Vous êtes ici

Le Christ nous unit dans sa Pâque

Message de Mgr Berthet pour la Semaine Sainte

Message en vidéo : 

Message écrit : 

 " Chers Frères et Sœurs,

Aux profondeurs du désert

Le Carême que nous venons de vivre nous a entraînés dans un désert imprévu et bien austère. L’isolement et la dispersion imposés par la crise sanitaire ont bouleversé notre existence de chaque jour et la vie communautaire et sacramentelle de notre Église. Mais la grâce du Saint-Esprit a continué de se déployer pour nous en empruntant des chemins renouvelés. Dans bien des endroits et en bien des visages, dans la société comme en Église, des trésors de sollicitude et de mobilisation créative se sont fait jour. D’une manière nouvelle et inattendue, nous sommes restés présents les uns aux autres ; par un bien étrange paradoxe, notre communion fraternelle a pu même s’approfondir à de nombreuses occasions.

Privés de célébrations communes, nous avons aussi été ramenés à l’importance de la prière personnelle ou familiale ; et peut-être l’avons-nous vécue avec une force intérieure et une densité nouvelle.

Dans ces conditions bien sévères, Dieu nous a vraiment conduits ensemble aux profondeurs du désert !

A l’approche des Jours Saints

Et voici que s’approchent ces jours saints où les chrétiens célèbrent la Passion, la Mort et la Résurrection de Jésus-Christ, le cœur de notre foi. Il n’y aura malheureusement pas d’exception possible au renoncement à tout culte communautaire qui nous est imposé depuis plusieurs semaines. Et c’est plus durement encore que nous serons privés des rites si forts que la liturgie de la Semaine Sainte déploie traditionnellement pour nous associer sacramentellement à la Pâque de Jésus. Que Lui-même nous accorde à tous de suppléer à ce manque radical par la profondeur de notre prière personnelle et la vérité de notre amour pour Lui !

Vous vivrez donc la Semaine Sainte à la maison, transformée en Église domestique, unis aux célébrations de vos pasteurs qui se feront sans peuple. Pour cela, en lien avec l’Église universelle et les diocèses français, notre Église diocésaine met à la disposition de chacun, via le site, d’amples jalons qui permettront de structurer la prière personnelle et familiale de chaque jour. Permettez-moi d’y ajouter quelques accents particuliers.

Conversion et prière

Alors que l’Église nous y encourage chaque année en ces jours saints, l’accès au sacrement du pardon ne sera pas possible pour le plus grand nombre. Pour y suppléer, le dossier diocésain vous invite à une prière personnelle de pénitence et de réconciliation. Que chacun fasse cette démarche en vérité pour disposer son cœur à vivre spirituellement le Mystère de la Pâque du Seigneur.

Le Dimanche des Rameaux, nous pourrons prier spécialement pour les jeunes qui n’auront pas pu se rassembler pour vivre la « Journée mondiale de la jeunesse », dans les Vosges comme dans toute l’Église. 

La très belle dévotion du Chemin de Croix pourra soutenir notre prière des premiers jours de la Semaine Sainte, du lundi au mercredi, et trouvera bien sûr sa place le Vendredi saint. 

Pour le Jeudi Saint, nous aurons tous à cœur de prier pour les prêtres que l’Église aime honorer à cette occasion, en rendant grâce au Christ pour leur ministère fidèle, ainsi que pour le service des diacres.

Le Vendredi Saint, vécu au pied de la Croix, nous orientera vers tous les souffrants, particulièrement vers les malades et tous ceux qui se mobilisent pour les soigner avec courage et dévouement. Nous penserons aussi aux personnes en grande précarité sociale et à ceux qui continuent de les accompagner fidèlement. 

Le grand silence du Samedi Saint nous fera prier auprès du tombeau du Christ à l’intention des morts, en particulier des victimes de la pandémie actuelle, et pour leurs familles affectées par un deuil brutal sans possibilités de véritable célébration d’obsèques pour soutenir leur espérance.

Nous porterons particulièrement les catéchumènes, le samedi soir à l’heure prévue pour la Vigile pascaleoù ils auraient dû être baptisés, en demandant pour eux la force de la patience et de l’espérance. Nous espérons les entourer pour leur baptême à la Pentecôte prochaine.

Le Dimanche de Pâques élargira notre prière à toute notre société en grand besoin d’espérance, pour qu’elle surmonte la grande épreuve qu’elle traverse, et en sorte plus humaine et plus solidaire. 

Dieu nous ouvre un avenir

Chers Frères et Sœurs,

dans la lumière de Pâques, nous demanderons d’être vraiment les Apôtres de cette espérance inouïe ouverte pour tous dans la résurrection de Jésus. Elle seule est en mesure de lever vraiment le voile de deuil et de peur qui peut nous accabler.

Alors que nous serons largement privés de la grâce des sacrements, l’Esprit-Saint nous donnera la joie de célébrer cette Résurrection et la force d’en témoigner, car Il souffle où Il veut et ne se refuse pas à ceux qui L’invoquent avec foi.

Nous partageons les inquiétudes et les questions de tous nos frères et sœurs en humanité. Avec eux nous ne savons pas comment nous sortirons de cette crise aux dimensions du monde. Mais la foi pascale que nous aurons célébrée dans nos cœurs nous assure que, par la Résurrection de son Fils, Dieu ne cesse pas de nous ouvrir un avenir."

 

+Didier BERTHET
Evêque de SAINT-DIÉ

Articles relatifs

Nos Paroisses

ANNUAIRE DIOCESAIN

EN LIGNE

 > Consulter

Rencontres

avec Vià Vosges (Vosges TV)

> Dernières émissions

Revue Diocésaine

Église dans les Vosges

> Abonnez-vous