Vous êtes ici

L'Église en rural : La solidarité pour pallier la pauvreté

Laudato Si' #5

Développement durable, environnement, pauvreté… sont des problématiques liées entre elles et qui amènent à réfléchir de quelle manière construire un monde meilleur, en commençant par l’échelle locale. Depuis une vingtaine d’années, le constat est fait notamment par l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) que, dans une certaine mesure, « la dégradation de l’environnement est la principale cause de pauvreté » et particulièrement en milieu rural. Alors, comment agir à notre échelle, dans les Vosges ?!  C’est justement la question que se sont posés les membres d’Horizon 88 !


Rencontre de novembre 2019 sur la pauvreté en milieu rural

L’association Horizon 88 est un lieu d’Église, membre du Carrefour de l’Église en Rural, ouvert à tous qui permet de développer un espace de rencontres et d’enrichissement mutuel dans les Vosges. Accompagnés de célébrations et de temps conviviaux, diverses propositions permettent d’approcher les sujets de société ainsi que les sujets de foi : communication non violente, écologie et développement durable, démocratie participative, migrants, souci des plus vulnérables… ; et ce, que ce soit sous forme d’ateliers, cinés-débats, formations ou encore de groupes de lecture ! Ces rencontres et formations sont un des moyens de faire Église, en montrant que cette dernière ne se referme pas sur elle-même et qu’elle reste ouverte à tous, au monde. En novembre 2019, Horizon 88 a choisi d’échanger sur la pauvreté en France avant d’approfondir le sujet de la solidarité en mars 2020 avec différents intervenants (Secours Catholique Caritas France, universitaires, élus, personnes en précarité, etc.) : « on amène nos expériences mais aussi qui on est ». Le sujet de la formation sur la pauvreté en rural avait été notamment proposé pour le rassemblement national Terre d’Espérance, au printemps 2021.

La pauvreté revêt de nombreuses dimensions, qu’elle soit temporaire ou chronique. Au début des années 2000, l’OCDE constatait déjà que plus de la moitié des pauvres de la planète vivent en milieu rural (petits exploitants, éleveurs, travailleurs sans terre avec peu ou pas d’accès à des actifs productifs, ménages à faibles revenus…) mais aussi que « la dégradation des ressources [naturelles] pose un problème aigu dans les zones rurales ». La dégradation des sols s’est depuis accélérée et la situation de la pauvreté en monde rural a suivi la courbe amenant à un accroissement des inégalités. Dans ce contexte, pour Mylène Lambert-Pierrel (membre d’Horizon 88), inviter des personnes en précarité à intervenir témoigne encore plus de l’ouverture aux plus vulnérables et du respect envers chaque personne peu importe sa situation : « Il y a la pauvreté qu’on apprend, celle qu’on connait, celle qu’on voit, celle qu’on vit… et surtout la personne que l’on rencontre. C’est un respect de la personne et un rappel qu’elle aussi a une importance aux yeux de tous ».


 

Émilie FEUILLÉ
Église dans les Vosges - Juillet/Août 2020

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous