Vous êtes ici

Développer l'énergie renouvelable en Église

Laudato Si' #3

L’astre solaire a toujours fasciné les Hommes et, après plusieurs millénaires, nous avons su utiliser son énergie et sa lumière pour produire de l’électricité à l’aide de matériaux semi-conducteurs ! Une énergie inépuisable, quasi gratuite et qui contribue à diminuer les émissions de CO2 : c’est le pari que se sont lancé l’association Horizon 88 et le groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) des Co-Pains à Valleroy-le-Sec !

À l’initiative de l’association Horizon 88, lieu d’Église en milieu rural basé à Harol, la société coopérative d’intérêt collectif « L’Horizon de Mains » a vu le jour en Mai 2017 pour développer la transition écologique à l’échelle locale après une soirée ciné-débat autour du film « Demain » de Cyril Dion et Mélanie Laurent. 70 personnes se sont engagées dans le projet en tant qu’actionnaires, dont la commune de Valleroy-le-Sec, dès 2016 pour équiper de panneaux photovoltaïques la toiture de 250 m2 d’un bâtiment agricole, en l’occurrence le bâtiment du GAEC des Co-Pains de Sarah et Fabrice Felten. Ces artisans-boulangers produisent farines et pains en agriculture biologique et dans une optique de développement durable. Il leur semblait donc logique de rejoindre le projet de « L’Horizon de Mains » en mettant à disposition leur bâtiment, loué gratuitement, pour une installation effective en septembre 2019.

La charte de la SCIC traduit la volonté d’une dimension collective et de développer d’autres projets dans cette dynamique de transition écologique. Ce projet a été réfléchi et construit sous forme coopérative à l’échelle locale, avec une participation de chacun (citoyens, associations, collectivités) et réalisé sous financement participatif, avec un sens éthique de l’épargne, de manière à ce que les bénéfices seront réinvestis dans du collectif. Le collectif a souhaité lancer un projet repère et source d’essaimage en lui donnant une vocation pédagogique (visite, sensibilisation aux effets du réchauffement climatique et de la consommation), et en permettant de faire travailler les entreprises locales.

Pour André Lassausse, bénévole d’Horizon 88, les chrétiens se doivent de porter un regard attentif à l’écologie. C’est en cela l’importance du rassemblement Terre d’espérance, qui devait avoir lieu fin Avril 2020, auquel ce dernier devait participer pour présenter cette initiative locale parmi d’autres de toute la France : « Quel est l’engagement des chrétiens dans le monde rural au-delà de la messe dominicale ? En tant que chrétiens, nous avons un rôle de précurseur sur cet aspect collectif et non lucratif d’attention à la sauvegarde de la planète. L’Église est une richesse de la diversité et nous avons un grand défi climatique à relever ! Il faut aussi s’investir dans l’avenir du monde. » Ce projet a fait « tâche d’huile » : une SCIC s’est développée aussi à Bains-les-Bains, des élus exposent leurs interrogations et d’autres projets sont en cours de réflexion dans toute la région sud-lorraine. 
        

 

 

Émilie FEUILLÉ
Église dans les Vosges - Avril / Mai 2020

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous