous. On raconte qu'un jour, un homme ruiné décide de vendre ses 3 filles comme esclave pour pouvoir rembourser ses dettes. En l’apprenant, Nicolas vient déposer en secret des pièces d’or devant la maison de  l’homme. Il peut ainsi rembourser ses dettes et permettre à ses 3 filles de se marier.

Nicolas est très pieux, il fait l'admiration de son oncle qui est archevêque de Myre. Son oncle le fait venir auprès de lui, Nicolas devient prêtre. Pour partir en voyage en Terre Sainte, son oncle lui confie son diocèse, malheureusement il meurt avant de revenir. Nicolas décide également de partir en Terre Sainte mais, pendant le voyage en mer, il y a une horrible tempête. Nicolas arrive à calmer la tempête et sauve tous les passagers. 

Peu de temps après son retour à Myre, Nicolas devient évêque. En tant qu’évêque il est jeté en prison et persécuté comme de nombreux chrétiens de son époque. Il participe au concile de Nicée en 325, c'est à ce concile que fût rédigé le Credo

On dit de Nicolas qu’il a ressuscité un enfant tombé dans le feu  mais également de jeunes écoliers qui avaient été égorgés et enfermés dans un saloir. Que, durant une période de famine, il réussit à faire détourner, grâce à un songe, une cargaison de grains jusqu'à la ville de Myre pour sauver ses habitants.  Qu’il multiplia la quantité de blé contenu dans un bateau pour que les habitants de la région ne souffrent plus de la faim.
À de multiples reprises, Il sauva de la prison ou de la mort des hommes accusés à tort en les défendant si bien qu'il est devenu le saint patron des avocats.
L'histoire de Saint-Nicolas nous raconte de nombreux miracles qui se sont réalisés grâce à lui, de son vivant ou après sa mort : des marins sauvés des tempêtes en invoquant ou prononçant son nom, des prisonniers libérés et retrouvant leur maison en priant Saint-Nicolas…

Tous les bienfaits de Saint-Nicolas envers les enfants, les pauvres, les marins, les personnes injustement condamnées font qu’aujourd'hui il est le saint patron des voyageurs, des navigateurs, des constructeurs de bateau, des boulangers, des bouchers, des épiciers, des mineurs, des marchands d'huile, des marchands de grains, des étudiant, des écoliers, des avocats, des jeunes filles et des jeunes garçons à marier et des enfants ! Et n’oublions pas de La Lorraine et de ses Lorrains.

 

 

 

 

Articles relatifs

Vivre sa foi à domicile

#ConnectésEnsemble

Toussaint 2020.

Retrouvez qui est qui ?

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous